Ampli Mutuelle

Les dettes fiscales et sociales d'un bilan

Article écrit par (324 articles)
Modifié le
4 782 lectures
Interpréter les dettes fiscales et sociales dans un bilan

Les dettes fiscales et sociales d'un bilan regroupent toutes les dettes constatées à la clôture d'un exercice au profit de l'Etat, des organismes sociaux ainsi que les salariés.

Nous vous expliquons en détail ce qu'est une dette fiscale et sociale mais également les comptes concernés à ce poste du bilan mais également quelques ratios.

 

Définir les dettes fiscales et sociales d'un bilan

Les dettes fiscales et sociales sont des dettes situées au passif d'un bilan comptable. Ces dettes regroupent les dettes constatées à la clôture d'un bilan. Elles concernent tous les impôts et taxes dues aux Impôts, excepté l'impôt sur les sociétés, mais également toutes les dettes sociales qu'elles soient en faveur des salariés ou des organismes sociaux (URSSAF / MSA, caisse de retraite, prévoyance,...).

 

Calculer les dettes fiscales et sociales

Les dettes fiscales et sociales regroupent différents comptes comptables que nous vous listons selon si vous utilisez le système de développé.

Système de base

Système abrégé

Système développé

Les dettes fiscales

444 - Impôts sur les bénéfices

445 - Etat, taxes sur le chiffre d'affaires

447 - Autres impôts et taxes

448 - Etat, charges à payer

457 - Dividendes à payer

444 - Impôts sur les bénéfices

445 - Etat, taxes sur le chiffre d'affaires

447 - Autres impôts et taxes

455 - Associés, comptes courants

46 - Créditeurs et débiteurs divers

445 - Etat, taxes sur le chiffre d'affaires

Excepté le 444 - Impôts sur les bénéfices

Les dettes sociales au profit des salariés

421 - Rémunérations dues

425 - Avances et acomptes

428 - Personnel, charges à payer

421 - Rémunérations dues

428 - Personnel, charges à payer

421 - Rémunérations dues

425 - Avances et acomptes

428 - Personnel, charges à payer

Les dettes sociales au profit des caisses

43 - Sécurité sociale et autres organismes sociaux

Excepté le 4387 - Organismes sociaux, produits à recevoir

43 - Sécurité sociale et autres organismes sociaux

431 - Sécurité Sociale

437 - Autre organismes sociaux

438 - Organismes sociaux, charges à payer

Comme vous aurez pu le comprendre, tous les comptes créditeurs liés aux dettes sociales et fiscales sont à retenir. Tous les comptes sauf le compte d'impôt sur les bénéfices (compte 444) dans le cas du système développé.

Complément d'information : le compte 444 - Impôt sur les bénéfices n'est pas repris dans cette partie du bilan pour la simple raison que ce compte est mentionné en pied de bilan dans la partie « Dettes diverses ».

 

Quelques ratios à partir des dettes fiscales et sociales d'un bilan

Grâce aux dettes fiscales et sociales, il est possible de faire ressortir plusieurs ratios pour mieux comprendre son entreprise.

 

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

Le calcul du BFR permet de déterminer si les ressources d'une entreprise sont suffisantes pour faire face à ses dettes. Son calcul se fait de la façon suivante :

BFR = Stocks + Créances - Dettes fournisseurs - Dettes fiscales et sociales

L'objectif recherché étant que les stocks et les créances soient supérieurs aux dettes engagées par l'entreprise.

 

La rotation du BFR

La rotation du BFR permet de connaître le nombre de jours nécessaire à une activité pour pour que le chiffre d'affaires requis soit atteint.

Rotation du BFR =

BFR x 360 jours 
________________

Chiffre d'affaires HT

 

Le taux d'endettement

Le taux d'endettement permet d'analyser dans quelle mesure une entreprise est endettée en comparaison avec ses fonds propres. Pour connaître son endettement, il ne suffit pas de prendre ses dettes fiscales et sociales, mais il faut également retenir les dettes fournisseurs et les emprunts réalisés.

Taux d'endettement =

(Dettes fournisseurs + Dettes fiscales et sociales + Emprunts) x 100
______________________________________

Capitaux propres

Twitter   Facebook   Google Plus   Linkedin

Ampli Mutuelle