CEGID

Obligations logiciels compta en France

2 réponses
123 lectures
Ecrit le : 24/11/2020 08:48 par Comptadevlux

Bonjour, 

Je me présente rapidement : je suis une ex-comptable (15 ans d'xp) en reconversion professionnelle (BTS Informatique) et actuellement en stage chez un éditeur de logiciels européen (BTP).

Je cherche à savoir ce qu'il faudrait modifier dans le logiciel pour qu'il soit conforme au marché français. Enfin ... aux exigences françaises en matière fiscale en vrai ^_^

Concernant les factures de ventes, je sais qu'il ne doit pas y avoir de trou dans la numérotation, qu'elles doivent se suivre, qu'on ne doit pas pouvoir les modifier.

Mais qu'en est-il de l'écriture ? Est-ce qu'une comptable en France doit pouvoir modifier l'écriture générée automatiquement lors de la validation d'une facture ? (le compte de produit ... si c'est facturé au mauvais client, c'est avoir-facture).

J'ai arrêté de bosser en 2016, est-ce qu'il y a d'autres choses que j'ignore, en matière d'obligations logicielles, que vous avez vu évoluer ces dernières années ?

(le Bofip est sur ma table de chevet mais ... pfff ... je ne comprends pas tout j'avoue)

D'avance merci :)

Re: Obligations logiciels compta en France

Ecrit le : 24/11/2020 15:56 par Papico

Bonjour,

En cas d'erreur on modifie pas l'écriture on passe une nouvelle écriture pour corriger dans un soucis de transparence. Par exemple si vous avez facturer au mauvais client vous pouvez émettre une facture rectificative (par exemple une facture d'avoir) que vous allez comptabiliser pour corriger votre erreur mais on ne modifie pas les écritures.

Cordialement

Re: Obligations logiciels compta en France

Ecrit le : 24/11/2020 15:59 par Comptadevlux
Message édité le 24/11/2020 16:10 par Comptadevlux

Merci.

En sachant que dans la majorité des cas les écritures de ventes sont générées automatiquement à partir de la facture, si toutefois c'est mal paramétré au niveau du compte de produits ... c'est dommage c'est bien ça ?

C'est quand même très contraignant ..

Edit : en clair, à partir du moment où une facture est validée, l'écriture comptable qui est générée doit être validée elle aussi ? elle ne peut pas rester en brouillard ?

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
LegalVision Pro