KPMG

Quelle taille de cabinet pour devenir un BON Expert Comptable

6 réponses
11 513 lectures
Ecrit le : 30/11/2012 11:07 par Alexg
Message édité le 30/11/2012 11:19 par Alexg

Bonjour à tous,

Mon collègue et moi allons débuter je l'espère en janvier notre stage d'expertise comptable (nous attendons les résultats 2012 du DSCG en décembre).

Etant dans un petit cabinet parisien (1 EC, 2 collaborateurs à temps plein et une secrètaire pour un CA fixe de 250k HT et environ 50k de variable pour audit externe par l'EC) on veut comparer notre expérience à celle des autres et savoir si en restant où nous sommes nous deviendrons de bons experts comptables.

Je m'explique : pour moi ce n'est pas juste savoir établir une liasse fiscale correcte qui permet d'être un bon EC, il faut être capable de conseiller le client en matière sociale, juridique, fiscale, l'assister dans tous les aspects de la vie de l'entreprise...

Sauf que je remarque une dualité dans les petits cabinets : Oui on fait plus rapidement plus de choses que dans un grand cabinet où il y a une structure avec des personnes qui saissent puis d'autres qui vérifient et lancent la tva, font la révision, puis encore une équipe de managers qui valident les liasses etc etc

Ainsi dans un petit cabinet je pense que l'on arrive plus rapidement à faire des liasses et des bilans que dans des cabinets plus grands mais ensuite je pense qu'on est rapidement limité par la taille du cabinet du fait des impératifs de rentabilité qui font que nous n'avons pas le temps de faire des missions plus intéressantes qui sont alors assumées exclusivement par l'EC...

Or nous avons un mémoire à rédiger et nous voulons devenir EC/CAC. J'aurais aimé avoir votre avis sur la question , petit cabinet ? moyen cabinet ? big 4 ??

Sachant que dans les petits cabinets il y a souvent des problèmes d'organisation, de structure et de procédure et donc j'ai peur que dans quelques années si j'obtiens mon DEC je ne sois pas aussi bien formé que mes collègues pour toutes les missions à haute valeur ajoutée et surtout que je sois habitué à travailler dans l'urgence, avec peu de procédures ou de structure, en somme faire ce que l'on a vu et que l'on sait pertinamment mauvais...

Merci par avance,

Cordialement,



--------------------
Collaborateur Confirmé dans un cabinet Parisien à temps partiel.Responsable Comptable & Administratif dans une PME à temps partiel.
Objectif : Ouvrir mon cabinet d'EC & CAC en 2015 avec un partenaire EC/CAC

Re: Quelle taille de cabinet pour devenir un BON Expert Comptable

Ecrit le : 30/11/2012 12:14 par Maximal
Message édité le 30/11/2012 12:19 par Maximal

Bonjour

Vous pouvez tomber sur un très bon petit cabinet et dans le mauvais service d'un grand ; et vice-versa.

Quelque soit le cabinet :
- Vous serez capable de comprendre les choses par vous même, et donc de progresser en grande partie tout seul, en travaillant et en faisant des recherches
- Vous serez aussi capable de prendre du recul par rapport à votre cabinet, avoir un regard critique. Vous comprendrez alors ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, ce que vous pouvez améliorer. En changeant de cabinet ou en restant dans le même, vous serez alors capable de ne garder que le bon et de jeter le mauvais pour être plus performant.

Après il y a en effet une partie de votre apprentissage qui est fonction de la où vous tomber, du niveau technique et moral de votre maître de stage, du niveau des dossiers confiés. Cela vous ne pouvez pas le savoir à l'avance, petit ou grand cabinet.

Pour la partie sociale, je ne m'en ferais pas trop à votre place. Le principal est de comprendre comment cela fonctionne. Après le détail du calcul ce n'est pas important (de toute façon cela change tous les 6 mois en fonction des mises à jours des textes règlementaires). Mieux vaut confier ça à une personne ou à un service spécialisé.

Pour moi le risque vient plutôt de l'organisation du cabinet (plus que la taille), comme vous l'avez dit dans votre dernier paragraphe. Dans un petit cabinet, à moins qu'il soit vraiment très bien organisé, vous risquez de perdre énormément d'énergie dans l'organisation, le secrétariat classique, le secrétariat juridique, le traitement de la paperasse, la veille documentaire, la facturation, la formation aux dernières lois de finance, etc... (tout ce que vous n'avez pas besoin de faire dans un grand cabinet ou dans un cabinet bien organisé).

