Quickbooks

Immobilisation et produits fictifs

4 réponses
2 151 lectures
Ecrit le : 29/01/2013 15:27 par Joemanix62

Bonjour,

Salarié d'une entreprise, que l'on nommera X, j'ai constaté suite à un inventaire annuel, que des écritures comptables suspectes avaient été réalisées.

En vérifiant en détail, il s'avère que des produits inexistants et n'ayant jamais existés dans le magasin, et des produits spécifiques ayant déjà étaient vendu, donc absents à l'inventaire physique, ont été réinjectés dans le stock.

En fait ces produits ont été "régulés" (après l'inventaire annuel) de manière à générer selon moi du faux stock, et l'entreprise X s'est facturé à elle même cette marchandise en immobilisation.

Une fois ce constat fait je me pose plusieures questions:

- Est ce que cette manipulation a pour effet (au dela de gonfler le stock), de diminuer le niveau de démarque, et donc d'améliorer globalement le compte d'exploitation?

- Si tel est le cas quelles incidences cette manipulation va entraîner sur le compte d'exploitation? (Sur les points autres que le niveau de stock et la démarque)

- Est ce que cela est légal vis à vis des commissaires aux comptes, du fisc, ...?

N'étant pas comptable de métier et encore moins expert, pouvez vous m'éclairer sur ces points et éventuellement m'indiquer les incidences que ne suis pas en mesure de jauger à mon niveau, sur le long terme... et ce que cela peut entraîner?

Le seul problème dans cette histoire, est que l'on demande à un de mes collègues de valider cet inventaire qui le concerne, mais nos interrogations nous disent de faire le contraire.

Merci pour vos réponses.

Si je dois être plus précis dans mes propos n'hésitez pas à formuler vos remarques.

Cordialement

Re: Immobilisation et produits fictifs

Ecrit le : 30/01/2013 10:18 par Jeff84

Bonjour,

Oui, un stock fictif améliore la marge et le résultat d'exploitation. Par contre, pouvez-vous reproduire le schéma d'écriture, car je ne comprends pas comment immobilisation et stocks pourraient être simultanément augmentés.
Il peut s'agir de modèles d'exposition remis en vente, ou de stock mis en modèles d'exposition, ce qui est parfaitement normal, mais dans ce cas soit le stock, soit les immos sont diminués.

Et si l'on demande à votre collègue de valider l'inventaire, il peut simplement dire à son responsable qu'il n'a pas trouvé certains éléments, vous verrez bien ce qu'il dira.

Cordialement,



--------------------
SFEC DE PROVENCE, 84000 AVIGNONCabinet d'expertise comptable

Re: Immobilisation et produits fictifs

Ecrit le : 31/01/2013 14:51 par Joemanix62

Bonjour

Tout d'abord merci pour votre réponse.

Voici quelques éléments complémentaires.

Stock théo: 1000000€ (stock normal = 1000000€, stock expo = 0€)

Démarque annuelle après inventaire = -50000€. Donc Stock normal = 950000€ stock expo: 0€

Sauf que 2 jours avant la fin de l'exercice, soit le 29/12, 40000€ de marchandises sont validés en surmarque, par Mr X, présent au siège social???

Donc, stock normal = 990000€ stock expo: 0€ démarque = -10000€

Les 40000€ sont réalisés sur des produits fictifs n'ayant jamais existé dans le magasin, et sur des produits ayant déjà été vendus, donc plus en stock (ni physique, ni informatique).

Dans le même temps Mr X facture le magasin de 40000€ de marchandises (les produits fictifs), en mentionnant que ce sont des immobilisations.

Donc, stock normal: 950000€ stock expo: 40000€ et démarque = -10000€

Je peux comprendre que pour des raisons comptables ou économiques ont ré-imputes du stock pour jouer sur la marge et donc le résultat d'exploitation, mais quand les produits existent!!!!

Ici, est-ce à dire que Mr X magouille et modifie volontairement le compte d'exploitation, pour améliorer la démarque, la marge, ...?

Est-ce à dire que l'on est à la limite de la fraude (fiscale, ou autre?)?

Ou est-ce légal, courant et "toléré" en comptabilité, au quel cas je suis vraiment une bille en compta ;-))?

Le problème est, que mon collègue n'a pas envie de valider des choses qui ne devraient pas l'être, et en payer les pots cassés, à plus ou moins long terme.

J'espère avoir été plus clair, avec ces éléments.

Le cas échéant que me conseillez vous de faire, ou du moins mon collègue. Et y a t'il dans ces pratiques d'autres incidences que je n'aurais pas capté?

Merci

cordialement



--------------------
Joemanix

Re: Immobilisation et produits fictifs

Ecrit le : 31/01/2013 16:14 par Mozo

Bonjour,

Avons nous les mêmes définitions aux termes que vous utilisez ?

Selon moi

- Stock théorique serait un stock issu du logiciel de gestion commercial mouvement à partir de réception et de livraison couplé avec les facture d'achat et de vente.

- Démarque, c'est lorsqu'une personne identifiée un salarié ou un client casse un article

Si stock informatisé puisque un mouvement de stock peut exister uniquement issu d'une facture d'achat ou d'une facture de vente, on établi une sortie de stock manuelle en justifiant de cette sortie

- Stock normal serait le comptage de chaque article par le magasinier (inventaire physique)

C'est cet inventaire physique qui constituera la valeur de stock de fin d'année, forcément tous les articles valorisés dans les stocks doivent figurer sur l’inventaire physique.

Des erreurs arrivent à tout le monde, magasinier, administration des achats, service commercial, on analyse les articles entre le stock informatisé (permanent) et l'inventaire physique qui nous conduit à constater des écarts qui nécessite des explications et donc une correction manuelle.

Parfois le comptable enregistre des écritures dans les comptes, liées aux livraisons en cours.

Quoiqu'il en soit, cela concerne

- La personne chargée d'organiser l'inventaire, à mon avis sa responsabilité s'arrête à la remise du document au contrôle

- La personne chargé de contrôler l'inventaire, à mon avis sa responsabilité s'arrête à la remise du document au comptable

- Le responsable comptable

L'inventaire physique est un document officiel des comptes de la société.

L'entreprise met des moyens de contrôle externe qui sont chargés de valider les documents comptable

Cordialement

Christian

Re: Immobilisation et produits fictifs

Ecrit le : 31/01/2013 19:01 par Joemanix62
Message édité le 11/02/2013 18:16 par COC Admin

Bonjour Mozo,

je vous apporte quelques précisions de "mes définitions":

- stock théorique: celui à l'instant T calculé par les entrées et sorties de marchandises (réception-vente-démarque+surmarque ...). c'est le stock qui est censé être présent physiquement.

- stock normal: il s'agit d'une sous-famille de stock. ce stock peut être appelé Stock A, B, C, D par exemple. Ici je l'appelle stock normal et stock exposition. La somme de ces sous-stock donne le stock global.

- démarque: dans ma demande peut importe la nature de la démarque (inconnue, connue: vol, casse, dépréciation, ...)

En fait ma demande concerne les incidences et la légalité des mouvements provoqués après coup à partir de la surmarque de 40000€ et de la facturation pour le propre compte du magasin, de produits fictifs.

Merci

Cordialement

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Quickbooks