CEGID

Montant minimum immobilisation / régles comptables locales

2 réponses
6 384 lectures
Ecrit le : 11/05/2017 13:10 par Kromain

Bonjour à tous,

Il est difficile de trouver une synthèse des différentes normes comptables locales des pays européens sur le web. Ma question concerne le montant minimum d'une immobilisation, ci-dessous mes premières recherches, est ce que cela peut être confirmé par un expert sur le forum?

De plus, est ce des tolérances ou des règles strictes?


France                       > 500€ HT
Espagne                     No Minimum
République Tchèque    > 40 000CZK HT
UK                             No minimum
Russie                        No minimum
Italie                          > 516€ HT
Allemagne                  > 1 000€ HT

Merci beaucoup et bonne journée

Re: Montant minimum immobilisation / régles comptables locales

Ecrit le : 12/05/2017 12:11 par Hug

Bonjour,

c'est un indice donné par l'administration fiscale !! si votre acquisition à une durée de vie de plusieurs années alors cette acquisition doit être amortissable ( attention à ne pas tomber dans l'excès !!!! )

ex: une calculette d'un montant de 35 € à une durée de plusieurs années, il serait ridicule de l'amortir sur 5 ou 6 années.....

cordialement

Hug



--------------------
 

Re: Montant minimum immobilisation / régles comptables locales

Ecrit le : 13/05/2017 12:03 par Mozo
Message édité le 13/05/2017 12:06 par Mozo

Bonjour,

 

Comme vous le dit Hug,  un bien est amortissable lorsqu'il a une durée de vie supérieur à 1 an.

 

En France le fisc accepte qu'un bien inférieur avec une durée de vie supérieur à 1 an d'être comptabilisé en charge sur l'année.....  c'est le choix de l'entrepreneur.

L'entrepreneur en principe n'a pas intérêt à immobiliser un bien inférieur à 500€ étant donné qu'il déduira de son bénéfice qu'une fraction lui faisant payer plus d'impôt.

 

Aucune idée dans les autres pays, sans doute des règles différentes.

Un pays voulant attirer les investisseurs pourrait accorder la déductibilité intégrale sans attendre l'amortissement économique.

En France cela existe, pour les logiciels et il y a eu par le passé des amortissements fiscaux exceptionnelles.

 

Cordialement

Christian

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
CEGID