RECEIPT BANK

Nouvelle def des actifs et depreciation

1 réponse
1 527 lectures
Ecrit le : 02/12/2004 08:04 par Friseb
J'ai lu le dossier de la RF comptable sur ce thème, et j ai une question au sujet des immos amortissables.
apparamment on ne parle plus d'amortissement exceptionnel pour les exercices anterieures, mais il faut faire une provision pour dépréciation calculée par la diffrence entra la valeur comptable et la valeur reelle du bien, si la valeur du bien devient inferieure à sa VNC. Puis on continue le plan d'amortissement sur la base de cette nouvelle valeur comptable (VNC- provision).

ainsi pour un bien de vo de 100, on passe une provision de 10 au cours du plan.
A l'issue du plan d'amortissement, on aura en tout amorti a hauteur de 90 (100-10) et passé une provision de 10.
Donc quelle sera le devenir de cette provision a l'issu du plan ?On doit la reprendre ? mais dans ce cas on aura amorti que 90 et non 100.
Si on vend le bien , je pense qu'il faut la reprendre, et dans ce cas le compte 675 ne representera pas la vraie valeur comptable du bien cédé.

Aussi, la RF ne parle donc plus d'amortissement execptionnel pour les exercices antérieures, mais de provision pour depreciation. Mais dans le cas où il s'avére que notre estimation initiale de la durée de vie du bien est mauvaise, faut il tout de même passé une prov pour depreciation ? un amortissement exceptionnel n 'est il pas plus apporprié à cette situation?

Re: Nouvelle def des actifs et depreciation

Ecrit le : 23/12/2004 15:21 par Christoph
La RF comptable a propsé une solution dans la rubrique "réponse au courrier"

La provision soit être conservé tant qu'elle est justifié et jusqu'à la sortie de l'immo
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Procompta