Receipt Bank devient Dext et précise sa stratégie pour les années à venir

Article écrit par (99 articles)
Modifié le
632 lectures

Le 23 février 2021, l'entreprise leader de l'automatisation de la pré-comptabilité change de nom pour devenir Dext (ex Receipt Bank). Florent Dujardin, directeur France, explique les raisons de ce changement et précise sa stratégie pour les années à venir.

Quel regard portez-vous sur le secteur de l'expertise comptable en ce début d'année 2021 ?

Les experts-comptables ont toujours travaillé sur la donnée, c'est leur ADN, et leur force. Mais la digitalisation massive des flux leur fournit, de plus en plus, des données en temps réel sur leurs clients. C'est une chance incroyable. Car de nombreux secteurs d'activité peuvent témoigner du fait que les évolutions réglementaires et technologiques ne débouchent pas toujours sur des opportunités de croissance.

Les experts-comptables, au contraire, disposent d'un cadre réglementaire favorable et de nouvelles sources de données au moment même où la mission de base perd de la valeur et que de nouveaux concurrents apparaissent.

La généralisation de la facturation électronique, en particulier, va permettre d'achever un processus de digitalisation des cabinets entamé il y a plusieurs années. En pratique, tout ne sera pas automatisé, car certaines opérations restent encore hors-champ de cette réforme (opérations hors France et B2C notamment), mais il s'agit d'une étape majeure de cette transformation.

Comment Dext se positionne-t-il face à ce changement ?

Depuis 2015 Receipt Bank avait un objectif principal : faire gagner du temps aux experts-comptables. Nous pensons l'avoir atteint en contribuant à la dématérialisation des cabinets, et en offrant un taux de reconnaissance automatique de 99%. Notre mission doit désormais aller au-delà : permettre aux experts-comptables d'utiliser le temps gagné pour développer leur offre, renforcer la relation avec leurs clients et augmenter leurs revenus.

Ce changement de nom annonce-t-il un changement de produit ?

Le lancement de Dext n'annonce pas un nouveau produit, mais une nouvelle trajectoire pour les années à venir. Notre expertise réside dans la collecte et la sécurisation des flux de données, et il s'agit justement de la brique essentielle de l'offre de services des cabinets de demain. Notre stratégie consiste donc à :

  • renforcer cette expertise, en augmentant encore la précision de l'acquisition de données relatives aux achats, et en intégrant les flux bancaires et les ventes
  • enrichir progressivement notre offre de services pour les experts-comptables et les collaborateurs.

En d'autres termes, Receipt Bank était le premier produit de la future plateforme Dext.

Quelles sont selon vous les missions d'avenir dans les cabinets d'expertise comptable ?

Les services financiers classiques, comme l'affacturage, le recouvrement, ou certains modes de financement court terme, sont longtemps restés inaccessibles aux TPE. A mon sens cela s'explique par l'absence de solution financière adaptée à ce public, mais surtout, par une prise de conscience tardive de la gravité de la situation : beaucoup de TPE ne prennent en effet conscience de leurs difficultés de trésorerie que trop tard, lorsque la seule solution relève des procédures collectives.

Ces obstacles ont été levés très récemment, avec :

  • d'une part, l'apparition de solutions de financement digitales, simples d'utilisation, et totalement adaptée aux TPE : 
  • d'autre part, la digitalisation des flux, qui rend l'information disponible quasi immédiatement.

Cette double évolution doit permettre aux experts-comptables, idéalement placés « au c½ur des flux », de proposer ces services de finance en temps réel. Ce besoin d'optimiser sa trésorerie ne devrait faire qu'augmenter au cours des prochains mois, compte tenu de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques.

Concrètement, quels sont les nouveaux services que Dext envisage d'apporter ?

Nous pensons que de nombreuses opportunités de missions s'ouvrent actuellement, ou vont s'ouvrir dans les années à venir pour les experts-comptables. Les missions possibles sont nombreuses :

  • accompagnement administratif complet : tâches administratives courantes ou accompagnement à la transition digitale par exemple ;
  • assistance aux paiements et encaissements ;
  • assistance au contrôle financier : suivi de la trésorerie et des indicateurs financiers, alerte et mise en place des actions nécessaires, etc.  
  • aide à la gestion de trésorerie : aide à la décision, définition d'indicateurs et de plan d'optimisation, etc. 
  • réalisation d'analyses comparatives fines, en rapprochant les données de l'entreprise de sources sectorielles anonymisées.

Notre conviction, c'est que le conseil est difficilement facturable s'il n'est pas « actionnable », c'est à dire s'il ne donne pas lieu à une action concrète pour améliorer la situation de l'entreprise.

Les services que nous annoncerons dans les mois et années à venir iront dans ce sens.

Pourquoi avoir pris le nom de Dext ?

La marque Receipt Bank ne reflétait plus réellement ce que nous faisions, et surtout ce que ce que nous ferons demain. Dext nous permet d'afficher clairement nos ambitions :

  • en anglais, Dext est la contraction de Digital Next, qui fait référence à la prochaine génération digitale ;
  • en français, ce nom résume nos priorités : Digital, EXpert-compTable.

Choisir Dext, c'est aussi mettre en avant la dextérité et donc le haut niveau de savoir-faire dont font preuve les experts-comptables avec leurs clients.

Ce qui ne change pas, c'est notre mission : aider les experts-comptables et leurs collaborateurs à réussir leur transition digitale. Aider l'émergence d'une nouvelle génération d'experts-comptables et collaborateurs, au coeur des flux de données et créant de nouveaux services pour leurs clients.

Cela passe par les outils dont nous venons de parler, mais aussi par l'accompagnement des cabinets. Nous employons actuellement 3 fois plus de personnes pour l'accompagnement de nos clients que pour la vente de nos produits, et nous allons accroître nos efforts dans ce sens.

_____________________________


Julien Catanese
Directeur éditoral de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Diplômé d'expertise comptable, après 7 ans en tant que rédacteur en chef puis directeur de la rédaction Fiscalistes et experts-comptables chez LexisNexis, je rejoins l'équipe Compta Online en juin 2020.
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.