CEGID

Inventaire permanent et inventaire intermittent : quelle différence ?

Article écrit par (48 articles)
Modifié le
991 lectures
Distinguer l'inventaire permanent de l'inventaire intermittent

L'inventaire permanent et l'inventaire intermittent sont deux modes d'évaluation des stocks de l'entreprise. Largement utilisé dans les TPE, l'inventaire intermittent est généralement synonyme de comptage annuel.

À l'inverse, l'inventaire permanent consiste à passer une écriture de stock à chaque entrée ou sortie d'une marchandise, matière première ou produit fini par exemple.

Un inventaire est un processus par lequel une entreprise effectue d'une manière permanente ou périodique, la comptabilisation et la valorisation de ses stocks, dans le cadre d'un exercice comptable donné.

 

Qu'est-ce qu'un stock ?

Un stock est un actif à court terme, détenu par une entreprise pendant une durée déterminée dans le but d'être vendu, ou être consommé pour la production d'un bien ou un service. En comptabilité, on peut distinguer différents types de stocks :

  • les stocks de matières premières (utilisés principalement pour être transformés) ;

  • les stocks des produits en cours de fabrication (qui ne peuvent pas être vendus qu'après transformation) ;
  • les stocks des produits finis (qui sont prêts à être vendus) ;
  • les stocks des marchandises (destinés à être revendus sans transformation).

Ces stocks de l'entreprise doivent faire l'objet d'un inventaire physique afin de contrôler leur réalité et d'évaluer leur valeur. Chaque stock (matières premières, produits finis, etc.) doit être contrôlé au cours de l'exercice au minimum une fois, comme en dispose l'article L123-12 du code de commerce :

« Toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant doit procéder à l'enregistrement comptable des mouvements affectant le patrimoine de son entreprise. Ces mouvements sont enregistrés chronologiquement.

Elle doit contrôler par inventaire, au moins une fois tous les douze mois, l'existence et la valeur des éléments actifs et passifs du patrimoine de l'entreprise. »

 

Inventaire permanent et intermittent : quelle différence ?

Pour contrôler ses stocks, l'entreprise a le choix entre plusieurs types d'inventaires (inventaire permanent, inventaire intermittent, inventaire tournant, inventaire annuel), ces différentes méthodes d'inventaire ont plusieurs d'autres objectifs :

  • contrôler s'il y a des écarts d'inventaire entre le stock physique compté et le stock théorique ;
  • l'organisation de la production ;
  • la gestion des approvisionnements.


Inventaire permanent

L'inventaire permanent appelé également inventaire informatique est une pratique qui consiste à contrôler, évaluer et enregistrer les mouvements des stocks (dès lors qu'il y a une entrée ou une sortie) d'une façon constante au cours de l'exercice comptable, ce qui permet à l'entreprise d'être au courant en temps réel de la quantité, la composition de ses stocks ainsi que de leur valeur.

Cette méthode souvent adaptée aux entreprises dont les produits sont faciles à dénombrer et disponibles en petites quantités nécessite parfois des moyens de contrôle (tels qu'un système d'information ERP) que peu d'entreprises peuvent s'offrir. Une autre méthode est donc utilisée pour pallier à ce problème (on parle bien de l'inventaire intermittent).

Inventaire intermittent

Le PCG préconise l'utilisation de la méthode de l'inventaire intermittent pour le suivi des stocks, ce type d'inventaire consiste à effectuer une comptabilisation des stocks en fin de la période comptable, les mouvements des stocks ne sont donc pas enregistrés d'une manière régulière au cours de l'exercice, et l'entreprise ne peut connaître la valeur de ses derniers qu'au moment de leur comptabilisation à la clôture de l'exercice comptable.


Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant

Twitter   Facebook   Google Plus   Linkedin

Ampli Mutuelle