Un auto-entrepreneur peut opter pour un paiement de son impôt sur le revenu via un prélèvement forfaitaire libératoire si son revenu fiscal de référence ne dépasse pas 26 420 euros par an.

Cependant, il n'est pas opportun pour tous les auto-entrepreneurs concernés.

Grégoire Leclercq, président de la Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE) nous explique pourquoi...