Bonjour

voilà ma problématique

Entreprise de prestations de service sous convention Syntec, j'octroie 9 RTT au titre de 2018 à l'ensemble de mes salariés.

365 - 25 CP - 104 jours de week-end - 9 jours fériés (en prenant en compte la pentecôte) - 218 jours travaillés.

La journée de solidarité est fixée au lundi de pentecôte.

Une partie de mes salariés travaillent sur site avec la Direction et peuvent travailler le lundi de Pentecôte.

Pour moi tout est en ordre, l'une des modalités d'application de la journée de solidarité est de travailler un jour férié habituellement chômé, ce qui est le cas s'ils travaillent le lundi de pentecôte.

Une autre modalité étant de perdre une journée de congé ou de RTT, ce qui est également le cas s'ils souhaitent ne pas travailler ce jour-là.

Par contre une autre partie des salariés est sur site client, lequel est fermé ce jour-là.

Comme nous ne fermons pas le lundi de pentecôte, ils considèrent qu'il y a 228 jours travaillés cette année et non pas 227, et qu'ils devraient donc avoir 10 RTT pour compenser l'obligation de fermeture du client.

Le fait que ce soit une journée chômée chez le client me perturbe. N'y a-t-il pas double perte pour mes salariés (1 journée supplémentaire de travail par le passage à 218 jours, et perte d'une journée de repos dans l'obligation de poser le lundi de pentecôte)?

A force de tordre mes raisonnements dans tous les sens je ne m'y retrouve pas.

Merci à vous de m'aider à y voir plus clair.

Alexandra