Quelle est l'utilisation des réseaux sociaux pendant le confinement ?

Confinement : la fréquentation des réseaux sociaux augmente de 61%
Article écrit par (366 articles)
Modifié le
1 204 lectures

Plus de 3,4 milliards de personnes (soit 43 % des habitants de la planète) sont confinées à divers degrés dans près de 80 pays pour tenter d'endiguer la pandémie. Cela implique du temps pour de nombreuses activités. En 2020, les écrans sont fortement utilisés et notamment les réseaux sociaux. Cela comprend les applications de messagerie instantanée ou bien les réseaux professionnels.

La fréquentation des réseaux sociaux augmente de 61% pendant le confinement

Selon Omdia, l'utilisation mondiale d'internet a bondi de près de 70%. Toutes les tranches d'âges sont considérées dans ce calcul car de nombreux très jeunes enfants possèdent leur propre tablette ou smartphone et ont installé WhatsApp ou Tik Tok.

WhatsApp, plateforme de messagerie instantanée, enregistre le plus fort taux d'utilisation, 40% de hausse d'utilisation pendant cette période de confinement et cela monte même jusqu'à 51% pour les pays dont le confinement est en dernière phase.

Twitter confirme également que son nombre d'utilisateurs actifs a augmenté de 23% en quelques jours. Quelque 12 millions de nouveaux internautes en trois mois seulement ont été séduits par Twitter. De nombreuses personnes étaient enregistrées sur ce réseau mais le compte restait sans vie depuis longtemps. Avec cette crise sanitaire, chacun communique ou souhaite s'informer et se tourne vers les réseaux sociaux.

« Dans de nombreux pays fortement affectés par le virus, le volume de messages échangés a plus que doublé en un mois »,indiquent les deux vices président de Facebook. En France, plus de 90% des commentaires sont focalisés sur le Covid-19.

Whatsapp, Facebook et Instagram ont tous connu une progression de plus de 40% chez les moins de 35 ans.

 

Une modification de l'usage : l'entraide pendant cette période de crise

Laurence Allard, maîtresse de conférence, indique sur le site 20minutes que l'usage, le sens et le rôle des réseaux sociaux changent pendant une période telle que nous la vivons.

Le site permet également d'obtenir des éléments complémentaires sur ses propos. « La planète toute entière vibre aux mêmes sensations d'angoisse, de peur et de morbidité. Et il y a une sorte d'égalité devant la maladie, note encore la sémiologue. Le réseau planétaire Facebook permet de se signaler comme faisant partie de cette humanité qui est en train d'être affectée dans son ensemble ».

Pendant ce confinement, le sentiment de solitude peut être exacerbé et les réseaux sociaux permettent de se connecter avec les autres et d'échanger, surtout lorsque la personne est seule dans son appartement.

Les réseaux sociaux permettent de combler le manque de vie sociale et se sentir utile dans la diffusion des informations et de l'entraide. « Chaque individu s'adresse aux autres, non pas pour se mettre en valeur, mais pour humblement solliciter un lien ou conforter un lien ».

« Il s'agit ici de fabriquer un lien d'humanité, de cette commune humanité à laquelle on veut participer, comme une grande chaîne », conclut-elle.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.

Twitter   Facebook   Linkedin