Bonjour,

Je vous écris car il y a un point qui n'est pas totalement claire pour moi.

Mon père à le statut d'auto-entrepreneur suite à l'achat de quelques années de panneaux photovoltaïque.

Cette année j'ai repris la comptabilité pour l'exercice 2018 (il n'y a pas grand choses à faire), ayant fait un bts comptabilité.

Mais voilà, je me posais une question il y a quelques temps sur l'imposition du bénéfice ou de la perte de sa micro-entreprise. Bien entendu il est imposé au BIC. Mais je me demandé, si dès lors que son activité professionnelle génère un déficit si il était possible de l'imputé sur la déclaration de revenu globale.

Un autre point où je me pose des question, c'est concerne le régime de la TVA. Je pensais qu'à un certain plafond on pouvait appliquer le régime de franchise de TVA. Or, le cabinet comptable qui tenait la comptabilité pour les exercices précédent récupérer bien la TVA sur le peu des achats faîte pendant l'exercice. La déclaration de TVA été faîte tout les trimestres. Le cabinet aurait donc choisi d'opter pour le régime simplifié de TVA ? Ou j'ai raté quelques choses, bien entendu j'ai regardé et nous pourrions opter pour le régime franchise de TVA mais il serai peut être moins intéressant puisque nous pourrions plus récupérer la TVA.

Merci de votre aide.