Bonsoir à tous

Voici le problème. Nous dépendons de la convention collective Céramiques de France (ET pas ceux de la Porcelaine) .
En 2010, nos salaires ont été revus en fonction des coefficents qui nous ont été alloués.
Seuls, deux salaires ont été augmentés sur les douze. Nos salaires étant supérieurs à la grille donnée. avant 2010 Le taux d'anciennté était calculé : salaire de base x % 3% pour 3 ans , 6% pour 6 ans.
Exemple pou un SALAIRE Niveau II coefficient 190 (5 ans d'ancienneté) : 1800 + prime d'anciennté 54 ¤ (1800 X 3%)
Sur la grille d'anciennété forfaitaire à partir de 3 ans, la prime est de 43 ¤. La prime d'ancienneté de 54 ¤ est conservée puisque supérieure à 43 ¤. En 2011, la prime forfaitaire d'ancienneté 6 ans (suivant la grille de la convention) est de 78 ¤.
La direction a utilisé ce montant, soit 78 ¤. Si on avait gardé l'ancien système, le montant aurait été de 108 ¤. MAIS ONT ILS RAISON ?
Lors de la mise en place des coeffecients, les salaires ont bien été maintenus ou augmentés.
La prime d'ancienneté est bien conservée. Dans les contrats de travail, on ne parle pas de % d'ancienneté. En vous remerciant de votre réponse. A bientôt.