Ampli Mutuelle

Les robots rendent des comptes aux comptables

Article écrit par (7 articles)
Modifié le
1 459 lectures
Les nouvelles technologies au service des comptables

Selon les dernières études, les robots remplaceront 94% de ce que font actuellement les comptables et les auditeurs. Mais regardez de plus près et vous constaterez qu'au lieu de remplacer les comptables, la profession gagnera à maîtriser les nouvelles technologies robotiques et à les mettre au service de la relation clients, à rationaliser les processus et à fournir davantage de travail à haute valeur ajoutée.

Les robots face aux comptables dans la tenue des comptes

Il était habituel que le comptable enregistre les transactions prises sur les relevés bancaires et de carte de crédit dans le logiciel de comptabilité. La production par heure (c'est-à-dire le nombre d'opérations saisies en une heure, et saisies correctement dans le plan comptable) a déterminé la rentabilité de ce travail.

Maintenant, la même tâche peut être accomplie par un logiciel automatisé de flux bancaires, qui est essentiellement un robot logiciel qui exécute des tâches répétitives prédéfinies de manière efficace et précise.

Et vous pouvez entraîner ce robot à être meilleur, en définissant des règles. Cela évite également d'avoir à attendre que le client vous envoie les relevés bancaires, vous n'avez donc plus besoin de relancer le client et de lui envoyer des courriers de rappel.

 

Que font les comptables maintenant si la tenue des comptes est l'une des tâches principales qu'ils accomplissent ?

Ils contrôlent le travail effectué par le logiciel de flux bancaire. Ils ont plus de temps pour utiliser leur expérience et leur expertise pour améliorer la qualité de l'information comptable. Les missions réalisées au profit du client s'améliorent quantitativement (délai d'exécution plus rapide) et qualitativement (plus perspicace). Ces robots renforcent et modernisent le quotidien des comptables tout en améliorant la croissance et la rentabilité du cabinet.

De tels robots apprennent aussi, pas seulement de votre part, de leur dirigeant, mais aussi de vos confrères. L'intelligence issue du cloud computing rend ces robots encore plus efficaces et précis, libérant ainsi leurs dirigeants pour un travail toujours plus proche des attentes de leurs clients.

 

Les robots remplacent-ils les teneurs de livres ?

Selon les données du Bureau of Labor Statistics, les perspectives pour l'emploi de 2016 à 2026 chez les comptables affichent une baisse inférieure à 1%. En d'autres termes, 99% des titulaires de postes liés à la comptabilité vont améliorer leur carrière, même si les robots effectuent de plus en plus de tâches, tandis que les comptables examineront de plus en plus les rapports produits par les robots.

Prenons l'exemple du travail d'audit. La collecte, la vérification, l'organisation et l'analyse des données transactionnelles pour un audit constituent une composante majeure de temps, d'effort et de coût de la mission d'audit. Le logiciel d'audit basé sur l'intelligence artificielle (IA) promet de minimiser le temps et les efforts, et donc les coûts d'un tel travail. En outre, l'échantillon d'audit peut s'étendre pour couvrir même 100% des transactions d'une entreprise donnée, car l'IA, combinée à la technologie comptable, peut la rendre pratique. De telles technologies peuvent sans doute remplacer de telles tâches effectuées par les membres de l'équipe d'audit. Il est cité quelque part que les plus grandes entreprises estimaient une réduction des revenus de l'audit en raison des progrès technologiques. Il n'est pas certain si l'impact de la reconfiguration de professionnels de l'audit expérimentés a été pris en compte lors de la réalisation de telles prévisions. Il n'est pas certain que les entreprises tiennent pleinement compte du fait que les audits deviendront plus abordables pour les entreprises de taille moyenne et, ainsi, augmenteront le nombre de clients d'audit pour compenser la réduction des revenus perçue lors des audits.

La blockchain (enregistrement fiable et reconnaissance de l'origine de la transaction), la capacité de l'intelligence artificielle à comprendre le contexte du volume énorme de données transactionnelles et d'autres technologies d'automatisation permettent de construire des modules de traitement des données (cycle moins coûteux et plus coûteux en travaux à plus faible valeur, à moindre coût, à rotation plus rapide et à plus grand profit).
De même, les robots transforment de nombreux processus de comptabilisation, lourds en transactions et gourmands en données, en services plus rentables.

 

Tout s'intègre dans les structures traditionnelles des cabinets comptables

Malgré les craintes du contraire, les robots entrent en réalité dans les structures traditionnelles des cabinets comptables. Pendant un moment, pensez à votre entreprise : qui rapportait à qui et pourquoi ? Qu'est-ce que le déclarant a livré au gestionnaire, comment et à quelle fin ? Qui explique les résultats à vos clients ? Si vous avez automatisé certaines parties des processus internes de votre entreprise ou si vous étudiez les processus de sociétés plus automatisées, vous constaterez que de nombreuses tâches de processus internes sont désormais attribuées à des robots logiciels. Cependant, les interactions entre les clients et votre entreprise ne sont guère transférées aux robots, hormis certaines alertes automatisées basées sur certains seuils de leurs paramètres de processus.

Les clients veulent traiter avec des comptables, pas avec leurs robots. Les chatbots sont efficaces et rentables pour répondre aux requêtes transactionnelles des clients mais imaginez si les clients ont confiance dans les conseils donnés par un chatbot, si c'est le cas. Et les robots vous permettent de plus en plus d'interagir avec vos clients. Ils vous aident à améliorer votre service à la clientèle et vos relations avec les clients.

 

Les robots rendent des comptes aux comptables

Les clients ne demandent pas à leurs comptables si les robots ont fait leur travail de comptabilité ou si les robots ont préparé leurs comptes annuels ou bilans. Au contraire, comme les clients sont de plus en plus conscients des progrès technologiques dans la profession comptable, ils demandent de plus en plus si le comptable a examiné personnellement leurs informations et leurs comptes.

Les robots fournissent des rapports aux clients, mais n'expliquent pas les informations et ne répondent pas aux questions contextuelles pertinentes des clients ou leurs situations professionnelles. Ce sont les comptables qui sont de plus en plus à la disposition des clients pour le faire.

« Personnellement passé en revue par moi » est en fait devenu une proposition de vente unique pour certains cabinets comptables (ndlr : outre atlantique), qui ont tiré parti de l'automatisation et de l'intégration plus que les autres entreprises. « Nous fournissons un service et une attention personnalisés » devient plus vrai.

Les comptables ont maintenant plus de temps pour examiner le travail effectué par les robots. Le logiciel de comptabilité a maintenant donné le pouvoir aux comptables de former et guider les robots pour leur permettre de mieux travailler. Par exemple, la mise en place de règles dans le logiciel que les robots doivent suivre. Mieux encore, les robots suivent scrupuleusement les règles comptables à chaque fois.

Les robots, avec des capacités multiples, sont à la disposition des comptables. Et les comptables décident des fonctionnalités qu'ils utiliseront pour quels clients et dans quelle mesure.

Les comptables ont toujours tiré parti de la technologie. Pas étonnant que les robots rendent des comptes aux comptables.

Traduction de l'article de Hitendra Patil « Robots ARE Reporting to Accountants » publié sur le site CPAtrendlines.com.

Hitendra Patil est directeur de AccountantsWorld et l'auteur de « Accountaneur : The Entrepreneurial Accountant ».

Publication sur Compta Online avec accord de l'auteur que nous remercions vivement !

Twitter   Facebook   Google Plus   Linkedin

LOOP