CEGID

IFRS 9 : impact de la crise du Covid-19 sur les actifs financiers

Covid-19 : évaluation des pertes de crédit attendues selon IFRS 9
Article écrit par (86 articles)
Modifié le
2 905 lectures

La crise sanitaire liée au Covid-19 peut avoir un impact sur les évaluations à la clôture de l'exercice comptable.

Spécifiquement pour la norme IFRS 9, des précisions ont été apportées sur les implications comptables du Covid-19 pour le calcul des pertes de crédit attendues sur un actif financier.

L'AMF en concertation avec l'ANC, les autorités européennes des marchés financiers, des banques et l'IASB ont publié différents communiqués.

Ces communiqués rappellent l'importance du jugement dans la mise en œuvre des principes d'IFRS 9 et la flexibilité permise par la norme en termes de classement et d'évaluation du risque de crédit des instruments financiers.

Les entités concernées sont ainsi invitées à tenir compte à la fois de la crise sanitaire du Covid-19 et de l'impact des dispositifs législatifs et réglementaires mis en œuvre pour soutenir les économiques.

image

Twitter   Facebook   Linkedin

AMPLI MUTUELLE