RECEIPT BANK

Interet d'emprunt dedecutible

4 réponses
1 823 lectures
Ecrit le : 27/02/2006 15:09 par Oyant
Bonjour,

Je crée une SELARL et je souhaite racheter les parts d'une societe tierce, pour cela je fais un crédit. Si je fais un crédit In Fine pensez vous que je peux déduire les interets d'emprunt.

Merci par avance

Re: Interet d'emprunt dedecutible

Ecrit le : 28/02/2006 01:55 par Simo3janv
Message édité le 28/02/2006 01:57 par Simo3janv
Bonsoir,

Si j'ai bien compris votre question, les interets que vous aurez à payer seront logiquement payable tous les ans malgré le fait que le principal est remboursé in fine. De ce fait je ne vois pas pourquoi ces interets ne seraient pas déductible?
Il ne faut pas oublier, par contre, de respecter la régle du "cut off".

J'espére avoir répondu à votre question.

--------------------
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs!!!!! Simo

Re: Interet d'emprunt dedecutible

Ecrit le : 28/02/2006 20:50 par Oyant
Merci de votre réponse, mais certaine personnes m'ont soulevé lme fait que cela était impossible.

Faits: Je fais un emprunt in fine en qualité de dirigeant de ma SElarl afin de racheter des parts d'une ste existante et je souhaite déduire les interets de mes revenus globaux.

Qu'est-ce que le cut off?

Re: Interet d'emprunt dedecutible

Ecrit le : 01/03/2006 00:48 par Fandefisca
Bonjour,
Le cut off repose sur le principe de la séparation des exercices.
C'est à dire que dans le résultat de 2005 ne doit comprendre que les charges et les produits de l'exercice 2005, les charges ou les produits qui concernent des exercices ultérieurs, sont à retraiter en passant une écriture d'inventaire à la fin de l'exercice

--------------------
Un homme averti en vaut deux.

Re: Interet d'emprunt dedecutible

Ecrit le : 01/03/2006 01:45 par Simo3janv
Bonsoir,

Là je ne suis plus certain d'avoir compris le sens de la question. Tout d'abord je ne vois pas le rapport entre la création de la SELARL et le rachat de parts d'une société tierce.
Ce que je comprend maintenant, c'est que l'emprunt est à titre personnel pour acheter des parts sociaux pour votre propre compte et non au compte de la SELARL.
Dans ce cas les intérêts payés ne seraient déductibles qu'à condition de détenir le contrôle effectif de la société et être rémunérer par elle. Par contre vous pouvez déduire de vos impôts 25% de votre investissement en parts sociales jusqu'eau 31/12/2006, dans la limite d'un versement de 20000€ pour une personne ou 40000€ pour un couple.
Il y avait d'autres possibilités de réduction d'impôts dans ce sens. Peut être que quelqu'un aura quelque chose à ajouter.

Simo


--------------------
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs!!!!! Simo
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Editions Tissot