RECEIPT BANK

Pas facile d'être débutant

6 réponses
1 981 lectures
Ecrit le : 08/11/2005 21:14 par Poseidon86
Bonsoir à tous et à toutes,

Donc voilà, débuter dans la vie active n'est pas facile.... c'est même extrèmement difficile.

Fin Octobre, un collègue m'a demandé de faire la révision d'un dossier (enfin, il m'a plutôt dit, il faut que tu révise ce dossier) c'est donc mon premier dossier de révision de A à Z ajouté au fait que l'on doit se servir de notre fameux module de révision informatique que je découvre juste mais je me force à le découvrir.

Rappelons à ce titre que ma grande expérience professionnelle (environ 5 mois) m'autorise un certain recul sur les dossiers (environ 50 centimètres de l'écran).

Donc je tente de réviser le dossier (puisque c'est le premier que je fais, couplé au fait que c'est la première fois que j'utilise le module informatique, je n'ai pas de précédent ni de méthodologie de travail). J'utilise 2 journées pour tenter de faire ça en posant des questions à des collègues puisque je suis tout seul dans mon bureau 1 semaine sur 2, et quand il y a quelqu'un c'est une jeune demoiselle qui fait son DECF en alternance. Autrement dit, si j'ai une question, ben il faut que je me trouve une personne qui connaisse et qui soit là et j'ai toujours l'impression de déranger (c'est dans ma nature ça), ce qui fait que je pose peu de questions finalement.

Aujourd'hui, le collègue qui m'a demandé cette révision me dit qu'il a des points à voir avec moi sur le dossier (que je ne suis pas censé faire d'ailleurs).... Et là, j'ai eu l'impression que j'avais fait n'importe quoi, il aurait mieux fait de me dire ce qui allait, on aurait perdu moins de temps.

A titre d'information, il s'agissait d'un dossier où on a de l'intégration fiscale, des royalties et autres joyeusetés, des provisions RTT (où j'ai rien compris d'ailleurs).

Tout ça pour dire que ce soir je suis démoralisé voire même déprimé, j'ai l'impression de rien savoir (c'est sans doute vrai puisque c'est ce que mon patron m'avait dit lors de mon entretien : il considérait que je ne savais rien que je devais tout apprendre) et souvent de ne rien comprendre. Cependant, les collègues ne le savent pas forcément, et je vois arriver sur mon bureau des choses, des choses, ....., des choses.

Finalement, je commence à me poser de sérieuses questions. Que dois-je penser de tout ceci? Comment dire aux collègues que certains travaux qu'ils me demandent, je ne sais pas faire? Dois-je vraiment commencer mon stage OEC en janvier 2006? C'est surtout ça la grande question auquel je dois répondre (en passant, j'ai extrèmement peur de la réponse).

Voilà, ...... oui vous pouvez le dire je me plains un peu là, mais c'est quand même pas souvent.

Nota : Je pense faire des efforts, j'embauche toujours très tôt (généralement une 1/2 heure ou 3/4 d'heure avant) et débauche bien souvent après l'heure (je suis censé terminer à 17h45, généralement je pars vers 19h00 ou 19h30) et bien sûr je ne note pas ces heures puisque considérant que je passe du temps à apprendre la méthodologie de chaque collaborateur titulaire du dossier que je n'aie donc pas à faire peser ça dans le budget temps. Ca ne me dérange absolument pas.

--------------------
Cabinet B.D.A. Experts-Conseils
29 Avenue Victor HUGO - B.P. 79
79102 THOUARS CEDEX

