INES

M2 droit des affaires => Master CCA

2 réponses
2 183 lectures
Ecrit le : 28/02/2014 23:48 par Alou15

Bonjour,

Je suis actuellement en M2 droit des affaires et j'envisage de poursuivre mon cursus en expertise-comptable.


Je sais que mon master me donne directement le droit d'intégrer le DSCG, mais je ne connais pas très bien ce cursus, j'en ai parler avec un expert-comptable et il m'a dit que le mieux était d'intégrer un master CCA.
Mais je m'interroge sur différents points :


- Comment se passe le DSCG ? ou puis-je m'inscrire et quelle est le degré de difficulté ?


- Puis-je m'inscrire en Master CCA malgré un cursus essentiellement juridique ( j'ai néanmoins une licence droit comptable et financier), si oui, dois-je candidater directement en M2 ou alors en M1, voir tenter les 2 en mm temps ?

Je vous remercie,

Re: M2 droit des affaires => Master CCA

Ecrit le : 25/04/2014 22:59 par Sandra Schmidt

Bonjour,

Mon message arrive sans doute un peu tard mais en ce qui concerne le DSCG, je vous invite déjà à consulter l'espace dscg de ce forum.

Vous pourrez ainsi vous faire une idée, notamment à partir du programme des différentes épreuves et des annales.

Ensuite, pour le master CCA, je sais que c'est possible (même en M2) mais que cette possibilité dépendre entièrement de l'université que vous allez choisir.

Comme pour le master 2 de droit, l'entrée en master CCA se fait sur dossier et entretien....

Je vous invite donc à prendre contact avec l'université qui vous intéresse.

Bon courage,

Cordialement



--------------------
Rédactrice et modératrice sur Compta Online

Re: M2 droit des affaires => Master CCA

Ecrit le : 24/05/2014 11:55 par Thecoon

Bonjour Alou15,

je suis dans une situation similaire à la tienne. J'ai fait un M2 en Droit et Fiscalité de l'entreprise. J'étais alors déjà quasi certain d’enchaîner par un Master CCA, dans la mesure où je sentais bien que c'était la compta/fisca que j'affectionnais le plus.

Cependant j'ai eu une proposition de stage de 6 mois dans une Direction Juridique d'un grand Groupe français; opportunité qui ne peut se refuser. Lors de ce stage j'ai beaucoup appris mais je me suis aussi rendu compte que le juridique "pur" ne me suffisait pas et que je souhaitais donc m'orienter vers ce qui me plaisait le plus c'est à dire les chiffres.

Au vu de mon M2 orienté fiscalité, j'aurai pu me diriger directement vers la profession d'avocat fiscaliste. Néanmoins, mes rencontres avec des professionnels de la fiscalité (inspecteurs des Finances Publiques, avocats fiscalistes...), m'ont aussi fait prendre conscience qu'un bon fiscaliste se devait d'être un bon comptable (même si j'avais pu acquérir de solides bases en M2). Ils m'ont ainsi conseillé de m'orienter vers un Master CCA, afin d'obtenir la double casquette DSCG/Droit.

Afin de maximiser mes chances j'ai donc postulé en M1 et M2. Même si intégrer un M1 conduit à un rallongement des études, si c'est vraiment ce que tu veux faire je pense que ça en vaut la peine (ce n'est pas plus long par exemple que de faire un Doctorat), et pourra t'ouvrir d'autres perspectives sur le marché du travail.

J'ai contacté différents Master CCA, et ils semblaient intéressés par le profil "Droit des Affaires". A mon humble avis, l'intégration en M1 est tout à fait envisageable et probablement conseillé pour acquérir de solides bases, même si le M2 peut aussi être possible selon ton parcours universitaire.

Pour ma part j'ai donc postulé dans deux IAE, l'une de ma région, l'autre dont le Master CCA est réputé. J'ai eu 250 au score IAE, 885 TOEIC, et Licence Droit mention AB, et M2 mention Bien. J'attends fébrilement les résultats d'admission.

As tu eu le temps de postuler? J'espère que tout va bien se passer pour toi!



--------------------
AvocatDSCGM2 Droit des AffairesM2 CCA
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
IGEFI