RECEIPT BANK

Rapprochement bancaire de janvier en écart

12 réponses
32 318 lectures
Ecrit le : 07/03/2013 07:27 par Ld974

Bonjour,

J'ai un souci que je n'arrive pas à solutionner seule sur mon rapprochement bancaire. je suis gérante d'une EIRL de location de voitures. Je suis en train de terminer mon bilan 2012 (je travaille sur Ciel Compta). L'an dernier c'est un comptable qui a fait mon bilan. J'ai donc recopié les à-nouveaux au 01/01/12

Voici mon problème :

1/ l'à-nouveaux au 01/01/12 ne correspond pas au solde de la banque à la même date. Déjà ici je pense qu'il y a un souci.

2/ dans mon rapprochement bancaire de janvier 2012, j'ai un écart qui correspond au total des chèques émis en 2011 et des encaissements de fin décembre 2011.

Alors comment je fais pour régulariser ce pb ? Quelle écriture je dois passer pour que mon rapprochement bancaire au 31/01/12 soit sans écart ?

Merci de votre aide

Re: Rapprochement bancaire de janvier en écart

Ecrit le : 07/03/2013 10:20 par Mozo

Bonjour,

Les à nouveaux n'ont rien à voir avec le rapprochement bancaire.

Le rapprochement bancaire c'est un état qui liste les

- Remise déposé à la banque à la date d'exercice qui ne sont pas encore porté au crédit du compte bancaire

+ Les chèques émis qui ne sont pas encore débités du compte bancaire

Techniquement vous partez

+ Du montant du compte comptable 512000

- Les remises de chèques non encore enregistrées par la banque sur son relevé

+ Les chèques non encore enregistrés par la banque sur son relevé

= Total du rapprochement doit correspondre au solde inscrit sur le relevé bancaire

L'objectif c'est de vérifier que vous n'avez rien oublié dans votre comptabilité

Ce document doit être conservé et fait parti des documents comptable

Cordialement

Christian

Re: Rapprochement bancaire de janvier en écart

Ecrit le : 07/03/2013 11:57 par Ld974

Bonjour,

Merci Mozo de cette 1ere réponse. Je n'ai pas de soucis avec la méthode du rapprochement bancaire.

D'après ce que vous me dites, et vous rejoingez mon interrogation : "Total du rapprochement doit correspondre au solde inscrit sur le relevé bancaire".

J'ai dû mal m'exprimer quelque part donc je vais expliquer autrement :

Au 01/01/12, j'ai un solde sur le 512 de 8731.03€ (qui est l'a-nouveau que j'ai rentré puisque c'est le montant que j'ai sur mon bilan au 31/12/11). Or le solde du relevé bancaire au 01/01/12 est de 10760.59€. Je ne vois pas bien comment cela est possible puisqu'on est sensé pointer toutes les opérations du relevé de la banque. j'ai vérifié mon relevé bancaire du 31/12/11 qui lui est de 10760.59€(comme au 01/01/12 normal). Donc il y a bien une erreur quelque part sur l'année précédente.

Aujourd'hui lorsque je pointe le 512 avec le relevé de la banque sur le mois de janvier, j'ai forcément un écart, que je vais trainer tout le temps puisque le solde initial du 512 ne correspond pas à la banque.

Par ailleurs, lorsque je pointe le 512 de janvier, sur mon relevé bancaire j'ai des chèques émis l'année précédente, que je ne peux pas pointer sur le 512 puisque je n'ai qu'un montant global au 01/01/12. Donc mon solde final ne correspond pas à celui du relevé de la banque.

Donc mes 2 soucis sont : comment je fais pour rattraper le solde de la banque sur mon 512 au 01/01/12 ?

Comment je pointe mes chèques qui ont été émis en 2011 et qui sont sur mon relevé de janvier 2012 ? Est ce que je dois passer des écritures ?

J'espère avoir été plus claire.

