L'intérêt du cachet électronique visible pour les experts-comptables

Article écrit par (1311 articles)
Publié le
Modifié le 23/07/2018
1 973 lectures

Pour remédier aux fausses déclarations effectuées par les usagers à l'administration (adresse pour les passeports et cartes d'identité par exemple) le cachet électronique visible (CEV) 2D- doc doit permettre de vérifier l'authenticité des documents et notamment des factures de téléphone.

Mais ce n'est pas sa seule utilisation possible. Le CEV 2D-doc pourrait aussi permettre aux experts-comptables de gagner en productivité et de sécuriser les documents qu'ils envoient à leurs clients.

L'apposition d'un CEV sur un document papier doit permettre de le transformer en un objet numérique communiquant, sécurisé et interactif à un coût négligeable.

Le CEV 2D-doc : garantir l'origine et l'intégrité des documents

Le cachet électronique visible ou CEV est un dispositif qui garantit l'origine et l'intégrité des données clés d'un document, quel que soit le support, électronique ou papier.

Les données à protéger sont extraites, signées électroniquement, traduites sous forme de code et apposées sous le document. Certains opérateurs téléphoniques mettent déjà ce code sur l'intégralité des factures qu'ils émettent.

Comme le QR code, le 2D-code est ensuite flashé avec un smartphone (Androïd ou IOS) et lu par une application (2DDocReader).

Les informations qui s'affichent sur le smartphone doivent être les mêmes que celles qui figurent sur la facture.

C'est donc un dispositif de transition entre le tout papier et le tout numérique.

Le CEV 2D-doc : sécuriser et faire gagner du temps aux experts-comptables

Le cachet électronique va permettre de sécuriser le document papier. Car la profession émet les bulletins de paies pour 800 000 entreprises. Or, ces bulletins de paies papier gagneraient à être sécurisés aussi pour les TPE-PME.

Pour Stéphane Gasch, membre du CSOEC (1) le CEV 2D-doc est intéressant pour deux raisons :

  • La capacité à identifier un document à coup sûr ;
  • La capacité de faire des liens entre le document et son original électronique et donc de créer des pistes d'audit fiables.

Pour les experts-comptables, l'apposition du CEV 2D-doc peut être intéressante sur trois documents :

  • la facture "fiscale" ;

Si le CEV 2D-doc ne permet pas d'y insérer l'intégralité des éléments et mentions obligatoires de la facture telle qu'elle est exigée en droit français, les éléments qu'il contient permettent tout de même de préparer la saisie et de faire gagner du temps et de la productivité aux experts-comptables.

  • le bulletin de salaires ;

La sécurisation du bulletin de salaire permettra d'améliorer la confiance des différents acteurs. L'insertion du CEV 2D-doc est possible à l'aide des progiciels.

  • Le bilan ;

Le 2D-doc permettra de vérifier qu'un bilan n'a pas été falsifié. Le code permettra alors un accès à l'original comprenant la signature de l'expert-comptable, ce qui renforcera encore le statut de l'expert-comptable en tant que tiers de confiance.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.