CEGID

Le principe des immobilisations

5 réponses
4 338 lectures
Ecrit le : 24/04/2007 13:44 par Matisse
Bonjour
j'aimerai comprendre le principe des immobilisations, prenons l'exemple de 2 types d'immobilisations :
immobilisation corporelle : matériel informatique 1000 euros
immobilisation incorporelle : logiciel 1000 euros
d'après ce que j'ai compris on peux déduire la TVA sur les immobilisations de la TVA récolté, mais on ne peut pas déduire les dépenses "immobilisations" du résultat fiscal ?
mais j'ai du mal à saisir les notions d'ammortissement, de plus et moins value...
si une âme charitable pouvait m'expliquer ces notions avec les exemples d'immobilisations du dessus...
merci

Re: Le principe des immobilisations

Ecrit le : 24/04/2007 19:21 par Kristen
Bonsoir,

Tout d'abord si vous débutez dans la compta, ce qui me semble bien être le cas, n'allez pas trop rapidement !

Oubliez pour un temps les notions de plus ou moins values... Ou consultez un expert comptable qui traitera cette partie à votre place ! Voire même le reste, cela sera plus simple !

Ensuite, pour répondre à votre question :

- La TVA est déductible sur les immobilisations (compte 44562) effectivement mais au même titre que les achats, elle ne l'est pas sur toutes les immobilisations (exemple : véhicule de tourisme)

- Les immobilisations ne sont pas "déductibles" du résultat comptable et fiscal pour la simple raison que le résultat se calcule de la manière suivante : Produits (classe 7) - Charges (classe 6)
Et que les immobilisations sont à enregistrer dans un compte de la classe 2.

- Votre résultat sera "diminué" de l'amortissement se rapportant à ces immobilisations, chaque exercice.
C'est cela qui est enregistré en charge et non pas l'acquisition...

- L'amortissement est une quote part de la valeur d'acquisition de l'immobilisation, tenant compte de sa dépréciation.
Il doit être calculé en tenant compte de la durée attendue d'utilisation (exemple 5 ans).
La quote part rattachée au résultat de chaque exercice sera donc : valeur d'achat / durée

J'ai simplifié volontairement pour que vous puissiez comprendre le fonctionnement, mais très sincèrement, ce ne serait pas du luxe de vous offrir les services d'un expert comptable !

Cordialement,

Re: Le principe des immobilisations

Ecrit le : 25/04/2007 09:17 par Matisse
Les choses s'éclaircissent ! merci !

donc si j'ai acheté 1000 euros de licence logiciel en 2006 et que j'estime leur durée de vie à 3 ans, je déduis du résultat fiscal 333 euros pour l'exercice 2006 (puis 2007 et 2008)...?

les + et - value interviennent si je cède l'immobilisation ou si elle tombe en panne..non ?

Re: Le principe des immobilisations

Ecrit le : 25/04/2007 13:15 par Kristen
Bonjour,

Oui c'est ça...

Mais, il faut tenir compte la première année de la date de mise en service de l'immobilisation et proratiser la quote part en nombre de jour à compter de la mise en service...

Et pour les logiciels, vous avez le droit de pratiquer un amortissement exceptionnel en fiscalité sur 12 mois (toujours en proratisant), et en comptabilité sur la durée d'utilisation ... Ce qui donne lieu à amortissement dérogatoire ...

Vous voyez que ce n'est pas si simple que cela, il y a toujours des "petits choses" qui feront qu'un expert comptable, dont c'est le métier, vous évitera bon nombres d'erreurs (et donc de pénalités ou autres en cas de contrôle fiscal, urssaf etc...)

Ne pensez pas qe ce soit du luxe, et que cela ne sert à rien ... En définitive, chacun son métier !

Bonne continuation tout de même,

Cordialement,

Re: Le principe des immobilisations

Ecrit le : 25/04/2007 13:27 par Matisse
Merci Kristen

ps : peut-ètre serait-il bien de mettre notre échange dans les "Sujets importants", car je trouve vos explication très clair !

Re: Le principe des immobilisations

Ecrit le : 02/12/2008 10:17 par Artinoa
Citation : kristen @ 24.04.2007 à 18:21

- La TVA est déductible sur les immobilisations (compte 44562) effectivement mais au même titre que les achats, elle ne l'est pas sur toutes les immobilisations (exemple : véhicule de tourisme)

- Les immobilisations ne sont pas "déductibles" du résultat comptable et fiscal pour la simple raison que le résultat se calcule de la manière suivante : Produits (classe 7) - Charges (classe 6)
Et que les immobilisations sont à enregistrer dans un compte de la classe 2.

- Votre résultat sera "diminué" de l'amortissement se rapportant à ces immobilisations, chaque exercice.
C'est cela qui est enregistré en charge et non pas l'acquisition...

- L'amortissement est une quote part de la valeur d'acquisition de l'immobilisation, tenant compte de sa dépréciation.
Il doit être calculé en tenant compte de la durée attendue d'utilisation (exemple 5 ans).
La quote part rattachée au résultat de chaque exercice sera donc : valeur d'achat / durée


Bonjour

Je me permet de relancer ce message.

Pourriez-vous me préciser quelles sont les écritures à passer chaque excercice pour enregistrer l'amortissement annuel. J'ai déjà enregistré l'achat en immobilisation, avec la TVA sur imobilisation, mais pour l'amortissement je cherche.

Je vais clôturer mon exercice au 31/12 et j'ai un peu d'angoisse.

Merci

Cordialement
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
KPMG