KPMG

Installation ec : en société ou en individuel ?

3 réponses
1 592 lectures
Ecrit le : 01/10/2010 16:34 par Ricco-59
Bonjour à tous,

En réflexion sur mon installation future, je m’interroge sur le mode d’exercice : en société (SARL à l’IS dans mon cas) ou à titre individuel.

Y a-t-il des critères "incontournables" à prendre en compte pour faire un choix, en particulier d’un point de vue social et fiscal ?

Par ailleurs, l’exercice en individuel est il préjudiciable d’un point de vue commercial et en termes de visibilité pour les clients et prospects ?

Au niveau de l'Ordre, est-il préférable de s'inscrire en même temps en individuel et en société, comme on me l'a conseillé pour des raisons de rapidité de traitement du dossier ?

Je vous remercie par avance de votre expérience à ce sujet

Bien cordialement
Eric

Re: Installation ec : en société ou en individuel ?

Ecrit le : 01/10/2010 20:50 par Claire

Bonsoir,

Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous invite à lire ce sujet Création d'un cabinet ex-nihilo

Cordialement

L'équipe de Modération
Forum Compta Online



--------------------
CC2M EXPERTISE (SORGUES-84)www.cc2m-expertise.fr

Re: Installation ec : en société ou en individuel ?

Ecrit le : 02/10/2010 08:40 par Gof
Bonjour,

Il me semble que l'on doit avoir la même réflexion qu'avec nos clients. L'approche fiscale et sociale est la même. Le choix du statuts dépendra donc de ces critères et de vos objectifs de rémunération.
Par contre, je ne vous rejoints pas sur l'avis de vos clients. Que vous soyez en société ou en nom propre, le constat est le même. Ils veulent travailler avec l'expert comptable. Je n'ai jamais eut de retour vis à vis de la structure. Aujourd'hui je suis associé dans une SARL. J'ai déjà travaillé dans des SA ou SAS. Ce n'est pas la forme juridique qui fera venir votre client "standart".
cordialement

Re: Installation ec : en société ou en individuel ?

Ecrit le : 02/10/2010 11:04 par Ricco-59
Bonjour

j'ai effectivement lu avant de poster le fil très intéressant sur la création ex-nihilo.

Ce fil comprend quelques commentaires sur le choix de la forme sociale mais acte plus des choix que les raisonnements qui y ont amenés. C'est pourquoi j'ai créé ce post spécifique.

Je n'ai pas de position arrêtée sur l'impact vis-à-vis des clients du choix BNC/société mais je vise une clientèle entreprises (PME voire grands groupes) plutôt avec des prestations d'accompagnement (budget, conso...). Je suis ancien auditeur dans un big, avec des compétences en expertise réduites et donc ne me dirige pas naturellement vers une clientèle commerçants/TPE). Je me dis que l'exercice en libéral pourrait avoir un impact négatif sur l'image véhiculée (structure légère, surface financière faible, pas de "nom commercial", ...), bref un manque de crédibilité. C'est en cela que votre retour d'expérience m'intéresse.

Des EC que j'ai contactés m'ont indiqué qu'ils avaient commencé en individuel et avait ensuite fait apport de leur clientèle à une SARL, d'autres exercent l'EC en société et le CAC en libéral...

Par ailleurs, en sus de l'aspect économique (cotisations OEC/CNCC à payer une seule fois) et administratif (moins de lourdeur en BNC), le fait que j'envisage une installation en ZFU complique un peu la prise en compte des impacts fiscaux et sociaux...

Merci par avance pour vos éclairages
cordialement
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
KPMG