CEGID

IFRS 16 : quels retraitements pour une location de chariot ?

3 réponses
136 lectures
Ecrit le : 29/09/2020 14:17 par Charlescn

Bonjour,

Je dois appliquer la IFRS 16 mais je ne comprend pas clairement sont principe et les retraitement qu'elle engendre par exemple pour une location de chariot qui normalement est une immo en compta française. Quelqu'un pourrait il m'expliquez s'il vous plaît concrètement comment cela fonctionne dans ce cas de figure?

Merci pour votre support,

Cordialement,

Re: IFRS 16 : quels retraitements pour une location de chariot ?

Ecrit le : 30/09/2020 20:07 par Papico
Message édité le 30/09/2020 20:32 par Papico

Bonjour,

Le principe de l'IFRS 16 consiste à considérer les contrats de location d'une durée supérieure à une année comme des immobilisations. Pour mieux comprendre le principe de l'IFRS 16 faut retourner à la définition de ce que c'est que un actif au sens comptable. Un actif est un élément du patrimoine identifiable qui procure des avantages économiques futures à l'entité. Donc par là on comprend que la propriété juridique n'est pas pris en considération pour la définition d'un actif. Ici on s'intéresse plus à la réalité économique qu'à la réalité juridique. Donc si tu loues un bien et que tu l'utilises sur une durée supérieure à une année on peut considérer que c'est un actif pour toi dans la mesure ou tu l'utilises et tu en tires des avantages économiques futurs même si le bien en personne t'appartient pas.

La norme IFRS 16 comprends plusieurs paramètres. Si tu veux comprendre faut hiérarchiser tes questions (Etape par Etape). Si je te donne une réponse générale tu vas te perdre. 

Contrairement à la comptabilité française les normes IFRS sont beaucoup plus réalistes et assez différents en matière de traitement des contrats de location. 

Votre question manque de précision 

Qu'est ce que vous n'avez pas spécifiquement compris sur les retraitements ?

Y'a plusieurs retraitement à faire. 

Cordialement 

Re: IFRS 16 : quels retraitements pour une location de chariot ?

Ecrit le : 14/10/2020 09:32 par Charlescn

Bonjour,

merci pour votre réponse, il s'agit de la logique générale de l'écriture de retraitement que je passe.

Comme retraitement IFRS 16 je passe une écriture avec des charges d'intérêts au débit d'un compte de P&L, et un coût de location mensuel (courant ou non courant) au débit d'un compte de passif et la contrepartie du tout va au crédit d'un compte de P&L de location. Je ne comprend pas la logique de ce retraitement et ce que ça change au final.

Merci d'avance pour votre support,

Cordialement.

Re: IFRS 16 : quels retraitements pour une location de chariot ?

Ecrit le : 14/10/2020 16:35 par Papico
Message édité le 14/10/2020 16:41 par Papico

Bonjour,

La logique est simple en principe. Je vais te donner un exemple

Imaginons que tu loues un chariot qui vaut 10 000 euros amortissable sur 10 ans avec un loyer mensuel de 1200 euros

Au début selon IFRS 16 tu débites un compte d'immobilisation et tu crédites un compte de passif dette financière pour 10 000 euros. Cette comptabilisation signifie également que tu vas passer à chaque clôture des opérations de dotation aux amortissements. Dans notre cas se sera 1 000 euros

Maintenant à la clôture tu reçois la facture de location de 1200 euros donc tu dois bien comptabiliser cette facture en débitant un compte de charge e en créditant  ton compte banque. Tu es bien d'accord ?

Donc en faisant cela au final tu te retrouves dans ta comptabilité avec 1 000 euros de charge d'amortissement et 1200 euros de charges de location donc tu vois bien que tu as un doublon sur tes comptes ?

Maintenant la norme te dit à la clôture tu dois procéder à des retraitements ceci te permet de rééquilibrer tes comptes. Par exemple sur les 1200 euros que tu as passé tu vas faire une reprise de 1 000 euros en créditant ton compte de charge et en débitant un compte de passif mais seulement pour 1000 euros c'est à dire la valeur des amortissements que tu avais passé ainsi ça évite un doublon sur les comptes mais également de solder progressivement le compte de passif que tu avais crédité au départ. Donc au final tu vas juste te retrouver avec 200 euros de charges financière plus les 1000 qui correspondent à l'amortissement donc pas de doublon.

j'ai essayé de t'expliquer de manière technique pour que tu puisses comprendre le sens de ce que tu fais. L'objectif de cette norme c'est de dire si tu prends un bien en location d'une durée supérieure à une année et que tu profites des avantages économique liés à ce bien ceci constitue une immobilisation pour toi donc c'est l'aspect économique qui prime sur l'aspect juridique. Maintenant on t'exige au début de passer en immobilisation et de constater une dette financière ce qui est logique car le bien en question fait l'objet d'un contrat et que tu es soumis à une obligation de paiement ce qui signifie plus ou moins que tu as une dette vis à vis du loueur mais cette dette est annulé progressivement chaque année en fonction des paiements et seul les charges financières doivent au final figurer sur ton compte, les charges financières correspondent au surplus que tu payes. Par exemple si le bien coute 10 000 euros et qu'au final tu payes avec la location 12 000 euros on va considérer les  2000 euros comme charge financière.

Si tu veux vraiment comprendre je te considère de voir l'opération comme un emprunt que tu fais à la banque y'a le principale et les intérêts ici le principal c'est le cout de l'immobilisation et les intérêts le supplément de ce que tu payes

J'espéré que tu as compris message, j'avoue c'est une norme trop technique qui nécessite une base en finance également mais avec de l'entrainement ça devrait aller

Cordialement

Cordialement

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
KPMG