Soirée du recrutement

Le processus de recrutement du côté de l'employeur

Article écrit par (273 articles)
Publié le
Modifié le 11/04/2019
1 991 lectures
Comment réussir vos recrutements ?

Que vous soyez entrepreneur ou patron d'une petite entreprise, le recrutement d'un premier ou d'un nouveau collaborateur peut paraître simple ou trop compliqué. Des étapes bien précises sont à suivre pour éviter de se tromper dans le candidat sélectionné, ou de ne pas avoir de candidat du tout suite au dépôt d'une annonce. Voici les étapes du processus de recrutement et quelques conseils à suivre.

Identifier vos besoins

Tout d'abord, vous devez vous poser les bonnes questions :

  • est-ce que j'ai besoin de recruter ? ;
  • qu'est ce qu'il se passe si je recrute ? ou si je ne recrute pas ? ;
  • est-ce la seule alternative ? il faut peut-être également penser à l'intérim, la mobilité interne, la sous-traitance ;
  • pourquoi recruter ? est-ce pour un besoin de compétences, une démission, suite à un accident ?

Suite aux réponses que vous aurez apporter à ces questions, si vous êtes conforté dans le besoin en recrutement, vous pouvez passer à l'étape suivante.

Une fois le besoin en recrutement identifié, vous devez définir le profil du poste à pourvoir et le profil du candidat que vous souhaitez recruter. En parlant du profil du candidat, il s'agit de poser les compétences requises pour occuper le poste. Vous devez vous concentrer sur 4 ou 5 compétences maximum. Si vous exigez plus, vous aurez du mal à trouver votre futur collaborateur et vous risquez de passer à côté de certains candidats très intéressants pour le poste que vous recherchez.

Pour les petites entreprises et les entrepreneurs, essayez au maximum d'avoir une vision à long terme du poste à pourvoir. Il est plus compliqué d'avoir une vision lointaine dans les petites entreprises car les postes évoluent rapidement mais il faut le prévoir lors de la définition du profil du poste et du candidat. En effet, si au bout de 6 mois ou 1 an, le poste change et que vous ne l'avez pas anticipé, le candidat risque de ne plus être compétent ou il risque de démissionner car cela ne correspond plus à ses attentes et ce pour quoi il avait postulé.

Cette étape d'identification des besoins est très importante car c'est la base de tout le processus qui suit. Il est conseillé de prendre votre temps si vous voulez réussir votre recrutement.

 

Rédiger votre annonce

Afin de rédiger votre annonce d'emploi, vous allez vous baser sur le profil de poste et sur les compétences requises des candidats. La rédaction de votre annonce est très importante pour attirer les bonnes personnes.

Le titre doit être réfléchi car le candidat va être attiré par le titre en consultant les annonces sur les sites d'emploi. Il doit correspondre au poste et à l'environnement de votre entreprise. Il faut également qu'il soit compréhensible pour que les candidats soient intéressés et postulent. Si votre titre d'annonce n'est pas clair ou trop complexe, vous risquez de ne pas avoir de dossiers de candidature.

De plus, vous devez être précis sur la rédaction du profil recherché et des missions à accomplir pour le poste. Vous ne devez pas simplement lister les missions mais vous devez faire une différence entre les missions principales et les missions secondaires. En effet, avec le listing à puce, le candidat ne connaît pas les pourcentages des missions et il risque de postuler alors qu'il n'est pas compétent pour une mission prioritaire. Ou un autre candidat ne postulera pas car il ne se sentira pas compétent pour une mission qui ne représente en fait que 5% du temps de travail. Ils perdront leur temps en postulant et vous le vôtre en étudiant leurs dossiers.

L'objectif principal de votre annonce, que ce soit le titre ou le descriptif, est de donner envie aux candidats de postuler et de faire partie de votre aventure professionnelle. Vous devez travailler sur votre attractivité et votre marque employeur et vous mettre à la place du candidat pour savoir ce qu'il aimerait bien lire dans l'annonce et pour franchir l'étape de postuler.

De plus, le langage que vous employez sur votre annonce doit correspondre à celui de votre entreprise. Vous devez employer des mots et des expressions qui représentent vos valeurs.

Enfin, faites attention aux termes que vous ne devez pas indiquer dans votre annonce tels que :

  • la limite d'âge ;
  • une mauvaise description de poste qui peut induire en erreur le candidat ;
  • une annonce en langue étrangère pour un poste en France ;
  • une formulation discriminatoire sur le sexe, la religion ou la situation de famille par exemple.

 

Sélectionner les candidats

Si le candidat sélectionné ne possède pas toutes les compétences, vous ne devez pas être fermé à son profil. Vous pouvez vous poser la question si une formation est possible par exemple.

Vous devez prendre le temps de bien lire le CV et la lettre de motivation (ou le mail de motivation) que le candidat vous envoie. Celle-ci est, de préférence, personnalisée pour montrer l'intérêt du candidat envers votre entreprise et cela prouve qu'il a été consciencieux dans ses candidatures. Vous êtes probablement le 30ème dossier mais cela se voit moins ! Les fautes d'orthographe sont également un élément à analyser. En effet, si le candidat est capable de faire des fautes d'orthographe alors qu'il est aidé par les outils d'aide à la correction orthographique, que cela doit être sans aide ?

Ensuite, il est conseillé de répondre rapidement aux candidats. Même si vous n'allez pas traiter les dossiers dans les jours qui suivent, vous pouvez au moins leur donner un délai de traitement pour éviter les relances intempestives.

Enfin, si cela est possible, il est préférable de faire le tri des dossiers avec une autre personne. Plusieurs avis peuvent permettre de trouver des candidats insoupçonnés et ne pas se tenir qu'à votre propre avis.

 

Faire les entretiens physiques

Afin de ne pas passer à côté du candidat qui vous paraît le plus approprié au poste, il est conseillé de ne pas mettre trop de temps entre les rdv avec tous les candidats. Plus votre processus de recrutement est long, plus les candidats risquent de trouver un autre emploi.

Pendant l'entretien de recrutement, vous pouvez indiquer le processus de recrutement et les étapes à venir. Ainsi, le candidat sait s'il est le dernier ou s'il doit attendre la période de sélection avant d'avoir une réponse.

De plus, ce rendez-vous permet d'évacuer un certain nombres de questions. En effet, tout n'est pas indiqué sur le CV ou la lettre de motivation. Afin d'être certain que le candidat correspond à vos attentes vous pouvez poser les questions suivantes :

  • la rémunération souhaitée ;
  • la disponibilité s'il est en poste ;
  • le réel niveau des langues.

L'entretien de recrutement est un exercice incontournable et cela se prépare, cela ne s'improvise pas. Il faut prévoir entre 1h et 1h30 d'entretien selon le type de poste. Entre chaque entretien, prévoyez du temps pour évaluer à chaud ce qui vous avez ressenti et faites le point.

Ensuite, évitez de poser des questions personnelles du type : avez-vous des enfants ? Mais demandez la disponibilité du candidat en précisant les plages horaires dont vous souhaitez la présence.

Enfin, par respect pour tous les candidats, essayez de répondre à ceux qui sont sélectionnés pour un autre entretien et ceux qui ne sont pas sélectionnés.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.

Twitter   Facebook   Linkedin

Soirée du recrutement