Revue Fiduciaire

La procrastination, l'art de repousser les choses

Article écrit par (285 articles)
Publié le
Modifié le 13/06/2019
1 685 lectures
Procrastination : comment arrêter de tout remettre à plus tard ?

Le 25 mars, c'est la journée mondiale de la procrastination. Cet article a failli être écrit plus tard mais nous nous sommes dit qu'il ne fallait pas remettre à demain ce que nous pouvons faire le jour même ! Qu'est-ce que la procrastination ? Comment y remédier et possède-t-elle des bienfaits ? Réponses dans cet article.

Qu'est-ce que la procrastination ?

Voici la définition de Wikipédia qui permet d'obtenir une définition simple : la procrastination est une tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions. Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n'arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate.

Le procrastinateur n'est pas une personne qui ne fait rien de ses journées, c'est juste qu'il va trouver d'autres tâches plus importantes à ses yeux afin de ne pas traiter le travail qui ne lui paraît pas important ou qu'il n'y trouve pas d'avantages.

Certains métiers ne peuvent pas se laisser tenter à la procrastination. Par exemple le délégué à la protection des données ou la personne qui est chargée d'introduire une réclamation auprès de son entreprise. Les données personnelles ou les réclamations ne sont pas des éléments qui peuvent être remis au lendemain car cela pourrait avoir de lourdes conséquences pour l'entreprise.

 

Comment stopper la procrastination ?

Il est souvent plus long et voire même plus coûteux de reprendre un travail au lieu de le faire dans l'immédiat. Et surtout, le fait de procrastiner et de savoir que nous remettons les choses pour ne pas les faire, un sentiment de culpabilité vient faire son apparition ! Qui n'a pas remis au lendemain une tâche non intéressante et qu'au réveil n'a pas connu un sentiment de culpabilité de ne pas l'avoir effectué ? Vous pouvez arrêter de procrastiner par différents moyens.

Tout d'abord, vous devez déceler le moment de la journée où vous êtes le plus concentré et le plus performant. Ce n'est pas la peine de travailler sur un dossier barbant que vous n'avez pas envie de faire juste après la pause déjeuner par exemple. Conservez les tâches moins plaisantes aux moments de la journée où vous pourrez les traiter efficacement et plus rapidement.

Ensuite, la fameuse todo list peut vous être bénéfique, à condition que vous la suiviez à la lettre. Une liste des tâches à effectuer est facilement reportable, à vous de vous efforcez de la suivre et de ne pas passer à la tâche suivante tant que vous n'avez pas fait ou terminé la précédente. Toute prise de décision doit être suivie, si vous avez pris la décision de traiter quelque chose, vous devez le faire.

Puis, si des tâches vous paraissent trop longues et c'est la raison pour laquelle vous la remettez tout le temps à plus tard, vous pouvez découper cette tâche trop longue. Des actions à entreprendre qui sont plus petites paraissent moins pénibles à traiter et elles sont plus rapides pour passer à autre chose. Débarrassez-vous des tâches les plus pénibles au départ et finissez pas les plus sympas, tout en planifiant une échéance pour chacune d'elles.

Pour ne pas retarder une tâche à exécuter, vous devez éviter toutes les distractions que vous avez à votre connaissance. Cela peut être le smartphone, Internet, les réseaux sociaux, les gens qui passent dans la rue, etc. Si vous savez ce qui peut vous perturber, éloignez la distraction et rendez la tâche obligatoire, histoire de vous booster un peu !

Enfin, vous pouvez trouver un petit rituel. Cela peut être justement la consultation des réseaux sociaux, la prise d'une tasse de café ou de thé, un moment de rêverie. Une fois votre rituel terminé, attention de ne pas le rallonger, vous pouvez vous lancer dans l'action et ne pas remettre le traitement au lendemain.

 

Quels sont les bienfaits de la procrastination ?

D'accord la procrastination peut sembler avoir un effet négatif et c'est une habitude qui n'est pas très bien vue dans les entreprises. Pourtant, d'après certains, procrastiner peut booster votre créativité, stimuler votre énergie et vous aider à mieux vous concentrer.

La créativité car ne pas faire une action ou régler une tâche de travail dans l'immédiat vous oblige à la garder en tête et donc à y penser. Ainsi, votre créativité pour cette tâche ou pour toutes les autres est exacerbée. Si la procrastination n'est pas bonne pour la productivité immédiate, elle est en outre bonne pour la créativité. Le temps qui n'est pas perdu dans l'exécution de tâches banales comme classer des dossiers peut être utilisé à la réflexion. La procrastination encourage les divergences de pensées.

L'énergie est stimulée car pendant que vous n'effectuez pas une action qui ne vous intéresse pas, vous n'êtes pas stressé et vous êtes en forme. Ainsi, le sentiment d'anxiété de ne pas avoir traité le dossier en question est de courte durée, juste le temps de revenir dessus et de le traiter. De plus, le fait de traiter une action dans l'urgence pour qu'elle soit derrière vous, souvent elle sera traitée de manière ordinaire, rien de bien stimulant pour vous.

On est trop souvent pressé dans tout ce qu'on fait. Notre rythme de vie est élevé. La procrastination, c'est aussi un moyen d'approfondir ce que l'on pense d'un sujet. Une décision bien réfléchie, un travail révisé à long terme, une idée qui naît et qui prend son expansion lentement mais sûrement. C'est ce qu'il y a de mieux et de plus sage.

Pourquoi procrastiner permet de mieux se concentrer ? Car le peu de temps qui vous reste pour terminer ce que vous devez faire sera un moment d'hyper-concentration sur une seule tâche. Cette technique permet d'éviter de vous éparpiller en commençant plusieurs choses à la fois sans les terminer.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.

Twitter   Facebook   Linkedin

IPaidThat pour les experts-comptables