Re: Pas facile d'être débutant

Ecrit le : 08/11/2005 21:41 par Richard.e
Forcément, Poséidon, ce genre de situation est plus que désagréable et la moindre des choses est de s'en plaindre. Pour être plus efficace, tu pourrais peut être t'en plaindre auprès de qui de droit (ton patron en l'occurrence) voir même de ton "collègue", qui ne semble pas avoir compris grand chose de l'initiation des jeunes diplômés, que nous avons tous été à un moment donné (et lui le premier, très certainement).
Se plaindre sur ce forum, beaucoup de personnes l'ont fait avant toi, mais là, au moins, je relève des sentiments et des réactions que j'ai pu connaître également au début (et nous ne devons pas être les seuls ?). La première des choses qu'il convient peut être de privilégier est la communication autour de toi (iae dans ton cabinet) pour engranger un maximum d'informations indispensables pour effectuer les travaux qui peuvent être attendus d'un expert stagiaire (évidemment commencer dès le départ sur des cas d'intégration fiscale paraît plus que surprenant, voire suspicieux...). Si cette communication ne peut se faire, à mon sens, tu éprouveras les pires difficultés à t'en sortir raisonnablement, même en ayant toutes les connaissances initiales du monde. Pour autant, se poser d'ores et déjà la question de savoir si oui ou non tu vas t'inscrire en janvier prochain est hors sujet.
Je m'explique : apparemment, les problèmes que tu rencontres ne sont pas liés ni à ton savoir, ni à ta personnalité. Si tu ne peux les résoudre au sein de ce cabinet, cela ne signifie pas pour autant que tu dois te brider professionnellement. Au contraire, passé encore quelques mois, tu auras certainement une autre alternative plus rationnelle qui s'imposera, à savoir changer de cabinet dans lequel tu pourras trouver un peu plus d'échanges d'informations et où le fait de réaliser plus d'heure que prévue est aussi considéré comme une preuve de sérieux et non comme un dû (j'espère en tout cas que cela existe.......)
Dernier petit conseil empirique : s'il est vrai que le collaborateur fraîchement sorti de ses études manque "cruellement" d'expérience par rapport aux "anciens", il n'en reste pas moins que le regard critique qu'il peut apporter aux méthodes de travail (dossier de révision ; documentation utilisée ; habitudes fiscales ou sociales désuètes.....) un regard extérieur très, très pertinent.

--------------------
GRAHAM

Re: Pas facile d'être débutant

Ecrit le : 08/11/2005 21:48 par Gof
Bonsoir,

Effectivement, tout le monde est passé par là. La première période fiscale est toujours très difficile.

Le plus dur, comme vous l'avez dit, c'est la méthode de travail. Elle est d'autant plus difficile à acquérir si on a personne autour pour demander conseil.

Il faut savoir néanmoins une chose. Dans cette situation, vous avez certe la documentation à votre disposition, mais votre "bible" est le dossier de travail de l'année dernière. Il y a une méthode de travail, des calculs qui sont un guide de révision pour votre bilan. Dans un premier temps, n'ayant pas l'esprit critique, vous pouvez utiliser cette méthode. Ensuite, lorsque vous aurez acquis l'expérience, vous aurez la possibilité de réajuster votre dossier de travail, voire même l'améliorer comme Richard E. l'a dis précédement.

Perceverez !

Re: Pas facile d'être débutant

Ecrit le : 08/11/2005 21:58 par Cavalesamis
Qu'il parle bien ce richard ! ;-)
Pour infos j'ai de jeunes collègues qui m'ont posé exactement la même question que toi poséidon sur des problèmes techniques : "Comment réviser le cycle social en n'ayant jamais vu un bulletin de paie ?"..... L'autonomie ne fait pas tout, seuls les échanges permettent d'évoluer ! Quelle attitude du cabinet ( associé et/ou manager) pour conserver de futurs cadres et/ou confrères ....
Quant à l'inscription comme stagiaire elle doit intervenir le plus tôt possible et ce quelque soit l'expérience acquise. Le stage (pour au moins les deux premières années) n'exige quasiment aucune contrainte, dès lors ça te donne le temps d'évoluer. De plus il vaut mieux être diplômé le plus possible, tu trouveras toujours un cabinet prêt à embaucher de jeunes EC (éventuellement comme chef de mission ou collaborateur de haut niveau) car le diplôme ne te rend pas plus "expérimenté" du jour au lendemain et ça tout le monde en a conscience. Parfois même seul le diplôme te donne accès à "l'apprentissage" de missions qu'un EC est censé maîtriser...

--------------------
Modérateur Compta Online

Re: Pas facile d'être débutant

Ecrit le : 08/11/2005 23:06 par Bibifoc
Je n'ai pas les belles paroles de notre cher Richard E, je ne suis même pas expert comptable stagiaire, mais tu sais, Poséidon, les premières années de travail sont les plus dures ! Il faut acquérir une méthode de travail et ça, ça ne s'apprend pas sur les bancs du lycée...

En outre, je pense qu'on te donne des choses plutôt difficiles pour un stagiaire 1ère année(je ne remets pas en cause tes capacités, rassure toi ! Ca n'a rien à voir...). Ton collègue ne me semble sans doute pas très pédagogue et semble oublier qu'il a été, lui aussi, EC stagiaire ! Mais peut être aussi, voit il en toi des capacités et il veut te former "en accéléré"...

Comme il a été suggéré plus haut, tu devrais en parler à ton supérieur pour mettre les points sur les i...

