Parité d'échange dans le cadre d'une fusion

Article écrit par (82 articles)
Modifié le
3 431 lectures

Une parité d'échange dans le cadre d'une opération de fusion ou d'apport est une méthode de calcul qui permet de connaître le nombre d'actions à fournir par une société absorbante pour obtenir une action d'une société absorbée.

Fusion de sociétés : définition de la parité d'échange

Dans une opération de fusion (ou d'apport), la parité d'échange consiste à déterminer un rapport d'échange entre les titres d'une société absorbée et les titres d'une société absorbante, autrement dit, le nombre d'actions que recevront les actionnaires d'une société X pour rémunérer leur apport (en échange des titres nouveaux créer par une société Y), cette parité est calculée par le rapport entre la valeur respective de l'action X et de l'action Y. La détermination d'une parité équitable est essentielle étant donné que la valeur des deux actions est souvent différente.

Calcul de la parité d'échange des titres

Pour calculer la parité d'échange, il est important de procéder en premier lieu à l'évaluation des actions des deux sociétés, en se basant sur l'une des méthodes d'évaluation multicritères suivantes  :

  • méthode patrimoniale ;
  • méthode de rentabilité ;
  • méthode des comparables ;
  • méthodes mixtes.

Une fois les valeurs des entreprises absorbées et absorbantes évaluées, il faut calculer le rapport d'échange entre les deux actions en divisant la valeur économique de l'action X par la valeur économique de l'action Y.

Parité d'échange = valeur économique de l'action cible / valeur économique de l'action de l'initiateur

Pour plus de fiabilité, il est important d'utiliser la même méthode d'évaluation pour calculer la parité entre les actions des deux sociétés (il convient de prendre en compte les valeurs réelles respectives de la Société Absorbée et de la Société Absorbante).

Exemple de calcul de la parité d'échange dans le cadre d'une fusion de sociétés

Une société X  au capital de 5 000 000¤ divisé en 30 000 actions de 167¤ absorbe une société Y au capital de 2 000 000¤ divisé en 7200 actions de 278¤. Le rapport d'échange s'établit à 167/278 = 0,6 (la méthode ANCC est retenue pour le calcul de la valeur réelle des actions) autrement dit 6 actions de la société Y permettront de recevoir 10 actions de la société X ; ou 12 actions de la société B permettront de recevoir 20 de la société A.

valeur des capitaux propres (ANCC)

valeur par titre

>

nombre de titres

parité d'échange

Société X

5000000¤

166,67 ¤

30000

0,6

Société Y

2000000¤

277,78 ¤

7200

_____________________________


Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant