Rapport de stage DCG : les spécificités de l'UE13

Article écrit par (1726 articles)
Modifié le
71 395 lectures
Dossier lu 118 997 fois

Le rapport de stage de DCG doit être transmis aux rectorats pour le 26 mars 2021 au plus tard. Avant cette date, les candidats doivent avoir réalisé leur stage et trouvé leur sujet avec l'aide de leur maître de stage. Ils ont aussi jusqu'au 5 mars 2021 pour s'inscrire à cet examen, épreuve de soutenance orale incluse.

Pour la session 2021, le nombre de semaines de stage est exceptionnellement réduit à 4 semaines au lieu de 8 semaines minimum. Une expérience professionnelle d'une durée équivalente peut être utilisée par les candidats libres.

Le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) ne peut être obtenu sans la réalisation d'un stage obligatoire ou une expérience professionnelle équivalente.

Dans les deux cas, le stage ou l'expérience professionnelle doivent être réalisés dans un cabinet d'expertise comptable ou dans les services comptables et financiers d'une entreprise, d'une collectivité publique ou d'une association.

Le tout peut représenter plusieurs mois de travail, de la recherche de stage à la préparation de la soutenance.

Étapes de la réalisation du rapport de stage et temps nécessaire

Pour réaliser un rapport de stage, il faut du temps. Idéalement, le candidat à l'UE13 du DCG aura déjà réfléchi aux thématiques qui l'intéressent avant de trouver son stage et de cibler les cabinets ou entreprises.

Pendant le stage, il ne s'agira pas de se contenter des travaux à réaliser mais aussi et surtout d'observer ce qui se passe, de réfléchir, de poser des questions. Il faut prendre du recul sur son expérience pour la comprendre et la comparer aux théories et pratiques.

Ce travail préalable pendant le stage permet d'orienter la recherche documentaire puis la recherche de sujet et de problématique. L'expérience acquise doit permettre de trouver un problème à régler, une question sans réponse au moment du stage ou une mission spécifique par exemple et l'analyser. Sa durée varie en fonction des candidats et de leur expérience.

Il faut ensuite compter un à deux mois pour collecter les informations complémentaires, rédiger le rapport et l'éditer avant de préparer la soutenance. 

Le contenu du rapport de stage de DCG

Le rapport de stage de DCG doit contenir deux parties, de 10 et 30 pages maximum chacune.

La première partie de dix pages présente l'organisation en quatre pages maximum et analyse un processus auquel le candidat a participé avec mention du ou des logiciels ou bases de données utilisées en six pages maximum.

La seconde partie, dite partie structurée, développe un sujet directement en rapport avec les observations effectuées par le stagiaire. C'est ici qu'il doit faire preuve de réflexion et d'analyse critique sur les missions confiées.

Téléchargez des exemples de rapports de stage

Merci Julie, Antoine, Hugo et Anthony pour vos rapports de stage ! 👍🧡

Rapport de stage de DCG et attentes des examinateurs

Le rapport de stage de DCG ne se limite pas à la description d'une situation pratique et n'est pas non plus simplement théorique. Les examinateurs attendent du candidat qu'il parte de l'expérience acquise pour prendre du recul, réfléchir et analyser.

C'est donc une véritable analyse critique qui doit être faite allant jusqu'à la formulation d'une opinion.

Dans son dernier rapport, le jury du DCG rappelle notamment que « le mémoire de l'UE 13, relations professionnelles (ndlr : communication professionnelle), doit permettre au candidat de produire une réflexion personnelle sur un thème librement choisi. Aussi le fait de copier dans le corps du mémoire, un document sans le signifier expressément, mais aussi d'utiliser « in extenso » le plan détaillé d'un article de recherche, constitue également une fraude ».



Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.