IGEFI

La valeur résiduelle des immobilisations en comptabilité

Article écrit par (57 articles)
Modifié le
2 135 lectures
Conséquences de la valeur résiduelle sur les dotations aux amortissements

La valeur résiduelle d'une immobilisation vient en déduction de la base amortissable en comptabilité. Ainsi, à la fin de la durée d'utilisation prévue, la valeur nette comptable correspond à la valeur résiduelle.

Cette prise en compte de la valeur résiduelle peut engendrer un amortissement comptable et économique supérieur ou inférieur à l'amortissement admis par le droit fiscal.

Le résultat est soit la comptabilisation d'amortissements dérogatoires soit la réintégration sur la liasse fiscale d'une fraction non déductible.

image

Twitter   Facebook   Linkedin

Soirée du recrutement