Monsieur,

J'ai eu parfois du mal à comprendre ce que vous voulez dire car vous faites beaucoup de fautes de français pour un enseignant même si je pense avoir compris votre logique.

Je confirme que les bases acquises à l 'issue du bac pro sont très insuffisantes pour faire des études supérieures .Etant de la génération STT  comptabilité ,j'ai pu déjà voir que les bac pros comptabilité de ma classe galéraient  dans les matières  générales ( mathématiques, culture générale et expression en quelque sorte le français,anglais) dans les années 2000. J'ai vu des élèves en bac pro pleuraient lorsque l'enseignant démontrait les primitives et les logarithmes au tableau (chose malheureusement vécue).J
Depuis la réforme Chatel du bac pro de quatre en trois ans en 2009,le niveau des élèves de bac pro a drastiquement baissé.Au moins ,les élèves de bac pro ayant fait des études des études sur 4 ans pour préparer leur diplôme avaient un niveau égal à celui des bac stt. J'ai pu constater dans mes études supérieures que des élèves ayant leur BTS et préparant le DCG ne savaient pas enregistrer des sorties d'immobilisation ou des dotations aux amortissements. Les bac pro comptabilité sont des voies de garages.

Le niveau des BTS comptables a drastiquement baissé depuis 25 ans  .Je voyais le niveau des épreuves en maths où il y avait les fonctions enseignées et les équations différentielles aux épreuves de BTS comptabilité (programme de bac s).Aujourd'hui,il y a juste quelques dérivés,des probabilités (loi normale) et les prédicats .

Mais ce qui m'inquiète le plus, c'est la baisse du niveau rédactionnel des nouveaux professionnels de la comptabilité .Mon ancien patron (expert-comptable et ancien enseignant à l'éducation nationale) qui m'a pris dans son cabinet était dyslexique .Il confondait les verbes être et avoir .Les verbes faire étaient conjuguées n'importe comment.

Je ne vous dis pas le niveau des nouvelles recrues au niveau bac pro et BTS comptabilité.

Merci de m'avoir lu

Cordialement