Pour conclure, si je devais choisir à votre place, je choisirais un grand cabinet. Si vous n'en avez pas l'occasion et que vous devez choisir un petit/moyen cabinet, les critères que je regarderais seraient idéalement un cabinet avec :
- une proximité avec votre domicile
- un EC n'est pas trop proche de la retraite, ou dumoins encore intéressé par ce qu'il fait.
- un niveau informatique très avancé
- des méthodes de travail claires et précises
- une clientèle diversifiée (taille, secteur d'activité, catégorie fiscale)
- une personne dédiée au secrétariat
- une personne voir un service dédié au social
- une personne dédiée à l'informatique (cela peut être vous)
- une personne dédiée à la veille documentaire pour le reste du cabinet (cela peut-être vous également)
- une hiérarchie claire en amont (vos supérieurs) des personnes honnêtes et ouvertes d'esprit, et dont l'échange est possible (un échange de 5 ou 10 minutes par jour au détour d'un couloir pour parler des dossiers peut tout changer). - une hiérarchie claire en aval (le jour ou vous avez des assistants) pour que vous puissiez agir rapidement et efficacement (tous les problèmes en aval se répercuteront forcement sur tous les maillons de la châine, et principalement vous).

Ce n'est que mon avis personnel, mais je trouve que c'est une idée reçue de penser que parce que l'on fait tout dans un petit cabinet, on progressera plus vite et on sera plus complet. On ne peut pas être bon partout, rapidement, et sans avoir le temps d'étudier les choses à fonds. Il vaut mieux en faire moins mais avoir de très bonnes bases, quitte à approfondir quelques domaines par la suite ou à apprendre sur le tas. Perso je n'ai jamais fait de social de ma vie, mais à force d'en voir je sais quand même comment ça marche.

N'oubliez pas que la période d'essai est valable dans les deux sens : elle est aussi là pour que vous jugiez si le cabinet vous convient.

Cordialement

Re: Quelle taille de cabinet pour devenir un BON Expert Comptable

Ecrit le : 30/11/2012 14:06 par Alexg

Premièrement Maximal merci, votre message m'a apporté une vision renouvelée et plus claire de ce que je pensais déjà un peu.

Pour ma part j'ai fait mes 2 ans d'apprentissage et commencé depuis 1 mois mon cdi dans le même cabinet donc niveau période d'essai c'est cuit mais de toutes manières je me suis engagé dans cette voie je ne me sens pas d'abandonner mon expert comptable surtout dans cette période charnière en plus j'ai eu le salaire que je voulais.

Cependant il est très débordé et éparpillé sur plein de projets donc j'ai peur qu'il fasse comme les années précédentes, qu'il assume seul tous les dossiers & missions intéressantes et il y en a dans notre cabinet et que je sois cantonné aux liasses fiscales avec la partie saisie ce dont j'aimerai bien me débarasser au maximum...

Mais pour en revenir à votre message quelques questions :

> Ne considérez vous pas comme un handicap important le fait pour un futur EC de ne pas maitriser la partie sociale ? car nous avions un pôle social qu'il reprend seul maintenant,

> A partir de combien de collaborateurs j'ai à faire à un grand cabinet strucuturé et pouvant m'apporter tout ce que vous avez décrit ?

> Il est très difficile de se motiver à faire des recherches & approfondir des sujets intéressant lorsque 80% de notre temps est occupé à faire de la saisie, ce qui est source de démotivation & frustration, je préférerai ainsi après mes 2 années d'apprentissage où j'ai appris à maitriser la saisie, RB, TVA, IS, lettrage... faire d'avantage de révision et consacrer le temps dégagé à ces recherches à plus haute valeur ajoutée.

Merci de m'avoir lu,

Cordialement.



--------------------
Collaborateur Confirmé dans un cabinet Parisien à temps partiel.Responsable Comptable & Administratif dans une PME à temps partiel.
Objectif : Ouvrir mon cabinet d'EC & CAC en 2015 avec un partenaire EC/CAC

Re: Quelle taille de cabinet pour devenir un BON Expert Comptable

Ecrit le : 30/11/2012 15:40 par Maximal
Message édité le 30/11/2012 15:42 par Maximal

Re

> Ne considérez vous pas comme un handicap important le fait pour un futur EC de ne pas maitriser la partie sociale ? car nous avions un pôle social qu'il reprend seul maintenant,

Non. Pour moi peu importe que vous sachiez établir un bulletin de paie du moment que vous connaissez l'impact que peut avoir telle ou telle mesure sur l'entreprise.

> A partir de combien de collaborateurs j'ai à faire à un grand cabinet strucuturé et pouvant m'apporter tout ce que vous avez décrit ?

