MASTER FEC

Le livre journal : c'est quoi exactement ?

6 réponses
13 443 lectures
Ecrit le : 07/10/2008 13:49 par Loulou72
Bonjour,

Notre expert comptable nous demande de faire acheter à nos clients un livre journal, pour ceux qui n'en ont pas. Elas quand on me demande ce que c'est, je ne sais trop quoi répondre et les explications de mes collègues ne sont pas sufisamment clairs à mon gout. Est-ce à nous ou au client de le tenir ?

Merci d'avance.

Re: Le livre journal : c'est quoi exactement ?

Ecrit le : 07/10/2008 15:02 par Maximal
Bonjour

c'est comme un journal, mais en livre...! simple non ?

au lieu d'être informatisé, c'est un journal sous forme de cahier (ex : journal des achats, banque).

si votre expert demande aux clientx d'en acheter, c'est sûrement pour que ce soit eux qui les tiennent, afin d'avoir un suivi de leur compta, des règlements effectués etc...)

cdlt

Re: Le livre journal : c'est quoi exactement ?

Ecrit le : 07/10/2008 16:32 par Claudusaix
Bonjour,

Sans vouloir faire de publicité qui est proscrite sur ce forum, le livre journal, c'est ça :

Je rappelle le caractère obligatoire (com. art. R. 123-174 ; PCG art. 410-6 et 420-4) de la tenue du livre-journal soumis à la formalité de la cote et du paraphe ( com art. R. 123-173) qui si je ne m'abuse coute 3.11 ¤.

Je présume que votre expert comptable vous demande cela afin qu'il puisse les avoir pour être en conformité avec la loi.

Cordialement,

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Le livre journal : c'est quoi exactement ?

Ecrit le : 07/10/2008 18:10 par Nad64
Bonjour,

Il me semblait bien que la cote et paraphe du livre journal n'était plus obligatoire pour les comptabilités informatisées "offrant toute garantie en matière de preuve" (C.comm art D2, al 3 et PCG, art 410-6).

Je me réfère au Lefebvre comptable: "le caractère définitif des enregistrements du livre-journal et du livre d'inventaire est assuré pour les comptabilités tenues au moyen de systèmes informatisés, par une procédure de validation, qui interdit toute modification ou suppression de l'enregistrement."

L'obligation de cote et paraphe a été supprimée (décret n°2002-312 du 26/02/2002)

Cordialement,

--------------------
Nadine

Re: Le livre journal : c'est quoi exactement ?

Ecrit le : 10/10/2008 23:32 par Carole30
Bonsoir
Nous avons également les livres journaux et les livres d'inventaire ainsi que les livres d'assemblées de la majorité de nos clients.
Nous les gardons au bureau pour quasiment tous les clients, (sauf ceux qui tiennent leur compta eux-mêmes). Ce sont des registres obligatoires en cas de contrôle.
Sur le livre journal il y a la centralisation de tous les journaux mouvementés au courant de l'année.
Sur le livre d'inventaire c'est la "recopie" des comptes annuels qui ont été déposés aux impôts.

Cordialement.

--------------------
Caro

Re: Le livre journal : c'est quoi exactement ?

Ecrit le : 03/08/2011 14:31 par Mika123
Bonjour,

Conformément à l’article R.123-173 du code du commerce, tout commerçant doit tenir obligatoirement un livre-journal, un grand livre et un livre d'inventaire.

Par contre, il n'est plus obligatoire de faire coter et parapher le livre journal et le livre d'inventaire.

Cordialement,

Pascale

Re: Le livre journal : c'est quoi exactement ?

Ecrit le : 10/01/2013 13:37 par Alexis78
Message édité le 10/01/2013 13:39 par Alexis78

Je remonte ce sujet parce qu'il me semble que le caractère et la forme même du livre-journal a changé depuis ces dernières années.

Il circule très peu d'information à propos de son nouveau caractère et des moyens informatiques et de conservation utilisé actuellement pour tenir sa comptabilité. J'ai farfouillé une bonne partie de l'après-midi hier pour vraiment percevoir et comprendre le livre-journal, voici ce que j'ai pu en tiré:

- Autrefois (plus rarement maintenant dû à l'informatisation de la comptabilité), pour une entreprise utilisant des journaux auxiliaires, le livre-journal est un registre manuscrit édité généralement mensuellement faisant acte de récapitulatif et centralisation de tous les totaux débit et crédit mensuels des journaux auxiliaires puis un total général de tous les journaux auxiliaires, bien qu'il soit possible de réinscrire toutes les écritures de tous les journaux auxiliaires classé par ordre chronologique d'enregistrement (obligatoire si l'entreprise utilise qu'un seul journal et pas obligatoire seulement dans la mesure où l'entreprise conserve tous les journaux auxiliaires, informatisé ou non et documents permettant de vérifier les écritures et mouvements jour par jour).

- Depuis 2002, l'obligation de cote et paraphe de ce livre-journal manuscrit par un greffier du tribunal de commerce a été supprimée, mais si l'entreprise tient un livre-journal manuscrit et souhaite le coté et paraphé, il doit le faire avant qu'une écriture ne soit portée. Dans le cas contraire, il perd toute force probante. Il doit être établi en français et en euros et tenu sans blanc ni altération d'aucune sorte afin de garantir son caractère définitif.

- Actuellement, le livre-journal manuscrit n'est plus obligatoire et des documents informatiques écrits (provenant de logiciel comptable par exemple) édités sur support papier peuvent tenir lieu de livre-journal s'ils sont identifiés, numérotés et datés dès leur établissement par des moyens offrant toute garantie de preuve. Pour ce cas, le logiciel informatique utilisé doit posséder un procédé technique inviolable, empêchant, après validation et clôture toute modification ou suppression dès l'enregistrement des mentions obligatoires.

Voilà toutes les informations regroupés que j'ai pu collecté. J'aurai aimé savoir si ceux-ci font foi de vérité et que le livre-journal de nos jours correspond à cela et qu'il sert essentiellement de récapitulatif des totaux débit et crédit mensuels des journaux auxiliaires et qu'il n'est pas obligatoire de réinscrire toutes les écritures de tous les journaux auxiliaires lorsqu'on peux vérifier les écritures et mouvements jour par jour à travers les journaux auxiliaires (manuscrit ou informatique).

Egalement, si le livre-journal manuscrit n'est plus obligatoire et que les documents informatiques écrits peuvent tenir lieu de livre-journal (de grand-livre et de balance aussi j'imagine), où les mettre pour les conserver et les placé en sécurité, dans un dossier (pareille pour les journaux auxiliaires, seulement numérique dans le logiciel où il vaut mieux les imprimés et les placé dans un dossier) ? L'explication de conservation par moyens informatique écrit n'est pas très claire et aucune indication probante existe sur internet. Tout gardé dans son/ses ordinateurs sans papier informatisé classé et organisé dans un dossier me semble ne pas être un bon moyen de fiabilité pour garantir sa comptabilité.

Merci d'avance pour votre aide et vos éclaircissements et bonne journée à vous.

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
MASTER FEC