Quickbooks

Intégration fiscale: pb quand la fille sort de l'intégration fiscale

3 réponses
3 412 lectures
Ecrit le : 11/03/2011 11:17 par Bguineheux
Bonjour,
dans notre groupe, nous sommes en intégration fiscale selon une convention, or depuis 2010, la fille ne fait plus partie du régime d'intégration fiscale car rachat de parts.
la fille a donc remboursé la dette qu'elle avait auprès de la mère afin de solder le compte 45.
faut-il calculer des intérets de comptes courant d'associés? alors qu'il n'y a pas eu d'avance de trésorerie mais plutot une avance fiscale.
j'avoue que ce n'est pas claire et je n'arrive pas à retrouver sur le forum ce genre d'interrogation.

merci pour votre réponse

bien cordialement

benoit

Re: Intégration fiscale: pb quand la fille sort de l'intégration fiscale

Ecrit le : 24/03/2011 14:22 par Setni
Bonjour,

Désolé pour la réponse tardive.

J'ai déjà vu ce cas, il y a deux ans, les comptes 45 servant de comptes de cash pooling au sein du groupe. La société a remboursée sa dette "fiscale" avec des intérêts en application de la loi obligeant de rémunérer les sommes prétées, les intérêts représentaient le taux légal Français fois 1.5 et restaient inférieurs au plafond fiscal. Nos commissaires aux comptes ont validé l'opération.

Cordialement,

Setni

Re: Intégration fiscale: pb quand la fille sort de l'intégration fiscale

Ecrit le : 30/03/2011 11:10 par Bguineheux
Merci pour votre réponse
par contre les années précédentes, la société fille n'a jamais remboursé la société mère et à la cloture de chaque exercice, aucun interet de compte courant n'a été provisionné( en compte 661500 pour la fille et en compte 76 pour la mère)est-ce normal?
de plus, pouvait-on choisir de rembourser l'impot par la fille à la mère chaque année? ainsi le compte 45 serait soldé au fur et à mesure

cordialement

benoit

Re: Intégration fiscale: pb quand la fille sort de l'intégration fiscale

Ecrit le : 04/04/2011 13:52 par Setni
Bonjour,

La non application d'intérêt aux sommes prétées pourraient constituer une infraction mais n'ayant jamais eu ce cas là, je ne saurais répondre.

Pour ce qui est remboursement de l'impôt par la fille chaque année, c'est souhaitable en effet mais l'opération restera neutre au sein du cash pooling car, si la fille est en besoin de trésorerie, l'argent envoyée vers la mère lui sera redistribué pour se financer.

Petit élément supplémentaire : En cas de déficit fiscal chez la fille, celui-ci est remonté vers la mêre. Lorsque la fille constate de nouveau un bénéfice fiscal, la mère (si report en avant) rétrocède les anciens déficits à la fille. Vous pouvez vérifier ce point là avant toutes actions.

Cordialement,

Setni
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
KPMG