INES

Questions à propos du cursus menant au DEC

4 réponses
1 607 lectures
Ecrit le : 01/01/2013 20:18 par Kawkee

Bonsoir, je me présente très rapidement : je suis étudiant en PACES (concours pour pharma, odonto, médecine etc) et comme certains le savent environ 80% des étudiants seront recallés donc tous les candidats doivent réfléchir à une suite alternative pour leur parcour. Voilà donc ce qui m'amène chez vous.

Je serais intéressé par la voie de l'expertise comptable mais je me pose plusieurs questions à ce propos :

- Cette voie n'est pas "sélective" (pas de concours) mais pourtant le nombre d'expert comptable en France ne dépasse pas les 20 000 ? Il y a une raison particulière ? Si on compare aux médecins dont leur nombre s'élève à plus de 200 000 en France et pour qui la voie très sélective (via le concours en P1), je trouve ça étrange et paradoxal.

- Quelle est la difficulté de cette voie dans son ensemble ? Si on pouvait la comparer à la PACES ça m'aiderait à mieux visualiser (mais là c'est peut-être trop demander ! ^^).

- J'ai vu qu'il y avait plus de chance de réussir à partir d'une école de commerce, cela est-il dû aux cours de l'université qui prépareraient vraiment moins bien aux diplômes ou bien dû aux étudiants eux-mêmes qui ont du mal à gérer les cours à la fac ? (j'ai appris à être autonome pour le travail en PACES donc si ça pouvait m'éviter de payer une école ça m'arrangerait !)

Je vous remercie par avance si vous avez des éléments de réponse !

NB : Je ne savais pas trop où poser ces questions, et dans la mesure où une partie concerne les expert-comptables il m'a semblé bon de venir dans cette partie.

Re: Questions à propos du cursus menant au DEC

Ecrit le : 01/01/2013 21:19 par Bretagne35

Bonsoir,

Pour te répondre directement, je dirais qu'il faut avant tout décider de ce que tu aimes réellement faire dans la vie. Même si l'expert-comptable est une sorte de médecin généraliste de l'entreprise, ce sont deux métiers totalement différents. C'est à toi de décider!

Si tu décides de te lancer dans le cursus de l'EC, il est possible d'accéder jusqu'au DEC sans école de commerce, donc avec un minimum d'argent pour les écoles...

Concernant la difficulté des épreuves, si tu aimes les matières enseignées et le programme, que tu prends le temps nécessaires pour étudier sérieusement et d'une manière approfondie, tu n'auras pas trop de difficultés pour aller jusqu'au bout.

Bon courage à toi.

Re: Questions à propos du cursus menant au DEC

Ecrit le : 01/01/2013 21:44 par Kawkee
Message édité le 01/01/2013 21:47 par Kawkee

Bonsoir et merci pour votre réponse.

Concernant mon choix, j'en ai pas parlé pour éviter d'alourdir mon message mais j'ai cette réflexion depuis un moment déjà et plusieurs points m'ont incité à m'intéresser de plus en plus à EC. Plus j'en apprends et plus je me rends compte que cette voie, que j'avais plus ou moins fermé car je ne la connaissais pas vraiment, m'intéresse à plusieurs niveaux.

Je ne suis sûr de rien encore, j'ai plusieurs voies envisagées et clairement je ne veux pas d'un métier où je me sentirai mal chaque jour. Mais ça se précise un peu plus tous les jours et si je dois me relancer dans une voie, c'est maintenant ou jamais.

Je vous remercie pour vos conseils et vos encouragements !

Re: Questions à propos du cursus menant au DEC

Ecrit le : 02/01/2013 12:02 par Maximal
Message édité le 02/01/2013 12:19 par Maximal

Bonjour

Cette voie n'est pas "sélective" (pas de concours) mais pourtant le nombre d'expert comptable en France ne dépasse pas les 20 000 ? Il y a une raison particulière ? Si on compare aux médecins dont leur nombre s'élève à plus de 200 000 en France et pour qui la voie très sélective (via le concours en P1), je trouve ça étrange et paradoxal.

Cette voie n'est pas selective dans un 1er temps, mais la selection se fait au fur et à mesure. Quelques raisons peuvent expliquer le peu d'EC en France :

- Filière méconnue

- Beaucoup d'étudiants en comptabilité sont issus de filières professionnelles telles que BEP, Bac pro, Bac STT / STG, BTS. Ces élèves privilégient ensuite un cursus court avec entrée rapide dans le monde professionnel, ou bien n'ont tout simplement pas le niveau pour aller jusqu'au bout.