Les très grands cabinets (Big four, Fiducial, Mazars, CER,...) ont tout ça d'office. Dans les cabinets "moyens" environ 20-30 personnes et plus), vous pouvez avoir certains de ces critères, tous, ou aucun. Il faut demander à l'entretien d'embauche comment ils sont organisés sur ces points là. Chez les petits cabinets c'est pareil, il faut demander comment ils sont organisés mais il faut partir du principe que c'est un peu plus artisanal --> chacun se débrouille.

> Il est très difficile de se motiver à faire des recherches & approfondir des sujets intéressant lorsque 80% de notre temps est occupé à faire de la saisie, ce qui est source de démotivation & frustration, je préférerai ainsi après mes 2 années d'apprentissage où j'ai appris à maitriser la saisie, RB, TVA, IS, lettrage... faire d'avantage de révision et consacrer le temps dégagé à ces recherches à plus haute valeur ajoutée.

La saisie passe encore. Car si elle est bien faite vous gagnez du temps sur tout le reste. Il est très important de sensibiliser les clients sur leur organisation et leur expliquer que --> absence d'organisation = perte de temps = honoraires plus elevés. Sur 2 dossiers similaires on peut passer 5 ou 6 fois plus de temps de l'un à l'autre, ce qui est complètement abérrant, tant pour le comptable que pour le client.
Le reste est de ne pas dépenser son énergie à faire du secrétariat, à s'occuper de savoir si il existe un modèle de document pour telle situation, à connaitre l'historique de tel client, voir faire la révision sur un dossier "mal saisi" par un assistant ou un stagiaire :
--> vous pouvez très bien n'avoir que des dossiers en révision mais ne pas avoir le temps de faire quoique ce soit d'autre si la saisie est mal faite, que les moyens mis à votre dispositions pour travailler sont mauvais, que votre méthode de travail n'est pas assez productive ou si vous êtes surchargé de dossiers (j'ai eu les 4 en même temps c'était pas marrant). C'est pour ça que je disais qu'il est très important de trouver un cabinet où vous avez une certaines latitude pour vous organiser, améliorer les méthodes, encadrer vos assistants,...
Il est également très important (même si c'est très dur de dégager du temps parfois), de prendre du recul et d'améliorer tout ce qui peut être améliorer. Le nerfs de la guerre c'est le temps. D'où l'importance des méthodes de travail et surtout de l'informatique.

Mais sur le principe je suis d'accord, plus vous maitriserez la saisie, la révision, bilan et liasse et plus vous pourrez délaisser la saisie pour le conseil client.

Cordialement

Re: Quelle taille de cabinet pour devenir un BON Expert Comptable

Ecrit le : 30/11/2012 16:22 par Alexg

Re bonjour,

C'est l'idée que j'avais en tête, pour ma 4ème année dans la profession comptable je pense me rediriger vers un cabinet de taille intermédiaire (10/50 collaborateurs), les points que vous avez soulevés étant assez intéressant, je ne manquerai pas d'en parler lors de mes entretiens à venir si cela devait se faire.

Concernant l'organisation des clients je ne peux qu'être d'accord avec vous et sur ce point je suis très bien servi dans mon cabinet où les clients sont responsabilisés et relativement organisés.

Le seul point qui me gêne et que je devrais voir plus tard c'est limiter mon temps saisie et pour se faire je devrais prouver ma capacité à gérer un ou plusieurs collaborateurs qui eux devront saisir correctement.

Sinon d'autres avis d'experts comptables ou d'étudiants en alternance sur le sujet ?

Cordialement,



--------------------
Collaborateur Confirmé dans un cabinet Parisien à temps partiel.Responsable Comptable & Administratif dans une PME à temps partiel.
Objectif : Ouvrir mon cabinet d'EC & CAC en 2015 avec un partenaire EC/CAC

Re: Quelle taille de cabinet pour devenir un BON Expert Comptable

Ecrit le : 14/12/2012 11:05 par Orchidee29
Message édité le 14/12/2012 11:10 par Orchidee29

Bonjour,

Je confirme les propos de Maximal. Pour ma part, j'ai fait tout mon cursus dans un cabinet de taille "intermédiaire" (12-15 personnes) en pleine réorganisation.

C'est pas évident d'avancer dans ce cadre, mais on apprend plein de choses sur la gestion de cabinet.

Reste surtout de savoir quel type d'expert-comptable vous souhaitez être.

Dans les petits cabinets, difficile d'être à la fois EC/CAC, mais c'est encore plus vrai dans les gros, car bien souvent il s'agit d'équipes dédiées.

Ce que je trouve intéressant dans les cabinets de taille modeste, c'est qu'on est obligé de savoir tout faire (y compris le social, car quand une personne manque, c'est bien souvent les responsables qui pallient ou tout du moins organisent; or comment organiser si vous ne savez pas comment cela fonctionne ?)

