Editions Foucher

Reconversion : le métier de comptable

3 réponses
10 400 lectures
Ecrit le : 04/03/2008 14:00 par Amelie_auxerre
Bonjour à tous !

Je me présente. Je m'appelle Amélie et j'ai 26 ans.
J'ai une licence en communication et une formation de secrétaire médicale (CNED).
Je viens d'être licenciée suite à la fin de mon congé maternité (les horaires de mon congé parental m'ont été refusés). J'envisage donc de suivre une formation en comptabilité.
Dans ma formation de secrétaire médicale, j'ai suivi un cours d'initiation à la compta (journal des recettes, des dépenses, calcul TVA, etc.) Dans mon dernier job, je faisais aussi quelques tâches de compta (rapprochement des débits et crédits, facturation avec le logiciel C..L Gestion Commerciale).
Je suis plutôt littéraire alors ma première question est :
Faut-il être bon en maths pour être comptable ?
Et est-ce que tous les comptables travaillent avec des logiciels ? Est-ce que C..L est le plus répandu ?

Ensuite, je ne veux pas perdre de temps dans un DUT ou BTS. Je ne veux pas étudier de nouveau le français, l'anglais, etc. Je veux suivre uniquement une formation de compta.
Mais, d'après ce que j'ai lu, il y a des degrés (3), et des spécialités (gestion commerciale, fiscale, juridique, etc.)
Alors dans quel secteur dois-je m'orienter ? Ou y a-t-il le plus de boulot ?
Si je fais "compta DRH", est-ce que je serai "coincée" après pour trouver du boulot dans la compta d'une façon générale ? Y a-t-il une sorte de tronc commun ?


Enfin, est-ce que on peut être comptable et faire des tâches de secrétariat ?

J'attends vos réponses avec impatience. Je remercie d'avance ceux qui auront pris le temps de me lire, et de me répondre.

Amélie

Re: Reconversion : le métier de comptable

Ecrit le : 04/03/2008 15:01 par Lna2b
Bonjour Amélie,

À votre première question, à savoir est-ce qu'il faut être bon en maths, je répondrai :
Il faut savoir faire une addition, une soustraction, une multiplication et une division.
Evidemment, si on est carrément allergique aux chiffres et que l'on est incapable de jongler avec les calculs, on part avec un gros handicap !
Ensuite, vous dites vouloir vous lancer dans la compta, mais pour quel type de poste ?
En entreprise ? En cabinet ?
Les notions que vous avez pu aborder dans votre cursus me semblent tout de même quelque peu rudimentaires. Nous avons des dossiers "en révision" au cabinet, c'est-à-dire des dossiers dont nous n'effectuons pas la saisie, un comptable se chargeant de cette mission étant présent dans l'entreprise. Malheureusement, c'est trop souvent la galère lorsque les personnes ne sont pas qualifiées pour ce genre de tâches.
Je veux dire par là, tout le monde peut s'improviser comptable, mais il ne faut pas oublier que c'est un métier qui s'apprend, avec des règles de bases à comprendre, des automatismes à adopter, puis à terme, un esprit critique plus global (qui vient avec l'expérience) à aiguiser.
Si vous avez la motivation pour apprendre et vous investir, n'hésitez pas à vous lancer, tout en sachant que la conciliation travail en cabinet et vie de famille (je crois avoir lu que vous avez un jeune enfant) est compliquée.
Je vous souhaite une bonne continuation en attendant que d'autres personnes plus avisées que moi à ce sujet vous renseignent sur les formations existantes.

Cordialement.

Re: Reconversion : le métier de comptable

Ecrit le : 04/03/2008 19:48 par Membre
Bonsoir Amélie,

Je suis d'accord avec lna2b.

Et j'ajouterai que je suis aussi plutôt une "fausse matheuse" dans le sens où j'ai de meilleurs résultats en maths qu'en français par exemple. mais les matières littéraires dans leur globalité (français-langues-histoire-philo) me permettent d'avoir une meilleure moyenne que dans les sciences (maths-physique-bio). Et cela n'est pas du tout handicapant pour la compta.

Si vous connaissez les 4 opérations et êtes bonne en synthèses, commentaires et autres disserts, c'est très bien.

En cabinet, vous pourrez faire de la saisie aussi, comme en entreprise. J'ai pu travailler seule comme en équipe. Bien que j'apprécie les responsabilités (comme comptable unique) et qu'après c'est parfois dur de travailler sous la responsabilité d'un chef quand on l'a été soi-même, j'apprécie aussi de travailler en équipe, car nous partageons vraiment nos connaissances.

L'avantage de certains postes vous permet de toucher à tout (entreprise et cabinet).

Il y a du boulot en service RH, en compta, comme secrétaire-comptable, comme assistante administrative (j'ai eu un poste d'assistante administrative en association, c'était très intéressant, je faisais du secrétariat, de la gestion "commerciale", de la compta, conseil et aide à la direction pour certains éléments comme la préparation de l'assemblée générale).
Dans un poste de comptable "classique", il y a des activités connexes (commercial: relances et facturation; secrétariat: dactylographie et téléphone / accueil / réponse à des demandes de renseignements).

On peut commencer comme vous comme aide-comptable, puis monter peu à peu et apprendre soit avec des formations (degrés, diplômes type BTS, DCG ou formation à un poste), soit sur le tard. Mieux vaut avoir quelque chose, même si c'est des degrés ou une formation sur un poste.

Pour les formations sur un poste donnée, lire ici ou là.
ce sont deux exemples...

Re: Reconversion : le métier de comptable

Ecrit le : 04/03/2008 21:18 par Jubo
Oui moi aussi je serai intéressé afin de savoir si cela n'est pas mieux d'intégrér direct un DCG au lieu de passer par le BTS, bien que les maths soit plus facile dans ce dernier.
Apres il faut savoir si il y a "beaucoup" de math dans le DCG et surtout de quel niveau ?

Puis vient le probleme de la compta aussi, sachant que j'en ai pas fait dans mon cursus (bac S puis medecine) alors ne serais-ce pas judicieux de faire un BTS puis ensuite DCG ? ou bien si cela ne pose pas de probleme de suivre la compta en DCG dans mon cas ?
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe