ESCG

Projet professionnel d'un stagiaire et retour sur investissement...

8 réponses
4 366 lectures
Ecrit le : 15/03/2007 11:44 par Ju_2a
Bonjour,

J'ai obtenu le DESCF en février, et comme beaucoup, je recherche un cabinet pour commencer mon stage.

J'ai passé un entretien il y a 2 jours, et je dois y retourner bientôt. Tout parait bien, sauf une chose: l'expert m'a dit clairement que l'embauche et la formation d'un stagiaire est un investissement (ce que je comprends tout à fait) et que par conséquent s'il m'embauchait c'était à condition que je reste chez lui pour toute la durée du stage. Je trouve ça assez exagéré. D'ou mes questions:
- est ce que l'on va systématiquement m'avancer ce genre de "conditions" (qui ne me lie que moralement je le sais) ? ou est ce que je peux espérer trouver ailleurs ça cette obligation ?

Deuxièmement, je pensais profiter des 3 ans de stage pour bouger un peu et aller voir à l'international. (par exempe 1 an en France et 2 à l'étranger). Apparemment mon idée semble complètement irréalisable d'après les gens de la profession que je rencontre, du fait justement des contraintes liées au stage et du fameux "retour sur investissement" qu'attendent les employeurs. Donc, toujours dans le même esprit:

- ce projet va-t-il clairement m'handicaper si je le "dévoile" lors des entretiens ?
- est il réalisable ou suis je un doux réveur ?

Merci pour vos réponses et désolé d'avoir fait si long.

Re: Projet professionnel d'un stagiaire et retour sur investissement...

Ecrit le : 15/03/2007 12:17 par Maxime soulignac
Bonjour,

Etant diplômé de DESCF tu as sans aucun doute au moins une fois entendu parler de la clause de dédit formation.

Quel que soit le cabinet qui t'embauchera, celle ci sera présente dans ton contrat de travail dès lors que tu t'inscris parallèlement en tant que stagiaire.
Et il ne s'agira pas que d'une obligation morale comme tu sembles le penser....

Mets toi un peu à la place de ton futur employeur. Le fait de prendre un EC stagiaire est coûteux. Il y a l'inscription à l'Ordre qui n'est pas donné, les formations obligatoires (4 par an à près de 200 € la journée).

Il est tout à fait normal que ton EC te demande le même engagement que celui qu'il va faire. La réciprocité est normal à ce niveau.

Pour ce qui est de ton projet d'aller voir à l'international, je dirais Why not ?!
Mais je ne suis pas sûr que tu puisses faire valider tes années de stage hors de l'Hexagone (sauf à aller dans des pays où des conventions existent, mais c'est à surveiller).
Et effectivement je pense que tu es un peu rêveur quand tu crois que tu pourras séduire un employeur en lui parlant dès l'entretien d'embauche de tes vélléités de mouvement....

Le stage de 3 ans est un investissement et pour l'EC et pour toi. Il ne faut pas le prendre à la légère et il vaut quand même mieux avoir quelques objectifs à moyen terme avant de s'y lancer.

Bref réfléchis bien à ce que tu veux faire et à ce que cela implique et ensuite tu pourras aborder tes entretiens avec une vision claire des choses.

Bonne continuation.

--------------------
Expert-comptable à Rouen.

Re: Projet professionnel d'un stagiaire et retour sur investissement...

Ecrit le : 15/03/2007 12:33 par Ju_2a
Merci pour ta réponse.

Il est vrai que je ne n'avais pas réalisé qu'une clause dédit formation serait systématiquement appliquée. Mais une durée de 3 ans est elle normale, courante ?

Enfin, je ne pensais pas "séduire" l'employeur en lui parlant de mon projet. Je suis bien conscient qu'en en parlant, je deviens très instable à ses yeux et plus du tout intéressant.
C'était surtout pour savoir si d'un point de vue pratique, changer de cabinet au bout d'un an (simple exemple) pour partir à l'étranger, n'était pas incompatible avec le choix d'un thème pour le mémoire par exemple ou toute autre obligation liée au stage. Je sais que c'est faisable en théorie si l'OEC accepte de valider ce temps passé hors de la France. Mais c'est la pratique qui m'inquiète.

Re: Projet professionnel d'un stagiaire et retour sur investissement...

Ecrit le : 15/03/2007 13:44 par Maxime soulignac
Pour la clause de dédit formation elle prendra plutôt la forme d'une obligation de remboursement des sommes investies pour ton stage si tu quittes ton employeur avant la fin de celui ci.

Pour ce qui est du stage, ce que je pense incompatible c'est vouloir faire le stage et vouloir aller voir ailleurs.
Si c'est ton premier cabinet ou même admettons un nouveau cabinet dans lequel tu commenceras ton stage, je peux t'assurer qu'un an ce ne sera pas long.
Or comment veux tu prendre des responsabilités, mais surtout de l'envergure et progresser si après un an tu ruines tout ton travail en partant ?
Car si sur 3 ans de stage tu écumes 2 cabinets, cela fait pratiquement 1 an de perdu en temps d'adaptation....

Mais c'est à toi de définir ton projet....

--------------------
Expert-comptable à Rouen.

Re: Projet professionnel d'un stagiaire et retour sur investissement...

Ecrit le : 15/03/2007 13:49 par Emmanuel
Bonjour,

La clause de dédit formation est loin d'être systématique.

Sur une dizaine de personnes en stage que je connais bien (suffisament en tout cas pour parler des contrats de travail), une seule a une telle clause (rbt dégressif des formations si départ dans les 2 ans après la fin du stage). Et oui ça fait donc 5 ans en tout.

Mais c'est bien le seul...

On est même 2 ou 3 à ne jamais avoir signé de contrat écrit

Emmanuel

Re: Projet professionnel d'un stagiaire et retour sur investissement...

Ecrit le : 16/03/2007 10:37 par Ju_2a
Merci pour vos réponses.

Re: Projet professionnel d'un stagiaire et retour sur investissement...

Ecrit le : 18/03/2007 00:50 par Fousilla
Bonjour,

J'ai eu également récemment un entretien avec un cabinet. L'expert-comptable m'a laissé entendre effectivement que prendre un stagiaire constituait un investissement financièrement mais aussi en terme de temps consacré à le former.
Il m'a également parler d'une clause de dédit formation qui ne me gène absolument pas. Je comprends qu'on puisse vouloir certaines garanties en échange de cet investissement.
Son objectif est de former une personne pour qu'elle reste et non pour qu'elle aille voir ailleurs.
Si le cabinet propose une rémunération et une évolution de poste intéressantes, pourquoi pas y rester 3 ans. 3 ans c'est juste le temps qu'il faut, je pense, pour se former et être opérationnel. Je ne vois pas l'intérêt de vouloir changer de cabinet pendant le stage si les tâches confiées sont variées, intéressantes et enrichissantes.

--------------------
Expert-comptable stagiaire Mémorialiste

Re: Projet professionnel d'un stagiaire et retour sur investissement...

Ecrit le : 18/03/2007 11:42 par Tiboumbo
Citation : emmanuel @ 15.03.2007 à 13:49
Bonjour,

La clause de dédit formation est loin d'être systématique.

Bonjour.

Tout à fait d'accord avec emmanuel. Le cabinet dans lequel j'ai été embauchée n'a absolument pas mentionné de clause de dédit formation, et cela ne l'est pas dans mon contrat non plus.

Tout juste si les experts m'ont parler d'imputer partiellement les journées de formations obligatoires sur des rtt...

--------------------
DPECF 2005, DECF 2006, DESCF 2006, DEC 2015

Re: Projet professionnel d'un stagiaire et retour sur investissement...

Ecrit le : 25/05/2007 01:22 par Enlight
Citation : Fousilla @ 18.03.2007 à 01:50
Bonjour,

J'ai eu également récemment un entretien avec un cabinet. L'expert-comptable m'a laissé entendre effectivement que prendre un stagiaire constituait un investissement financièrement mais aussi en terme de temps consacré à le former.
Il m'a également parler d'une clause de dédit formation qui ne me gène absolument pas. Je comprends qu'on puisse vouloir certaines garanties en échange de cet investissement.
Son objectif est de former une personne pour qu'elle reste et non pour qu'elle aille voir ailleurs.
Si le cabinet propose une rémunération et une évolution de poste intéressantes, pourquoi pas y rester 3 ans. 3 ans c'est juste le temps qu'il faut, je pense, pour se former et être opérationnel. Je ne vois pas l'intérêt de vouloir changer de cabinet pendant le stage si les tâches confiées sont variées, intéressantes et enrichissantes.

Ne t'inquiète pas, plus on te tient ce discours, plus tu sais qu'on se fout de ta gu... tu peux être sûr que ta formation tu la feras tout seul et que le salaire sera toujours maigre.

Je ne vois pas en quoi le fait qu'un stagiaire quitte un an son cabinet pour se former à l'étranger l'empecherait de revenir ensuite (pourquoi ne pas envisager une dispo?)... c'est même certainement un gros plus pour tout le monde!
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Quickbooks