Ampli Mutuelle

Le marché de l'emploi en cabinet est dynamique et orienté candidat

Article écrit par (221 articles)
Modifié le
1 558 lectures
Critères de sélection d'un candidat en cabinet et fidélisation

Le cabinet de recrutement Fed Finance, spécialisé dans la finance d'entreprise et les cabinets d'expertise comptable, a publié une étude intitulée « Attirer, rémunérer, fidéliser les collaborateurs comptables en cabinet ».

Ce baromètre emploi a été réalisé entre mai et août 2018 auprès de 897 collaborateurs en cabinet d'audit, de conseil ou d'expertise comptable (ACE) et 69 associés qui souhaitent recruter pour leur cabinet.

Comment se porte le marché de l'emploi vu par les collaborateurs et par les recruteurs ? Quels sont les critères de sélection des candidats en cabinet et des recruteurs ? Pour quelles raisons les collaborateurs décident de rester dans leur cabinet ?

 

Le marché de l'emploi dans les cabinets

D'après l'étude, le marché de l'emploi se porte très bien dans les cabinets ACE selon quasiment tous les répondants.

83% des candidats estiment que le marché est dynamique voire très dynamique (59% dynamique et 24% très dynamique).

72% des recruteurs jugent le marché dynamique ou très dynamique (46% très dynamique et 26% dynamique.

Les recruteurs sont moins nombreux que les candidats à être positifs sur le marché de l'emploi dans le secteur mais ils sont toutefois plus nombreux à être enthousiastes.

Malgré ces chiffres réjouissants, les associés recruteurs sont 97% à déclarer avoir des difficultés à trouver les profils qu'ils recherchent. Selon leurs déclarations, voici les principales raisons de ce manque de candidats face à leur demande :

  • trop peu de candidatures reçues pour 67% ;
  • manque de technicité des profils ou de maîtrise des logiciels pour 61% ;
  • manque de motivation ou de savoir-être des candidats pour 52% ;
  • prétentions salariales trop élevées pour 33%.

 

Les critères de sélection lors d'un recrutement en cabinet

Les associés recruteurs peinent à trouver les candidats adaptés à leurs besoins, mais que recherchent les candidats pour choisir le poste désiré ? Voici les réponses des candidats répondants :

  • la rémunération pour 76% ;
  • la situation géographique pour 65% ;
  • l'état d'esprit et l'ambiance au cabinet pour 52% ;
  • l'organisation de travail pour 45% ;
  • les perspectives d'évolution pour 31%.

L'étude de 2018 relève de nombreux changements de priorités par rapport à l'étude de 2015. Face à cela, les associés recruteurs ont également dû répondre à la question de ce que les candidats recherchent et les résultats ne sont pas tout à fait les mêmes dans les priorités recherchées ! Voici leurs réponses :

  • l'état d'esprit et l'ambiance au cabinet pour 71% ;
  • l'organisation de travail pour 59% ;
  • la situation géographique pour 42% ;
  • la rémunération pour 42% ;
  • les perspectives d'évolution pour 31%.

 

Les raisons qui empêchent le turnover dans les cabinets

Comme dans toute les entreprises, il est important de recruter de bons profils qui correspondent aux profils recherchés. Mais ce n'est pas tout, fidéliser les collaborateurs est également un très gros travail qu'il ne faut pas négliger. Le turnover est un problème dans les entreprises car il engendre de nombreux coûts.

L'étude de Fed Finance met en avant les opinions des candidats sondés ainsi que les associés recruteurs sur les atouts des cabinets pour conserver les talents. Les personnes ayant répondu à cette enquête sont unanimes : la bonne ambiance au travail est un élément déterminant pour fidéliser les collaborateurs. En effet, c'est l'opinion de 75% des candidats et 60% des recruteurs qui placent ce critère en tête de podium.

Ensuite, pour les candidats viennent la reconnaissance de la hiérarchie (59%), l'évolution de la rémunération fixe (55%), les perspectives d'évolution (43%) et la qualité des dossiers (34%).

Du côté des associés recruteurs, ils pensent que les valeurs et la culture du cabinet (60%), la qualité des dossiers (52%), les perspectives d'évolution (42%) et la reconnaissance de la hiérarchie (40%) sont les facteurs clés pour fidéliser leurs collaborateurs au sein de leur cabinet.


Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise

Twitter   Facebook   Google Plus   Linkedin

Ampli Mutuelle