Rédaction du mémoire de DEC : quelques conseils pendant la soutenance

Article écrit par (116 articles)
Modifié le
15 763 lectures
Dossier lu 235 360 fois

Comment se déroule une soutenance de mémoire de DEC ? Que faut-il prévoir ? Une présentation powerpoint ?

Description d'une soutenance avec les techniques de déstabilisation et les erreurs à éviter.

A quoi faut-il se préparer pendant la soutenance de mémoire du diplôme d'expertise comptable ?
Que faut-il emporter avec soi ?
Qui sont les examinateurs ?
Comment se déroule la soutenance ?

Ce sont autant de questions que se posent l'immense majorité des candidats à la soutenance du mémoire d'expertise comptable.

Le ravitaillement pour la soutenance de mémoire de DEC

Avant l'épreuve, il y a « l'attente » qui ajoute un peu de piment. Le stress est généralement communicatif, ainsi un biscuit ou toute autre petite gourmandise devrait permettre de vous détendre un peu avant d'entrer dans l'arène.

Au cours des premières minutes de votre brillante intervention, votre gorge sera étonnement très sèche, cela s'appelle le stress. Face au jury, vous n'êtes probablement pas le premier candidat qui a le trac. Ainsi, nous vous conseillons d'apporter une petite bouteille (d'eau !) pendant l'examen.

Peut-on utiliser une présentation powerpoint ou PPT ?

Vous avez la possibilité d'effectuer une présentation sous PowerPoint ou Libre Office.

Cependant, certains examinateurs ne tolèrent à priori pas ce type de présentation. Par ailleurs, que ferez-vous en cas de plantage de votre logiciel ou de votre ordinateur ?

Qui sont mes examinateurs au DEC?

Vos examinateurs seront théoriquement deux. En principe, un des examinateurs est la personne qui vous a validé votre demande d'agrément.

Il est difficile de déterminer l'origine professionnelle de vos examinateurs : expert-comptable ou universitaire. A ce titre, nous vous recommandons la plus grande prudence si vous veniez à évoquer le nom de votre cabinet.

Comment se déroule la soutenance de mémoire de DEC ?

Votre soutenance va durer 1 heure au maximum. Généralement, la soutenance se déroule de la manière suivante :

  • présentation orale de 10 minutes (qui permet de donner une trame) ;
  • phase de question réponse à mémoire fermé ;
  • phase de question/réponse à mémoire ouvert.

Quelques conseils pendant la soutenance du mémoire de DEC :

  • n'écrivez pas votre « speech », tout au plus les grandes lignes ;
  • regardez alternativement vos examinateurs dans les yeux ;
  • ne parlez pas trop vite ;
  • restez « positif » dans vos réponses même si vous êtes dans l'impasse ;
  • exprimez-vous avec des gestes ;
  • smile, smile, SMILE ! Faites ressortir le commercial qui sommeille en vous ! Vous êtes là pour vendre votre mémoire...

La technique de la « déstabilisation »

Afin de poser le cadre du déroulement de cette soutenance dans le pire des scénarios et vous y préparer, vous devez vous rappeler votre rendez-vous client le plus pénible. Le client remet en cause tous vos propos et détourne tous vos raisonnements.

Car dans le pire des cas, votre soutenance peut se dérouler de cette manière. Si vous ressentez que la situation dérape, nous vous conseillons :

  • de vous calmer en respirant calmement ;
  • demander à votre examinateur de préciser sa question par un exemple (vous gagnez quelques minutes) ;
  • dévier lentement votre raisonnement vers un champ de réflexion que vous maîtrisez afin de reprendre la parole.

A éviter lors de la soutenance de mémoire de DEC !

Nous vous conseillons d'éviter d'être trop « possessif » dans vos propos :

  • « Mon cabinet » : à moins qu'il s'agisse du cabinet de vos parents, et quand bien même, il s'agit du cabinet dans lequel vous travaillez !
  • « Mes dossiers » : idem ci-dessus.

Eviter les réflexions suivantes :

  • les « gros cabinets » : pouvez-vous définir un « moyen » cabinet ?
  • les « cabinets à taille humaine » : il existe des cabinets à taille inhumaine ?
  • « vous n'avez pas compris » : pour rappel, vos examinateurs sont diplômés et pas vous...
  • « vous avez mal lu » : c'est sûr, votre examinateur est illettré...
  • « les petits experts-comptables » : toujours un problème de taille...
  • « le professionnel » : l'expert-comptable, le commissaire aux comptes, le directeur financier ?
  • « rapport général » : il est peut-être temps de relire vos normes de commissaire aux comptes..

_____________________________


Fabrice Heuvrard, expert-comptable et commissaire aux comptes, inscrit à l'Ordre des experts comptables de Paris / Ile de France.

Contact : fh@fh-ec.fr