Le manager bienveillant, une approche humaine en entreprise

Article écrit par (270 articles)
Publié le
Modifié le 28/03/2019
1 758 lectures

La bienveillance est la volonté d'une personne qui vise le bien et le bonheur des autres. Une personne bienveillante est une personne qui agit dans le bien d'autrui. Un manager bienveillant est donc dans ce même cadre, un manager qui pense à ses collaborateurs et qui les accompagne. Comment devenir un manager bienveillant ?

A l'heure de nouveaux jobs tel que le Chief Happiness Officer, le manager bienveillant peut encore paraître un intitulé bisounours lié à la partie de babyfoot ou la sortie pédestre avec les collaborateurs. Pas tout à fait. Le management bienveillant est plutôt une attitude humaine et proche des collaborateurs.

Assumer et ne pas se cacher derrière ses décisions

Malgré la pression qui vient de la hiérarchie et la volonté de trop bien faire, il est important pour un manager d'assumer ses choix et de ne pas faire porter le chapeau à son équipe.

Un manager bienveillant prend des décisions qu'il soumet aux collaborateurs pour exécution. S'il se trompe, il assume et ne transmet pas la faute à autrui.

Être à l'écoute des collaborateurs

Il suffit d'être capable d'écouter ce que les collaborateurs ont à dire. Que ce soit de nouvelles idées ou contrer les idées du manager qu'il estime ne pas correspondre.

Ne pas chercher à couper la parole des collaborateurs, les écouter avec attention implique qu'ils se sentent considérés. Ils n'ont pas l'impression d'être face à un patron qui veut avoir le dernier mot et qui a toujours raison.

Proposer et communiquer au lieu de tout décider

Dans le même ordre que le conseil ci-dessus, la communication avec les collaborateurs passe par l'écoute active de ceux-ci et également un échange d'idées.

La manière de communiquer est très importante dans les relations professionnelles, dans le cadre de la bienveillance d'autant plus.

Faire confiance et accorder le droit à l'erreur

Au sein d'une équipe de travail, la confiance est primordiale pour motiver les équipes et impliquer les collaborateurs sur le long terme.

Le droit à l'erreur vaut pour le manager et pour les collaborateurs. Si le manager sait reconnaître ses erreurs, il doit pouvoir également donner ce droit aux salariés qui en font. Cela participe à la prise d'initiative et à l'innovation.

Être reconnaissant envers ses collaborateurs

Le succès d'un projet doit pouvoir se fêter en équipe. Car si le manager reçoit les félicitations de la hiérarchie, le manager bienveillant redescend l'information et sait faire participer les collaborateurs qui ont participé au succès.

Le manager bienveillant sait complimenter lorsque cela est nécessaire et reconnaît qu'il n'a pas réussi seul pour atteindre l'objectif fixé.

Montrer l'exemple de ce qui est attendu

Le manager bienveillant est l'élément central de son équipe. C'est lui qui rassemble et qui motive les troupes. De nature joviale et souriant, il donne envie d'échanger pour avancer tous ensemble.

Son management est positif, toujours voir le bon côté des choses et éviter les aspects négatifs des événements.

_____________________________


Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise