CEGID

Liquidation EURL sans Bilan

2 réponses
598 lectures
Ecrit le : 03/07/2015 08:04 par Degrave
Message édité le 03/07/2015 08:48 par COC Admin

bonjour,

J'ai créé début 2011 une EURL ; depuis + de 1 An le CA a baissé pour être maintenant a 85000 €,

je ne prends plus de traitement depuis 8 mois,

J'ai pris la décision de cesser l'activité ; mon comptable me certifie

que je suis obligé d'effectuer le Bilan de fin d'année pour le déposer au Greffe,

il me dit aussi que la liquidation judiciaire n'est pas bien vu pour mon avenir

( j'ai 57 ans et je vais redémarrer en Autoentrepreneur dans un autre registre professionnel,

le devis de cloture avec le bilan est de 2900 €HT

je n'ai pas un € , que faire ?

Il y a maintenant des procédures simplifiés !

merci de votre conseil

Re: Liquidation EURL sans Bilan

Ecrit le : 03/07/2015 20:14 par Hapyfree

Bonjour,

Effectivement le cout de dissolution d'une société est plus élevé qu'une création car ils se composent d'au moins 1.000 € frais (publication, greffe, chambre des métiers) de la dissolution à la liquation.


Le travail de l'EC consiste à établir des comptes à différents niveau :

  • A chaque clôture entre la dissolution et la liquidation, car tant que la société n'est pas liquidée et radiée, les obligations d'établir des comptes existent (tenue d'une AGOA, dépôt au Greffe, liasse fiscale etc...).
  • A la date d'arrêt d'activité (en général la dissolution) si la date diffère de celle de la clôture (possibilité de modifier la date de clôture pour ne faire qu'une fois les comptes), les comptes réalisé pour la dissolution (arrêt d'activité) sont réalisés pour établir une liasse fiscale demandée par l'administration.
  • A la date de liquidation pour procéder à l'approbation des comptes de clôture et la radiation de la société.

Aussi les travaux d'accompagnement de l'EC sont assez importants, sans compter la tenue comptable et la mise à jour suivant la situation. De plus si le client n'est pas très diligent (ce qui est souvent le cas vers la fin car il a d'autres préoccupation) cela peux prendre du temps et nécessiter d'établir plusieurs comptes avant la liquidation...

Aussi le tarif que vous m'annoncez me semble pas excessif. Par ailleurs vous aurez du mal à trouver un EC qui veut bien reprendre votre dossier uniquement pour procéder à la liquidation en raison d'un formalisme bien trop important pesant sur les travaux de l'EC et des risque liés au recouvrement de la créance (plus d'activité). Surtout que l'EC et les intervenants (CDMA, GTC, Publicité) vous demanderons de payer avant les travaux afin de pouvoir procéder à la liquidation de la société.


Vous me dite de plus avoir de fonds à réinvestir pour arrêter votre activité. En effet, il convient de bien réfléchir avant de se lancer dans une liquidation amiable car en cas d'impossibilité de faire face au passif, vous vous trouverez dans une situation de déposer un dossier un dossier de cessation des paiements pour entamer une procédure de liquidation judiciaire (aller plus loin : http://www.village-justice.com/articles/Dissolution-liquidation-amiable,14319.html )


Certains préfèrent faire un emprunt à titre perso pour tout solder, surtout ceux qui trouve un travail derrière et d'autant plus sir le passif n'est pas élevé (plus rapide et moins de formalités), l'idée étant de sortir un douceur. Mais l'avantage de la liquidation judiciaire est de ne pas avoir à payer le passif ! Mais cela peut avoir un impact dans vos futures relations car les gens que vous aurez "planté" s'en souviendrons^^ (surtout en province, le monde est petit).


Difficile de répondre à votre question car il n'y a pas d'aides particulières ou de solution véritablement plaisantes.
je ne vois que 3 solutions qui vont surtout dépendre de l'état de votre passif et des contrats en cours :

  • Soit vous faite en sorte d'avoir un peut d'activité pour avoir assez et liquider à l'amiable
  • Soit en, voir en complément de la première, de faire un prêt à titre personnel si le passif n'est pas trop élevé
  • Soit déposer un dossier d'état de cessation des paiement et demander la liquidation judiciaire.

Oui, il existe bien une procédure simplifiée (Pour aller plus loin : http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F22335.xhtml )

Rien ne vous empêche en parallèle de vous mettre en micro-entreprise. Bien que le statut d'AE ne se cumul pas avec celui d'un statut de Travailleur Non Salarié (gérant majoritaire), mais le statut de la Micro-entreprise reste accessible, d'autant plus qu'il est prévu que le micro entrepreneur soit également taxé sur son chiffre d'affaires à compter de 2016 donc plus réellement de différence entre ces deux statuts (pour aller plus loin : www.pfca34.org/download/file/fid/1740)

Une fois la dissolution prononcée le cumul avec une statut d'EA est possible car la qualité de liquidateur amiable ne confère pas le statut de travailleur indépendant.


A noter qu'une fois la dissolution prononcée, la société n'existe que pour être liquidée.


Si vous débutez votre entreprise EA dans un autre registre, il n'est pas certain que la liquidation judiciaire ait un impact : tout va dépendre du projet et des montants de financement envisagés.


Oui, les banque vous demanderons les raisons de l'arrêt de votre société peut importe que la liquidation soit judiciaire ou non. Mais créer soin entreprise et se lancer est courageux et démontre une certaine force de caractère.

L'arrêté au bon moment est encore plus difficile... si les banquiers pouvaient se mettre cela dans la tête !


Espérant vous avoir apporté, en partie, les réponses à vos interrogations,


Cordialement,



--------------------
HapyFree :)On embauche ! > me contacter en MP pour la région Champagne-Ardenne > http://urlz.fr/60Eq (comptable expérimenté(e)) & http://urlz.fr/60Es (assistant(e) juridique)Si ma réponse vous satisfait n'oubliez pas de voter "pour", à défaut je m'engage à essayer !!!
merci ;)[DSCG/DCSG, DESS CCA IAE Dijon... DEC]

Re: Liquidation EURL sans Bilan

Ecrit le : 07/07/2015 15:44 par Degrave

Merci de vos réponses, je vais faire une liquidation judiciaire 

Cordialement

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
CEGID