Le plan de financement et toutes ses subtilités

Article écrit par (201 articles)
Publié le
Modifié le 08/12/2017
12 863 lectures

Le plan de financement est un des éléments faisant partie du dossier prévisionnel utile à tout créateur ou repreneur d'entreprise. Il récapitule les besoins nécessaires au démarrage de l'activité mais également les ressources à apporter pour mener à bien le projet.

Vous trouverez ici toutes les réponses à vos questions sur le sujet : la définition, les éléments à prendre en compte et l'utilité du plan de financement.

Définir le plan de financement

Le plan de financement est un tableau synthétisant les besoins et les ressources nécessaires à un projet. Pour être précis lors du démarrage ou de la reprise d'une activité, il est demandé deux types de plan de financement dans le dossier prévisionnel :

  • le plan de financement initial qui représente les besoins et les ressources au démarrage de l'activité ;
  • le plan de financement sur 3 ans, comme son nom l'indique, permet d'anticiper les besoins et les ressources nécessaires sur les trois premières années d'activité.

Les éléments à intégrer au plan de financement

Le plan de financement se présente de la façon suivante.

Le plan de financement initial

Ce plan de financement permet d'avoir une vue d'ensemble des besoins à financer pour démarrer une nouvelle activité ou une reprise d'entreprise.

Ressources

+

+

+

+

+

Apport du capital

Apport en compte courant

Emprunts

Prêts d'honneur

Subvention

Total des ressources

Besoins

-

-

-

-

Investissements corporels et incorporels

Stocks

Besoin en Fond de Roulement

Trésorerie

Total des besoins

Ecart (Ressources - Besoins)

L'objectif de ce plan de financement initial est d'étudier si les ressources apportées sont suffisantes pour faire face aux besoins de démarrage de l'activité.

Le plan de financement sur 3 ans

Le plan de financement sur 3 ans permet de voir si à partir du plan de financement initial, les ressources et besoins nécessaires à l'activité sont suffisants pour la pérennité de la nouvelle entité.

Ressources

N

N+1

N+2

 +

 +

 +

 +

 +

 +

Compte courant d'associé (apport)

Emprunts

Subventions

Cession d'immobilisations

Remboursement de crédit de TVA

Capacité d'autofinancement (CAF)

Total des ressources

Besoins

 -

 -

 -

 -

 -

Remboursement des crédits

Compte courant d'associé (remboursement)

Investissements

TVA à payer

Besoin en Fond de Roulement (BFR)

Total des besoins

Solde de Trésorerie de début de période

Ecart (Ressources - Besoins)

Solde de Trésorerie de fin de période

Le solde de trésorerie de fin de période correspond à :

Solde trésorerie de fin de période =

Solde de trésorerie de début de période + Total des ressources - Total des besoins

L'utilité d'un plan de financement

Le plan de financement est utile à plusieurs titres.

A qui est destiné un plan de financement ?

Le plan de financement est un des nombreux tableaux composant le dossier prévisionnel d'un projet. Ce dossier est demandé par les établissements bancaires afin de pouvoir déterminer la capacité d'emprunt de la future société mais également la capacité à rembourser cet emprunt.

Qui peut établir un plan de financement ?

En règle générale, le plan de financement est à établir par un professionnel du chiffre en l'occurrence votre expert-comptable.

Dans l'hypothèse où vous souhaiteriez le réaliser vous-même, votre banquier vous demanderait de faire valider vos tableaux par un expert-comptable. L'objectif étant d'avoir un document fiable sur lequel se baser pour étudier la capacité d'emprunt et de remboursement par la future entité.

Quel support pour établir un plan de financement ?

Le plan de financement peut être réalisé à l'aide d'un logiciel spécifique. Il en existe un large panel sur le marché selon le budget que vous souhaitez y mettre.

Vous avez également la possibilité d'établir une trame sur un tableur de type excel. Avec les formules de calcul mis à votre disposition, vous aurez la possibilité de faire une ébauche à même d'être présentée aux banques à condition d'être validée par un expert-comptable.

N'oubliez pas !

Peu importe le support sur lequel vous souhaitez réaliser le plan de financement, il ne faut surtout pas omettre d'intégrer tous les besoins nécessaires au démarrage de votre activité.

Le conseil n°1 en matière de prévisionnel est de limiter les éventuels dépassements en anticipant au mieux tous les investissements à prévoir. Mieux vaut donc avoir un maximum de devis en sa possession afin d'anticiper et de sécuriser tout éventuel dérapage financier !