La stratégie du changement dans un monde qui s'accélère

Article écrit par (1301 articles)
Publié le
Modifié le 26/10/2018
2 113 lectures

Les stratégies qui permettent aux entreprises et aux experts-comptables de se développer sont très diverses. De la stratégie de niche au fait de se démarquer, en passant par la stratégie de diversification ou l'affirmation de son positionnement, les possibilités sont nombreuses.

L'objectif du 73è congrès de l'Ordre des experts-comptables était de « permettre aux confrères de réfléchir, d'explorer les pistes possibles et d'aller vers le changement sans peur » explique Charles-René Tandé, président du CSOEC.

« Les experts-comptables doivent s'adapter sans regarder en arrière »

« La pérennité du succès ne peut passer que par l'innovation et les solutions du passé ne fonctionnent que dans le passé ». Cette phrase de Frédéric Fréry, professeur à l'ESCP Europe commente la stratégie de la société Michelin. Elle pourrait pourtant tout aussi bien s'appliquer aux experts-comptables !

Michelin a su s'adapter au fil du temps en proposant toujours plus de services aux automobilistes (pneus, cartes routières, guides...) tout en respectant son fil conducteur : l'assistance à la mobilité. Le groupe a mis en oeuvre une stratégie qui ne peut pas se résumer à la seule volonté « d'être le leader sur son marché » estime encore Frédéric Fréry. Car la stratégie ne consiste pas à définir un objectif, la « stratégie, c'est comment faire pour y parvenir et bien y réfléchir ».

C'est ainsi qu'avec les innovations technologiques, les changements de modèles économiques, les nouveaux services, les « experts-comptables doivent s'adapter sans regarder en arrière » précise pour sa part Gilbert Le Pironnec, expert-comptable et rapporteur du 73è congrès de l'Ordre des experts-comptables. Les « confrères doivent réfléchir à leur devenir sans oublier qu'ils sont au service de leurs clients et de l'économie ».

« La première condition de réussite du changement est l'acceptation »

« Accepter le changement pour réussir », dépasser ses peurs et « ne pas se laisser tenter par le réflexe de lutte contre les changements qui arrivent » est la première condition que doivent respecter les experts-comptables précise Christian Clot, explorateur. Ni résignation, ni abandon, l'acceptation permet de « prendre la situation comme elle est et d'agir à son échelle ».

À l'expert-comptable de « conduire sa manière de voir le changement et de devenir leader de cette évolution ». Cela « passe par l'esprit de conquête », un état d'esprit qui « n'a rien à voir avec le fait de déposer un drapeau au sommet ou la stratégie guerrière » précise Christian Clot. « La conquête, c'est la capacité à imaginer, à voir plus loin, à concevoir quelque chose qui n'existe pas encore mais qu'on sera capable de créer ». C'est aussi le fait « d'aller chercher ce que nous ne savons pas encore » et d'accepter de « perdre quelque chose, pour construire ensemble, ce que nous allons aimer demain ».

« Se donner la capacité de croire en demain »

Les compétences secondaires que doivent acquérir les experts-comptables peuvent être le marketing, la communication, les spécificités d'un secteur d'activité ou simplement des soft skills. Plus elles seront nombreuses, même s'il ne s'agit pas de les approfondir, et plus la capacité d'adaptation aux changements sera grande.

L'expert-comptable est un expert dans son domaine qui « dispose d'un savoir structurel fort » précise encore Christian Clot. Ce savoir doit être complété par de nouvelles compétences qui lui permettront de gagner en agilité et de s'adapter.

Il s'agit de « faire travailler son cerveau dans des domaines dans lesquels nous n'avons pas de réponse immédiate » pour être « capable de s'émerveiller » et de « continuer d'explorer demain ».

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.