Le besoin en fonds de roulement (BFR) : comment le calculer ?

Article écrit par (138 articles)
Modifié le
133 405 lectures
Dossier lu 384 546 fois

Le besoin en fonds de roulement (BFR) est un ratio calculé à partir du bilan fonctionnel. Il représente la part des ressources en fonds, nécessaire à l'entreprise pour financer son cycle d'exploitation et pour faire face aux décalages de trésorerie.

Il se calcule par différence entre les actifs circulants et les passifs circulants.

Comment calculer son besoin en fonds de roulement ?

Pour calculer son besoin en fonds de roulement, il suffit, dans les cas les plus simples, d'additionner son stock et ses créances (clients et diverses) avant d'en retrancher les dettes fournisseurs et les dettes fiscales et sociales.

Qu'est-ce que le besoin en fonds de roulement ?

Le BFR est issu des écarts liés aux flux monétaires ou flux de trésorerie. Par flux monétaires, il faut comprendre les décalages des règlements reçus (créances), des paiements réalisés (dettes) mais également le décalage dans la rotation des stocks.

Le cycle d'exploitation va des achats auprès des fournisseurs à l'encaissement du prix de vente (paiement des clients).

Cet indicateur doit permettre à l'entreprise de couvrir le besoin financier (besoin à court terme), résultat des décalages de trésorerie. Le BFR est donc lié au délai de règlement accordé aux clients, mais également au délai de paiement accepté par les fournisseurs.

Concrètement

Une créance suppose un décalage entre le moment où elle est constatée dans les comptes de l'entreprise et le moment où elle est réglée.

Le stock est considéré comme étant à la charge d'une entreprise entre le moment de son achat et de sa revente.

Un fournisseur suppose également un décalage entre la constatation de la dette au bilan et le moment de son règlement.

Pour faire simple, les actifs circulants (stocks et créances) génèrent un besoin de financement alors que les dettes génèrent des ressources financières. Ces éléments permettront de financer le cycle d'exploitation de l'entreprise.

A noter que, dans la majorité des situations, c'est le fonds de roulement qui permet de financer le besoin en fonds de roulement.

A ne pas confondre !

Le fonds de roulement correspond à la différence entre les ressources durables de l'entreprise c'est-à-dire les capitaux propres, les dettes financières... auxquelles il convient de déduire les emplois stables c'est-à-dire l'actif immobilisé. Par actif immobilisé, il faut comprendre le total des immobilisations nettes mais aussi les charges à répartir.

C'est grâce à cet indicateur que l'entreprise connaîtra le montant qui lui permettra de financer son besoin en fonds de roulement.

Besoin en fonds de roulement : comment le calculer ?

La formule de calcul du BFR est la suivante :

BFR = Stocks + Créances clients - Dettes

Il est également possible d'aller plus loin dans le détail du BFR en différenciant le besoin en fonds de roulement d'exploitation et hors exploitation. Dans ce cas, il faut le calculer de cette manière :

BFR d'exploitation (BFRE) = Actif circulant d'exploitation - Dettes d'exploitation

ou

BFR hors exploitation (BFRHE) = Actif circulant hors exploitation - Dettes hors exploitation

Concrètement

Une entreprise a un bilan qui est schématisé de la façon suivante :

Actif circulant d'exploitation

Dettes d'exploitation

Stocks

80000¤

Dettes fournisseurs

30 jours
60 jours

30000¤
20000¤

Créances clients

30 jours
60 jours


20000¤
10000¤

Dettes fiscales et sociales

50000¤

Total d'exploitation

110000¤

Total

100000¤

Le calcul du BFR sera réalisé de la façon suivante :

  • le total de l'actif circulant = 110 000¤
  • le total des dettes d'exploitation = 50 000¤
  • soit une différence de 10 000¤ correspondant au besoin en fonds de roulement.

Besoin en fonds de roulement : quelques ratios importants...

Comme tout indicateur, des ratios peuvent être déterminés à partir des données calculées.

La rotation du BFR en jours

Ce ratio permet de déterminer le nombre de jours de chiffre d'affaires au bout desquels le besoin en fonds de roulement est atteint.

Rotation du BFR =

BFR x 360 jours
______________

Chiffre d'affaires HT

Le délai de rotation des crédits clients

Ce ratio indique le délai moyen sur un exercice entre la constatation d'une créance dans les comptes de l'entreprise et son règlement.

Rotation des créances =

Créances clients TTC x 360 jours
______________

Chiffre d'affaires TTC

Le délai de rotation des dettes fournisseurs

Ce ratio indique le délai moyen sur un exercice entre la constatation d'une dette dans les comptes de l'entreprise et son paiement.

Rotation des dettes =

Dettes fournisseurs TTC x 360 jours
______________

Achats TTC

Le délai de rotation des stocks

Ce ratio indique le délai moyen sur un exercice entre l'acquisition d'une marchandise et la vente de cette même marchandise.

Rotation des stocks =

Stocks x 360 jours
______________

Prix d'achat des marchandises vendues

Besoin en fonds de roulement : comment l'analyser ?

Le BFR peut s'analyser de plusieurs manières selon le résultat trouvé.

Un BFR positif

Dans cette situation, l'actif circulant est supérieur aux dettes du bilan comptable. Il est nécessaire pour l'entreprise de financer son besoin en fonds de roulement. Ce financement peut se faire de deux manières :

  • par de la dette à court terme : découvert bancaire, affacturage ;
  • à l'aide d'un fonds de roulement net global positif et supérieur ou égal au BFR.

Idéalement, le financement du cycle d'exploitation (BFR d'exploitation) sera effectué à l'aide de ressources durables suffisantes puisque les créances et les dettes se renouvellent sans pour autant générer une trésorerie positive trop importante.

Ce BFR positif peut évoluer, augmenter ou diminuer, avec l'allongement ou la réduction du délai de règlement des clients, la diminution ou l'augmentation des délais de paiement accordés par les fournisseurs ou encore en raison de modifications dans la gestion des stocks de matières premières ou de produits finis.

Un BFR nul

Dans cette hypothèse, l'actif circulant correspond exactement à vos dettes. Il n'y a donc aucun besoin en fonds de roulement.

Un BFR négatif

Dans cette situation, l'actif circulant est inférieur aux dettes circulantes du bilan. On ne parle pas de besoin en fonds de roulement mais d'excédent de ressources.

La situation est donc propice à un développement si l'entreprise est en croissance.

Dans certaines situations comme celle de la grande distribution, le BFR négatif provient de l'encaissement immédiat des ventes alors que les charges sont réglées à crédit. Il devient alors une ressource qui peut aider à financer les immobilisations.

Le besoin en fonds de roulement est un indicateur essentiel pour l'entreprise

Beaucoup de chefs d'entreprise ont tendance à délaisser cette notion qui peut être très problématique notamment lors du démarrage d'une entreprise. Il est donc important de bien le comprendre et surtout de bien savoir le calculer dès le projet de création et l'établissement du business plan.



Vénaïg Le Bris est diplômée d'expertise comptable et inscrite à l'Ordre des experts-comptables de Bretagne.