ACE

Principes de calcul des amortissements comptables

4 réponses
341 lectures
Ecrit le : 27/11/2020 22:49 par Lollotte95

Bonsoir,

Je suis entrain de réaliser des annales d'examens de l'université Paris Dauphine.

Je bloque à une question; quels sont les principes qui expliquent le calcul de l'amortissement comptable?

Je n'en ai aucune idée... car je ne comprends pas le sens de la question.

Pouvez vous m'aidez?

Merci d'avance!

Re: Principes de calcul des amortissements comptables

Ecrit le : 28/11/2020 10:47 par Hug

Bonjour,

le principe de la dépréciation d'un élément de l'actif immobilisé ??? (perte de sa valeur avec le temps)

ai-je bien compris la question ?

cordialement

Hug



--------------------
 

Re: Principes de calcul des amortissements comptables

Ecrit le : 28/11/2020 13:44 par Lollotte95

Merci beaucoup! 

Re: Principes de calcul des amortissements comptables

Ecrit le : 28/11/2020 17:24 par Lj4

Bonjour

Revenons à un principe simple. 
L'amortissement est la constatation de l'utilisation du bien pour l'activité de l'entreprise. Cette utilisation a pour conséquence une perte de valeur du bien.

Ceci dit le bien peut perdre de la valeur sans etre utilisé. 

Ex: achetez une voiture. Laissez dans un garage plusieurs années. Essayez de la revendre ensuite. Vous n'arriverez jamais à le vendre pour le prix d'achat.

Laurent

Re: Principes de calcul des amortissements comptables

Ecrit le : 30/11/2020 09:12 par Francoisecnd
Message édité le 30/11/2020 09:15 par Francoisecnd

Bonjour.

Il ne faut pas perdre de vue qu'un gros matériel est immobilisé car amené à être utilisé sur plusieurs exercices.

De fait, les amortissements permettent d'en étaler et répartir le coût sur ces mêmes années.

Ainsi, une machine outil ( par exemple ) achetée 100 ke et dont l'utilisation est prévue sur 10 ans, de par ses amortissements, aura un impact de charge ( 680 ) de 10 ke/annuels. Un peu comme si une entreprise faisait l'acquisition d'un gros stock en vue de plusieurs années de revente ou production.

Une fois les 10 ans passés, la machine, totalement amortie, aura une valeur comptable à zéro, et pourra être remplacée..

C'est le principe de la répartition des charges.

Mais sans doute l'aviez vous déjà compris ?

Cordialement,

Françoise



--------------------
<p>Merci de ne pas me contacter par mail, car je ne donnerai aucune suite !<br></p><p>Désolée pour les accents : impossibles à utiliser correctement depuis ma tablette !</p><p></p>
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
CEGID