Merci d'avance de votre aide

Re: Rapprochement bancaire de janvier en écart

Ecrit le : 07/03/2013 14:24 par Mozo

Bonjour,

Rapprochement au 31/12/2011 :

+ vous avez un solde sur le relevé bancaire de. 10 760,59 €

- vous avez un compte 512000 avec un solde de 8 731,03 €

C'est normal, la différence est composée des écritures restantes non pointés sur le rapprochement bancaire

c'est toujours comme çà. C'est d'ailleurs la définition du rapprochement bancaire

Ces différences sont :

- soit des chèques remis non encore crédités par la banque

- soit des chèques tirés non encore crédités par la banque

Au cours du mois de Janvier et après, en principe

- La banque a crédité les remises de chèques en rapprochement

- Les chèques tirés sont sur le compte bancaire

Rapprochement au 31/12/2012 :

Plus rien à voir avec le rapprochement du 31/12/2011, vous l'oubliez.

Vous rapprochez toutes vos écritures de l'année et forcément il va vous rester au 31/10/2012

- Uniquement les remises de chèques de fin Décembre 2012 pour lesquelles la banque n'a pas eu le temps de les créditer sur le compte bancaire

- Uniquement les chèques que vous avez émis depuis l'origine de votre entreprise, qui ne sont pas encore présentés à la banque pour paiement

Bien évidement dans le rapprochement bancaire il peut y avoir que des chèques voir l'écriture de Carte bleue du 31/12/2012.

Cordialement

Christian

Re: Rapprochement bancaire de janvier en écart

Ecrit le : 08/03/2013 07:23 par Ld974

Bonjour Mozo,

Merci pour votre patience et vos nouvelles explications. Il faisait très chaud hier, mon cerveau a dû surchauffer et pas bien intégrer vos indications.

J'ai besoin tout de même d'une confirmation sur un point.

Je pointe ma banque mois par mois avec un solde en début et en fin de mois, c'est plus simple.

J'ai un écart en janvier que je sais identifier puisqu'il correspond aux chèques émis en 2011 et débités sur le relevé de janvier 2012. A la fermeture de mon rapprochement, Ciel me signale que j'ai cet écart. Je ne dois donc pas en tenir compte (étant donné que je sais d'où il provient) et je continue mes rapprochements mois par mois jusqu'à fin décembre 2012 ? C'est bien cela ?

L'à-nouveau qui sera généré sera le solde de la banque avec les chèques émis non encore débités ?

Merci d'avance

Re: Rapprochement bancaire de janvier en écart

Ecrit le : 08/03/2013 09:17 par Mozo

Bonjour,

Je pointe ma banque mois par mois avec un solde en début et en fin de mois, c'est plus simple

Euh non, c'est le contraire bien plus compliqué

La seule solution que je connaisse

C'est prendre le solde du mois et

+ ajouter les chèques portés en banque non crédités, donc il peut s'agir que des 28,29,30 ou 31 du mois

- Retirer les chèques émis non débités en banque, en principe il ne devrait pas y avoir des chèques tirés de plus d'1 an et 1 jour.

Je parle bien de chèques dans les 2 cas, il ne peut pas y avoir d'autres opérations dans le rapprochement

Cordialement

Christian

Re: Rapprochement bancaire de janvier en écart

Ecrit le : 20/03/2013 12:25 par Ld974

Bonjour,

J'ai donc procédé pour mes rapprochements bancaires annuels de la manière dont vous m'avez indiqué. J'ai pointé toute mon année. Au 31/12/12, il me reste bien quelques chèques non encore débités et la CB du 31/12/12.

Par contre, j'ai un écart d'environ 2000€ que je sais expliquer mais que je ne sais pas traiter.

2 problèmes se posent :

1/ au 01/01/12, j'ai un a nouveau qui tient compte des chèque de émis en 2011 et non encore débités. Jusque là c'est normal. Sauf que sur mon relevé de janvier 2012 j'ai ces chèques qui sont débités mais que je ne peux pas pointer puisque je n'ai pas le détail dans ma compta mais juste un montant global. Ce qui me donne un écart avec la banque forcément. Alors comment je dois traiter cet écart, c'est à dire ces chèques que je ne peux pas pointer ? Est ce que je passe une OD ? en contrepartie de quel compte ? ou bien y a t il une autre opération ?

2/ Dans cet a nouveau j'ai aussi des chèques qui datent de plus d'un an et un jour. Alors comment je les traite étant donné qu'ils sont dépassés ?

