RECEIPT BANK

Le télétravail, une forme de travail qui plaît

Article écrit par (241 articles)
Modifié le
3 329 lectures
Le télétravail : quels sont les apports pour l'employeur et le collaborateur ?

De nos jours, plusieurs lieux de travail peuvent être proposés aux collaborateurs. L'organisation la plus connue historiquement et la plus fréquente s'agit bien évidemment dans l'entreprise, que l'on parle de bureau fermé ou en open space. Mais le mode de travail émergent est le télétravail.

A ne pas confondre avec le home office...

Définition du télétravail

Le télétravail est encadré par la loi du 22 mars 2012 et le code du travail le définit comme « toute forme d'organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l'employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l'information et de la communication dans le cadre d'un  contrat de travail ou d'un avenant à celui-ci ».

 

Caractéristiques du télétravail

Il s'agit d'une forme de travail qui utilise des lieux autres que l'entreprise tels que le domicile, le mode nomade (bus, RER, métro,...) ou hors du domicile (centre de conférence, café,...). Et c'est là toute la différence du home office qui ne comprend que le travail à domicile.

Le télétravail peut être continu ou partiel d'un à trois jours par semaine par exemple.

Il doit être accepté par les deux parties à savoir le salarié et l'employeur. L'une des parties peut en faire la demande et l'autre est libre de l'accepter ou de la refuser.

Dans tous les cas, il existe une période d'adaptation afin que chacune des parties puisse y mettre fin si cette situation ne devait pas convenir.

Si cela est le cas, cette forme de travail est annulée et le salarié retrouve sa place au sein de l'entreprise. Si c'est le salarié qui refuse ou annule le télétravail, cela ne constitue pas un motif de rupture du contrat de travail.

 

Conditions de mise en place

Le salarié et l'employeur ont des droits et des obligations liés à cette méthode de travail.

L'employé possède les mêmes droits et avantages légaux que s'il travaille au sein de l'entreprise, cela ne change pas son statut par rapport aux autres collaborateurs.

Par contre il possède les mêmes obligations en ce qui concerne son organisation et la charge de travail.

Il a le même droit aux formations et devra obtenir les mêmes résultats qu'en entreprise.

Il possède les même droits collectifs et continue de faire partie des effectifs de l'entreprise et devra se soumettre aux mêmes évaluations que ses collègues.

Il conserve également ses devoirs de confidentialité et de protection des données auxquels l'employeur devra veiller en prenant au préalable les mesures qui s'imposent.

L'employeur, quant à lui, doit tout mettre en œuvre pour que le télétravailleur soit à son aise.

Il doit respecter la vie privée de son collaborateur et pour ce faire il doit fixer avec lui les plages horaires pour le contacter et ne pas déborder.

L'entreprise doit, de plus, se conformer aux dispositions légales et conventionnelles relatives à la  santé et à la sécurité au travail car elles sont applicables aux télétravailleurs. Afin de vérifier que le salarié a tenu compte de ces dispositions, l'entreprise a le droit d'accéder au lieu de travail, avec un accord préalable s'il s'agit du domicile.

Selon que l'équipement utilisé appartienne à l'entreprise ou au salarié, l'employeur doit faire en sorte que celui-ci soit opérationnel et il participe ainsi aux réparations. En contrepartie, le salarié doit prendre soin du matériel et informer le plus rapidement possible l'employeur en cas de panne ou de dégradation.

 

Avantages du télétravail



Pour l'employeur

L'avantage le plus significatif du télétravail pour l'entreprise est l'augmentation de la flexibilité de son collaborateur. Celui-ci n'ayant pas de transport sera disponible sur des plages horaires plus grandes. Cela implique également pour l'image de l'entreprise, une prise de conscience de l'écologie et une réduction de la pollution grâce à la réduction des déplacements des collaborateurs.

L'autre avantage principal est la réduction de l'absentéisme et des retards notamment en cas de bouchons ou de grèves. Les nombreuses heures passées en voiture ou dans les transports en commun par les collaborateurs qui viennent travailler en entreprise sont transformées en heures de travail.

Le télétravail permet également d'intégrer des salariés handicapés si les locaux ne sont pas adaptés ou si le collaborateur a besoin de soins particuliers.

En cas de déménagement des locaux, cela permet de ne pas impliquer les collaborateurs en télétravail et cela facilite le transfert des activités.

Pour l'entreprise c'est finalement aussi un bon argument d'embauche : proposer des formes de travail modernes et diverses pour attirer les nouveaux talents.

Pour le collaborateur

Le principal avantage pour le collaborateur est bien évidemment la réduction du temps passé dans les transports en commun ou dans sa voiture. Cela évite également la fatigue accumulée de ces réveils matinaux et de ces soirées raccourcies. L'écologie et le fait de réduire la pollution liée à ses déplacements est également une prise de conscience que le collaborateur peut apprécier.

Ce temps qui n'est pas passé dans les trajets est, selon le salarié, soit passé pour travailler encore plus soit pour concilier son temps entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. En effet, lorsque vous avez des enfants, il est plus agréable de les accompagner à l'école plutôt que de passer votre temps seul(e) dans votre voiture ou dans le métro !

Le télétravail permet également de s'adapter et d'avoir des horaires de travail plus souples. A partir du moment où le collaborateur doit effectuer ses heures de travail dans sa journée, rien ne l'empêche de prendre une pause pour un rendez-vous médical en journée par exemple et de finir sa journée de travail un peu plus tard pour compenser. Cela rend le collaborateur plus autonome et responsable de son planning.

Tous ces avantages engendrent une augmentation de la qualité de vie et donc cela implique une plus grande productivité de travail.

 

Inconvénients du télétravail



Pour l'employeur

Le principal inconvénient du télétravail est que l'employeur ne peut pas superviser son collaborateur. En effet toutes les communications sont principalement effectuées via Internet par Skype ou Hangouts par exemple et l'employeur ne peut pas faire un suivi convenable sur ses employés et le rendu de leur travail. Il est également plus difficile de vérifier si l'employé travaille vraiment ou s'il conserve sa motivation pour l'exécution de ses tâches.

Cette relation professionnelle doit se baser sur la confiance des collaborateurs et ne pas se poser la question s'ils jouent le jeu du travail à distance.

Pour le collaborateur

Le travailleur, de son côté, peut se sentir isolé et moins facilement bénéficier de la dynamique présente dans un groupe d'une entreprise.

De ce fait, il peut perdre confiance en lui et perdre de l'intérêt pour son travail au fur et à mesure que le temps passe.

D'autre part, si le salarié ne met pas en place une certaine auto-discipline qu'il doit respecter à la lettre, cela va également influencer sur sa productivité car il va finir par se lasser et ne plus respecter ses horaires de travail.


Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise

Twitter   Facebook   Google Plus   Linkedin

CEGID