- Comme toutes études longues, l'expertise comptable est relativement technique et évolue sans cesse. Il faut donc énormément s'intéresser à ce que vous faites, avoir envie de progresser tous les jours, se tenir informé de toutes les évolutions. A moins d'être passionné, c'est vite épuisant.

- Avant l'apparition du DCG/DSCG calqué sur le modèle LMD, les diplômes comptables étaient mal fait. Notamment le DESCF (ancien DSCG), où il n'existait pas vraiment de formation, où les épreuves étaient en plein mois de décembre, etc... Donc la plupart des personnes passaient les épreuves en candidats libres, en parallèle de leur travail. Ce qui est également épuisant.

- Contrairement à d'autres cursus où la difficulté n'est peut être que dans les concours d'entrée, la difficulté est croissante tout au long du cursus d'expertise comptable.

- Contrairement à Médecine, vous n'êtes pas obligé d'aller au bout pour avoir un diplôme et un travail. Nombreux sont ceux qui se découragent et arrêtent, voyant qu'un DCG bac+3 ou un DSCG bac+5 leur permet une bonne insertion dans la vie professionnelle.

- Le travail en cabinet, surtout au début, peut apparaitre difficile (en terme de volume de travail, pas forcement de difficulté), peu gratifiant, et peu récompensé. Beaucoup de comptables s'en vont vers le service comptable d'une entreprise, où le travail est plus light, et les salaires parfois meilleurs. Peu vont jusqu'au DEC avant de quitter le cabinet.

- Quelle est la difficulté de cette voie dans son ensemble ? Si on pouvait la comparer à la PACES ça m'aiderait à mieux visualiser (mais là c'est peut-être trop demander ! ^^).

- La quantité d'informations à retenir (mais venant de médecine ce n'est pas pire)
- la quantité de domaines abordés (compta, gestion, management, droit, fiscalité, économie, informatique,...)
- la notation des épreuves, sévère, parfois subjective.
- les 3 ans de stage entre le DSCG et le DEC, où il faut bien tomber + les 3 épreuves finales
etc...

- J'ai vu qu'il y avait plus de chance de réussir à partir d'une école de commerce, cela est-il dû aux cours de l'université qui prépareraient vraiment moins bien aux diplômes ou bien dû aux étudiants eux-mêmes qui ont du mal à gérer les cours à la fac ? (j'ai appris à être autonome pour le travail en PACES donc si ça pouvait m'éviter de payer une école ça m'arrangerait !)

Vous avez plusieurs choix :

- La voie classique DCG / DSCG + DEC --> Plus difficile, moins d'ouverture vers d'autres professions, surtout si vous vous arrêtez au DSCG, expertise comptable et audit souvent limité aux petites, moyennes, grands entreprises mais pas les grands groupes (ce qui n'est pas forcement mal). Ouverture vers les métiers techniques (consolidation des comptes par exemple).

-La voie Master (université) + DSCG (certains Master vous donnent des équivalences pour 5 des 7 UE du DSCG) + DEC --> plus facile, gratuit, meilleur reconnaissance en entreprise si vous voulez travaillez en entreprise et non en cabinet + ouverture vers d'autres métiers (contrôle de gestion, contrôle interne,...)

- La voie Master (Ecole de commerce) + DSCG (idem pour les équivalences) + DEC --> Le top du top, enfin suivant l'ESC que vous arrivez à accrocher. Vous avez accès à tout, que ce soit en cabinet ou en entreprise, grandes ou petites, postes à responsabilités. Mais payant + concours d'entrée plus difficile + volonté d'avoir des responsabilités et d'évoluer professionnellement.

Pour plus d'informations, vous pouvez parcourir la rubrique dédiée aux étudiants, ainsi que les nombreux messages sur le forum.

Cordialement

Re: Questions à propos du cursus menant au DEC

Ecrit le : 10/01/2013 13:16 par Kawkee

Merci pour cette réponse très complète Maximal (et désolé de mon retard, j'avais le concours entre temps).

Il y a une certaine flexibilité au cours de ces études que je trouve très intéressante (ceci étant tout relatif évidemment par rapport à l'insertion professionelle). Je vais continuer mes recherches de mon côté, je veux vraiment être sûr d'apprécier cette voie avant de m'engager.

Une nouvelle fois merci pour vos réponses qui m'ont beaucoup apporté.

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Quickbooks