Merci de votre aide

Laëtitia

Re: Rapprochement bancaire de janvier en écart

Ecrit le : 20/03/2013 14:14 par Mozo

Bonjour,

Il y a rien à faire, le rapprochement bancaire est simplement la liste (à conserver )

  • des chèques émis non débités.
  • des chèques remis en banque non portés sur le revelé bancaire (voir CB du 31/12/2012)

Le but c'est de vérifier si vous avez rien oublié dans votre comptabilité, dès lors que votre rapproche laisse apparaitre les 2 éléments ci dessus tout est correct.

Vous ne devez pas avoir

  • de chèques débités sur le relevé bancaire et non comptabilisé
  • de remise au crédit sur le relevé bancaire et non comptabilisé
  • Un chèque qui a plus d'1 an et 1 jour, puisqu'il n'est plus encaissable (il doit être alors annulé en gardant la dette au compte fournisseur

Cordialement
Christian

Re: Rapprochement bancaire de janvier en écart

Ecrit le : 20/03/2013 14:52 par Ld974

Bonjour,

Donc je laisse apparaitre mon écart de 1300€, même si le logiciel me bippe en rouge que j'ai un écart !

Et comment je fais pour annuler des chèques qui datent de 2011 ?

Merci

Laëtitia

Re: Rapprochement bancaire de janvier en écart

Ecrit le : 20/03/2013 16:18 par Bibeldom
Message édité le 20/03/2013 17:15 par Bibeldom

Bonjour,

Votre souci, me semble-t-il, provient du fait qu'il n'y a pas eu d'état de rapprochement effectué sur CIEL au 31/12/2011. En conséquence, vous n'avez pas le report du détail des écritures non rapprochées de l'an dernier lorsque vous créez votre état de rapprochement sur votre nouvel exercice.

Il faut donc dispatcher le solde à Nouveau du compte 512 afin d'isoler ces écritures non rapprochées des autres.

Votre solde à nouveau au 01/01/2012 figurant dans votre compte banque est de 8731.03. C'est la différence entre ces sommes :

- 10760.59 € (correspondant aux écritures qui cadrent avec les mouvements bancaire de 2011)

- 2029.56 € au crédit de votre compte banque puisque ce sont des chèques (correspondant aux écritures non rapprochées au 31/12/2011) différence entre le solde sur le relevé bancaire 10760.59 et celui de votre compte banque 8731.03

Il faut passer une OD au 01/01/2012 afin de remplacer le solde "global" par un détail qui vous permettra le pointage que vous ne pouvez pas effectuer pour l'instant. Votre solde est débiteur de 8731.03, il faudra donc le créditer afin de l'annuler pour le remplacer par un détail de sommes.

8731.03 au crédit du compte banque

10760.59 au débit du compte banque

2029.56 au crédit du compta banque (qu'il faudra détailler, voir exemple bas de page)

Il faudra détailler la somme 2029.56. D'après vos informations, ce montant comprend des chèques émis en 2011 dont certains seront débités sur votre relevé bancaire 2012, et d'autres qui ne le seront jamais (ce sont les chèques dépassés de plus d'un an et 1 jour)

Exemple : En admettant que les chèques émis en 2011 débités sur votre relevé de banque de 01/2012 font 1000 € et 510 € chacun, et que le solde correspond à un chèque dépassé de 519.56 € qui ne sera donc jamais débité.

Votre écriture de ventilation du SAN sera donc :

10760.59 au débit du compte banque

1000.00 au crédit du compta banque

510.00 au crédit du compte banque

519.56 au crédit du compte banque

par 8731.03 au crédit du compta banque

Vous voyez bien, qu'avec cette écriture d'étaillée, vous allez pouvoir pointer les mouvements figurant dans votre solde à nouveau. Ainsi vous pourrez pointer les deux chèques émis en 2011 débités sur votre relevé de janvier 2012. Vous pointerez également le solde de 10760.59 (correspondant aux écritures rapprochées en 2011).

Il vous restera alors au 01/01/2012 un montant de 519.56 non débité (correspondant au chèque dépassé) que vous annulerez tout simplement dans votre comptabilité en contrepassant l'écriture qui avait été saisie à l'origine. Et tout sera nickel.

Mes explications sont un peu confuses mais j'espère que vous comprendrez le principe.

Cordiament

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
EBP