Bonjour,

Un de mes clients restaurateur est en cours de liquidation amiable pour cause de départ à la retraite. Son restaurant a cessé toute activité depuis plusieurs mois et toute les dettes ont été épurées.

Il est propriétaire des murs et souhaite aujourd'hui vendre l'ensemble du restaurant : mur, stock de bouteille, mobilier et matériel technique.

La personne morale ayant cessé d'exister à la vente, peut t'on encore parler de cession de fonds de commerce?

Je pensais dans un premier temps valider la valeur immobilière des murs nus et ensuite la valeurs du corporel. Pour moi il n'y a plus d'élément incorporel.

Mon raisonnement est vous semble t'il correct?

Merci pour vos retour

Cordialement