Alors c'est vrai que techniquement on ne voit pas tout, mais ormis chez les 4 big ou grands cabinets parisiens, entendez bien que plus de plus de 50% de ce qui sera vu pendant vos études, vous ne le rencontrerez peut être qu'une fois dans votre vie d'Expert-comptable.

Enfin et surtout, chaque chose en son temps, le cursus est long (et la vie professionnelle parfois imprévisible), apprennez surtout la modestie, ce qui manque bien souvent aux jeunes professionnels : n'oubliez jamais qu'il s'agit d'un travail d'équipe et que chacun a son rôle à jouer.

Pour ce qui est de votre remarque sur la saisie : voilà 8 ans que je suis rentrée en aleternance. Si je fais moins de saisie, je continue à en faire, et certains de nos experts aussi.

Un conseil : avant de vouloir gérer plusieurs collaborateurs, faites déja votre apprentissage...

Cordialement,

Re: Quelle taille de cabinet pour devenir un BON Expert Comptable

Ecrit le : 15/12/2012 19:22 par Fandefisca
Message édité le 15/12/2012 19:29 par Fandefisca

Bonjour,

Le choix de la taille du cabinet voilà une question amusante ! Je m'étais posé la même question, il y a 6 ans lorsque j'ai débuté mon stage du DEC. Votre choix ne sera pas évident.

Pour preuve dans mon groupe de stagiaire, il y a 1/3 des stagiaires qui ont changé de cabinet en cours de stage. Ben on est pas marié avec le cabinet, s'il ne vous correspond pas, il faut pas hésiter de changer. Mais, il ne faut changer trop de fois, car cela pourrait vous entraîner une surcharge de travail, qui finalement nuiera à votre stage (n'oublions pas les obligations du stagiaire = 4 rapports de stage et un e-learning chaque année)

Il est vrai qu'il est plutôt recommandé d'être dans un cabinet au minimum structuré avec des procédures. Cela permet d'avoir des idées d'organisation.

Avec le recul, je dirai que le choix de la taille n'est pas aussi important que la qualité des missions proposées par le cabinet :

- on oublie les petits cabinets où l'expert-comptable est un gar connu dans la profession. Ce gar là, il peut beaucoup apporter aux stagiaires. Je préfère être dans un petit cabinet et travailler en lien direct avec l'expert; plutôt qu'un très grand cabinet, où on a au dessus de nous un chef de mission, pas aussi compétent que peut-être un expert.

A mon avis, quelques critères pour faire un bon stage d'expertise comptable, c'est que le cabinet :

- propose aux stagiaires un portefeuille équilibré dans les missions CAC et en EC. Généralement, le défaut de certains cabinets c'est de trop spécialisés leurs stagiaires dans un métier, ce qui pourrait être pénalisant pour les écrits du DEC. N'oublions pas qu'une fois le diplôme EC en poche, on peut à la fois exercer les 2 métiers.

- l'intérêt que porte les experts pour former leurs collaborateurs. En effet, comment proposer des missions à forte valeur ajoutée ou du conseil si le personnel n'est pas formé ?

- je privilégierai un cabinet avec un faible turn over. Pour moi, l'indice est de voir l'âge avancé et l'ancienneté de certains salariés. Dans ces cabinets, la politique de management est plutôt bon, en général, on n'est pas mal loti coté rémunération. La rémunération à l'embauche est aussi importante que son évolution.

- l'utilisation du logiciel comptable. Si c'est un logiciel qui vient en fin de vie, est-ce qu'il envisage de le changer ? Si non, y a t'il une raison particulière ?

Si pour vous, le choix du cabinet pour l'association est un élément prioritaire. Il faut voir si le cabinet est dynamique ou en déclin. L'évolution du chiffre d'affaires (consultable sur societe.com) peut vous donner un premier indice. Si un des associés a un âge avancé, ceci n'est pas un handicap, bien au contraire, il peut vous apporter une bonne expérience du métier et sa retraite n'est généralement pas loin. Vous pourriez peut-être racheter sa clientèle une fois diplômée.

NB : dans mon cabinet, il y a un pôle social. Les comptables n'établissent pas la paie. Le droit social et les conventions collectives évoluent sans cesse. C'est un domaine à risque, si on n'est pas des spécialistes. En effet, 50 % des mises en responsabilité de l'EC a pour origine une mission sociale. Ne pas établir de bulletin de paie n'est pas pénalisant, surtout si on compense par la documentation. Je dirai que l'essentiel, c'est de prendre de la hauteur sur le dossier, appréhender les principaux risques sociaux de votre dossier. Surtout qu'on a plus de chance d'avoir un contrôle urssaf que fiscal.



--------------------
Un homme averti en vaut deux.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Revue Fiduciaire