Quickbooks

Questions sur le fond des spécificités d'un bar-tabac-presse.

3 réponses
1 672 lectures
Ecrit le : 01/03/2016 10:29 par Florty

Bonjour,

Pour mon mémoire de DSCG portant donc sur les spécificités d'un Bar-Tabac-Presse, je peine à trouver de réelles explications concernant les écriture comptables.

Evidemment j'ai pris connaissance des schémas d'écritures facilement trouvable sur le net.

Cependant je cherche en vain des explications sur le fond et non sur la forme, soit le pourquoi du comment.

(je préfère énumérer les questions pour faciliter les réponses)

Ainsi j'aimerai savoir

1) Pourquoi utilise-t-on un compte 4 et non un compte 6? Que ce soit pour le tabac, les jeux ou la presse.

2) De quoi peut être composé le compte achat de marchandise bien présent dans le compte de résultat?

3) Les comptes de consignation tabac (ex:4616), et celui pour la presse (ex:4614) sont-ils toujours soldés? A quel moment? 

4) Comment se passe la comptabilisation des invendus? J'ai constaté quand presse l'écriture était la suivante : 671 au Débit et 467 au Crédit. En est-il de même pour le tabac ou les jeux invendus?

5) Enfin, l'achat de jeux de grattage se fait par le biais d'un intermédiaire. L'exploitant passe-t-il la commande à la FDJ qui ensuite transmet la commande à l'intermédiaire? Ou s'adresse-t-il uniquement à l'intermédiaire?

Cordialement

Re: Questions sur le fond des spécificités d'un bar-tabac-presse.

Ecrit le : 01/03/2016 15:33 par Doumeng

Bonjour, je viens de finir mon rapport de stage pour le DCG et mon sujet est aussi sur l'activité buraliste.

Alors je peux peut-être vous aider sur quelques points:

1) Les buralistes réalisent des opérations concernant le tabac-presse-FDJ qui sont effectuées pour le compte de tiers (achat et vente). Celles-ci sont donc à comptabiliser dans un compte 4 et non dans les comptes de classe 6. Ainsi, par exemple, les achats de cigares et cigarettes ne constituent pas une charge pour le débitant, de même et la vente n'est pas tenue pour un produit. Le stock appartient au fournisseur Logista France SAS.  

2)Le compte achat est donc constitué des achats en tabletterie (articles divers pour fumeurs) qui ne sont pas du tabac et ne sont donc pas vendus par Logista, mais aussi tout ce qui concerne la bimbeloterie ou la papeterie. Le buraliste ne se limitant souvent pas  aux activités tabac-presse-café. Dans votre cas, si le débitant est aussi cafetier, j'imagine qu'il achète des cafés, sucres etc... 

3) je ne me suis pas posé cette question

4) oui

5)Dans mon cas, un courtier visitait le buraliste et comparait le nombre de carnets non entamés avec celui de carnets de jeux livrés précédemment, sachant que tout carnet entamé est facturé.

Bon courage pour votre rapport et bonne continuation.

Cordialement

Re: Questions sur le fond des spécificités d'un bar-tabac-presse.

Ecrit le : 01/03/2016 20:47 par Florty

Bonsoir, 

Merci beaucoup pour votre réponse, Doumeng.

Ainsi seule la question 3 est encore en attente. 

Re: Questions sur le fond des spécificités d'un bar-tabac-presse.

Ecrit le : 07/05/2016 21:14 par Ali94

Bonsoir, 

Je suis perdue dans les spécificités comptables d'un bureau de tabac, dans l'enregistrement comptable. Y a t-il une différence entre les commissions et les remises ? Pourquoi y a t-il des commissions ? Apparemment il y a 3 types de commissions, mais je ne trouve pas ces 3 sortes...

Comment s'enregistre la presse et la loterie ?

Je suis vraiment perdue, j'adorerai avoir un petit résumé de cette activité.

Merci d'avance, 

Bien cordialement.

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Comptalia