Et puis...sache que même diplômé EC, on a encore beaucoup à apprendre, on ne connait pas tout ! C'est un peu comme le permis : une fois obtenu, on a le droit de rouler, mais on ne sait pas conduire ! C'est l'expérience, la pratique, qui feront pencher la balance du bon côté. Pour cela, la patience est une excellente qualité et tu n'en manques pas, certainement.

Bon courage ! Et fais nous part de ton avancement...


--------------------
Titulaire du DECF Ue 1 et Ue 4 du DSCG en préparation pour 2008.

Re: Pas facile d'être débutant

Ecrit le : 09/11/2005 07:36 par Poseidon86
Bonjour,

Tout d'abord, merci pour ces réponses.

J'ai omis de préciser qu'à la fin du tour d'horizon des points à revoir, je lui aie rappelé que c'était le tout premier dossier de révision que je faisait de A à Z. Il m'a donc dit que ce n'était pas catastrophique, mais qu'il fallait continuer à voir les points (comme ce que disent l'ensemble de vos réponses). Ce collègue est donc très ouvert puisqu'il m'a dit que si j'avais le temps je pourrais regarder quelques points à revoir, mais qu'il terminerait le dossier.

Là où ça "pêche", c'est que j'avais l'impression d'avoir fait plus de choses correctes que ça.

Je pense que je n'aie pas assez communiqué avec lui (qui n'est pas souvent là d'ailleurs) et avec les autres collègues, et je tâcherais d'y remédier vite.
Je pensais aussi être capable de mieux faire d'un seul coup, ce qui apparemment n'est pas encore le cas.

Il est aussi vrai que nous travaillons bien souvent dans l'urgence et que nous sommes très souvent dérangés ce qui n'arrange rien pour la concentration sur le dossier.

Quoi qu'il en soit, je prend note de vos remarques et en tire les leçons nécessaires.

Merci chers ainés pour ces conseils.


--------------------
Cabinet B.D.A. Experts-Conseils
29 Avenue Victor HUGO - B.P. 79
79102 THOUARS CEDEX

Re: Pas facile d'être débutant

Ecrit le : 09/11/2005 08:22 par Jack06
Bonjour

Concernant le fait que vous travaillez dans l'urgence, tu devras t'y habituer car c'est une caractéritique très courante de notre métier (on a tous eu des clients qui nous demandaient leur résultat 1 semaine après nous avoir donné le dernier mois de comptabilité de l'exercice).
Mais bon ça viendra très vite!
Ensuite, je crois comme quelqu'un l'a souligné plus haut que tu devrais t'appuyer (plus peut-être) sur le dossier de travail de l'exercice précédent.
La quasi totalité de mes premiers bilans sont sortis en faisant une sorte de "copier/coller" de l'exercice précédent; progressivement et sans t'en rendre compte tu vas acquérir des mécanismes de pensée qui feront qu'au bout de quelques temps tu ne regarderas peu ou plus le dossier N-1 et tu utiliseras alors ton esprit critique.
De toutes façons, j'estime que pour "maîtriser" un dossier, il faut à un débutant 1 à 2 périodes fiscales; contrairement aux études, la vie professionnelle exige du temps et il est très difficile de "sauter une classe".
D'autre part, je te conseille de t'inscrire rapidement comme EC stagiaire dans la mesure où le temps passant vite, tu t'apercevras que l'on a au bout de quelques années vraiment envie de faire autre chose que d'écrire un mémoire et de passer des diplômes; donc plus vite tu finis ton stage et tu réussis le DEC, mieux c'est!
De toutes façons, être en stage permet de continuer à accumuler de l'expérience.
Le but (à mon avis) est d'engranger de l'expérience pour évoluer (vers de la révision et/ou vers de l'audit ou autre domaine qui te plaise) car il est évident qu'entre mes 1ères années professionnelles (2001-2002) où je pointais des comptes de virements internes et celles actuelles où je peux être amené à contrôler des TUP, la différence est énorme (et je peux alors mettre en pratique connaissances acquises lors des études).
De façon fataliste, je conclurais en disant que tu n'as pas le choix et que tu dois perséverer; les 1ères années vont te permettre d'avoir des réflexes purement comptables qui seront les piliers de ta pratique future.
Un traducteur en anglais doit bien traduire des livres simples avant de s'attaquer à des auteur classiques!
Comme le dit un proverbe "c'est en forgeant que l'on devient forgeron" et cela s'applique aussi dans notre profession.

Bonne continuation
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Quickbooks