CEGID

Proratisation taxe sur les salaires

1 réponse
2 220 lectures
Ecrit le : 14/04/2017 10:08 par Corinne76

Bonjour

Concernant un salarié entré en cours d'année, je cherche comment calculer la taxe sur les salaires.

Dois-je proratiser les base des taux 2 et 3 ? Vous remerciant pour votre aide

Cordialement

Re: Proratisation taxe sur les salaires

Ecrit le : 06/05/2017 22:18 par Hapyfree

Bonjour,

Je suis pas un pro dans le domaine, mais comme il y a unicité, sauf stipulations contraires prévues par le législateur, entre l'assiette de la CSG d'activité et celle de la taxe sur les salaires, il n'y a pas de prorata à faire.

Mais je pense que vous parlez des tranches d'imposition (Barème de la taxe sur les salaires - Métropole) :

From BOFIP

Rémunération annuelle >> Taux applicable

Inférieure ou égale à 7 721 €>> 4,25 %

Supérieure à 7 721 € et inférieure ou égale à 15 417 € >> 8,50 %

Supérieure à 15 417 € et inférieure ou égale à 152 279 € >> 13,60 %

Supérieure à 152 279 € >> 20 %

En application de l'article 142 de l'annexe II au CGI et de l'article 143 de l'annexe II au CGI, le montant des majorations de la taxe sur les salaires est déterminé mensuellement, en fonction des salaires individuels payés au cours du mois. La régularisation des droits dus s'effectue annuellement.

Pour le calcul de l'impôt exigible, les limites d'application des taux majorés de 8,50 %, 13,60 % et 20 %, fixées pour l'année, sont ainsi ramenées à un douzième.

Ainsi, le barème applicable aux rémunérations mensuelles s'établit comme suit :

Barème applicable aux rémunérations mensuelles

Rémunération mensuelle

Taux applicable

Inférieure ou égale à 644 €

4,25 %

Supérieure à 644 € et inférieure ou égale à 1 285 €

8,50 %

Supérieure à 1 285 € et inférieure ou égale à 12 690 €

13,60 %

Supérieure à 12 690 €

20 %

>> Les taux applicables sont déterminés au niveau de chaque salarié en fonction de sa rémunération annuelle. Toutefois, le troisième alinéa de l'article 142 de l'annexe II au CGI autorise les entreprises à déterminer le montant de la taxe en ramenant au mois le paiement imposable et en appliquant au montant des droits calculé d'après les taux prévus pour les paiements mensuels, la proportion qui existe entre la période à laquelle s'applique le paiement considéré et le mois. Les dispositions de l'article 142 de l'annexe II au CGI ont une portée générale. Elles s'appliquent donc à toutes les sommes qui ne sont pas payées suivant une périodicité mensuelle. Il importe peu que ces sommes représentent le total de la rémunération due au salarié ou seulement un complément de la rémunération versée chaque mois.

A la lecture du BOFIP, pas de prorata car calcul au mois, puis régularisation annuelle.

Cordialement,



--------------------
HapyFree :)On embauche ! > me contacter en MP pour la région Champagne-Ardenne > http://urlz.fr/60Eq (comptable expérimenté(e)) & http://urlz.fr/60Es (assistant(e) juridique)Si ma réponse vous satisfait n'oubliez pas de voter "pour", à défaut je m'engage à essayer !!!
merci ;)[DSCG/DCSG, DESS CCA IAE Dijon... DEC]

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK