RECEIPT BANK

Hotels cafés restaurants

12 réponses
33 936 lectures
Ecrit le : 19/12/2006 11:57 par Dylan
Bonjour,

Dans les HCR les salariés ont droit à un avantage en nature repas pour ceux qui mangent dans le restaurant. Mais quel est le montant unitaire d'un repas? comment l'évalue t-on ? ou y'a t-il un montant standard?
et enfin, en théorie il y a 22 repas par mois nan ?

merci pour toutes ces petites précisions!!


--------------------
Dyane

Re: Hotels cafés restaurants

Ecrit le : 19/12/2006 18:28 par Lololecomptable
La convention collective des HCR prévoit une évaluation des repas selon le minimum garanti (MG).

Le montant du MG est réévalué tous les ans.

Actuellement, un repas au MG = 3.17 € en base brute.

Concernant le décompte, il ne doit pas être mensualisé mais correspondre à un décompte précis du nombre de repas.

--------------------
Cordialement Laurent C DECF 2005 BTS CGO 2003

Re: Hotels cafés restaurants

Ecrit le : 21/12/2006 11:55 par Jariane
Bonjour,

Je suis à la recherche d'une information sur les avantages en nature.
Vous indiquez que le calcul doit se faire en jours réels et j'ai vu certaines société maintenir les avantages en cas d'absence du salarié.

Pourriez vous svp m'indiquer le texte permettant de faire un maintient des avantages en repas en cas d'absence ?

Merci d'avance

Re: Hotels cafés restaurants

Ecrit le : 21/12/2006 12:12 par Lapuce
Bonjour,

En cas d'absence, je ne pense pas qu'il y ait d'avantages en nature mais plutôt une indemnité nourriture en cas de maintien de salaire brut car si le salarié est absent, il ne consonme pas de repas donc il n'y a pas lieu de lui déduire de son salaire.

CDT

--------------------
Titulaire du DESCF. Comptable unique à temps partiel. Recherche un deuxième poste pour compléter son activité professionnelle. On en apprend jamais assez, la connaissance est une source d'enrichissement!

Re: Hotels cafés restaurants

Ecrit le : 25/12/2006 21:37 par Fandefisca
Bonjour,

L'avantage en nature des repas dans les HCR n'est pas soumis à charges sociales.
Et ne change pas le net à payer du salarié : car il figure à la fois en haut de bulletin et en bas de bulletin.
Il faut faire un décompte précis du nombre de repas pris dans l'entreprise chaque mois pour chaque salarié.
Pour répondre à Jariane, quand les sociétés maintiennent l'avantage en nature, même en période d'absence du salarié, c'est par souci de simplification et du fait de l'incidence des montants peu significatifs.
Les sociétés qui font mal les décomptes se pénalisent eux mêmes et le salarié.
Risque de reversement de la TVA à tort au titre des livraisons à soi-même.
Calcul de la TVA à reverser = valeur global nourriture X ((0,85x5,5%) + (0,15 X 19,6%)).
Les avantages en nature entrent dans la base imposable à l'impôt sur le revenu du salarié, oui car dans les HCR, l'employeur doit nourrir le salarié, en revanche, comme il n'ya pas de contrepartie financier du salarié, ceci est considéré comme un supplément de revenu.
En revanche, il n'existe pas d'indemnité nourriture dans les HCR pour compenser l'absence du salarié.
Les avantages en nature sont évalués sur une ligne à part du bulletin, on dissocie bien le salaire de base, de l'avantage en nature.
A noter que l'avantage en nature est une partie intégrante de la rémunération et entre bien dans le calcul des heures supplémentaires.

--------------------
Un homme averti en vaut deux.

Re: Hotels cafés restaurants

Ecrit le : 26/12/2006 13:48 par La ptite
Je ne suis pas d'accord avec toi sur plusieurs points :

- les AN sont soumis à charges sociales et ne sont donc pas neutres pour le salarié,

- ils font partie intégrante de la rémunération donc ils doivent être maintenus au brut en cas d'absence rémunérée (congés payés) sous forme d'une indemnité compensatrice de nourriture, comme le disait Lapuce,

- ils n'entrent pas dans le calcul des heures supplémentaires (puisqu'il n'ont pas de lien avec le taux horaire du salarié) mais dans celui des congés payés.

Re: Hotels cafés restaurants

Ecrit le : 27/12/2006 00:54 par Fandefisca
Bonjour la ptite,

Oui en effet, j'ai fait une énorme boulette en disant que les avantages en nature ne sont pas soumis à charges sociales, c'est plutôt le contraire, ce qui est logique au vue de l'avantage que cela peut procurer au salarié.
(sur ce point, je n'étais pas logique avec moi-même)

En revanche, vous n'avez pas raison d'affirmer que les avantages en nature n'entrent pas dans le calcul des heures supplémentaires.
"Les avantages en nature doivent être inclus dans le salaire de référence pour le calcul des majorations pour heures supplémentaires (cass. soc. 23 mars 1989, n° 1338 D)."

--------------------
Un homme averti en vaut deux.

Re: Hotels cafés restaurants

Ecrit le : 27/12/2006 13:45 par La ptite
Salut Fandefisca,

Peux-tu me donner un exemple de calcul d'heures supplémentaires qui inclut l'AN ?
Je ne l'ai jamais fait ainsi ... j'espère que ça n'a pas trop d'incidence pour le salarié.

En tout cas merci pour l'info, nous étions apparement passés à coté.

Re: Hotels cafés restaurants

Ecrit le : 27/01/2009 20:41 par Claire
Bonsoir,

Je relance ce sujet car je viens de reprendre un dossier HCR et ca fait longtemps que je n'y ai pas travaillé dessus.

Voici ce que j'ai vu sur les anciens bulletins :
- les avantages en nature repas au nombre de 24 par mois, soumis à cotisations et re-déduit en bas de bulletin (montant de 3.31 ¤ minimum garanti)

- les indemnités compensatrices de repas au nombre de 24 par mois (pour une personne travaillant qu'à un service par jour) soumises à cotisation (montant de 3.31 ¤ minimum garanti)

- pour les apprentis, les avantages en nature ou les indemnités compensatrices repas (je ne sais plus lequel des 2) avaient un montant réduit à 75% du minimum garanti.

Je n'ai pas retrouvé d'explications à cette réduction du montant. En avez vous une ?

Je ne sais pas comment faire quand au décompte du nombre de repas, c'était le même chaque mois, et je pense que ca serait difficile pour le client de me donner réellement le nombre de repas réellement pris et du coup le nombre d'indemnités compensatrices à payer.

Qu'en pensez vous ?

Merci par avance pour votre avis sur ce sujet.

A bientôt

Claire


--------------------
CC2M EXPERTISE (SORGUES-84)www.cc2m-expertise.fr

Re: Hotels cafés restaurants

Ecrit le : 28/01/2009 17:36 par Jseb
Citation : Claire @ 27.01.2009 à 20:41
Bonsoir,

Je relance ce sujet car je viens de reprendre un dossier HCR et ca fait longtemps que je n'y ai pas travaillé dessus.

Voici ce que j'ai vu sur les anciens bulletins :
- les avantages en nature repas au nombre de 24 par mois, soumis à cotisations et re-déduit en bas de bulletin (montant de 3.31 ¤ minimum garanti)

- les indemnités compensatrices de repas au nombre de 24 par mois (pour une personne travaillant qu'à un service par jour) soumises à cotisation (montant de 3.31 ¤ minimum garanti)

- pour les apprentis, les avantages en nature ou les indemnités compensatrices repas (je ne sais plus lequel des 2) avaient un montant réduit à 75% du minimum garanti.

Je n'ai pas retrouvé d'explications à cette réduction du montant. En avez vous une ?

Je ne sais pas comment faire quand au décompte du nombre de repas, c'était le même chaque mois, et je pense que ca serait difficile pour le client de me donner réellement le nombre de repas réellement pris et du coup le nombre d'indemnités compensatrices à payer.

Qu'en pensez vous ?

Merci par avance pour votre avis sur ce sujet.

A bientôt

Claire


Bonjour,

- les avantages en nature repas au nombre de 24 par mois, soumis à cotisations et re-déduit en bas de bulletin (montant de 3.31 ¤ minimum garanti)

Le nombre habituel est de 22

Cela correspond à 5 repas par jour (5 x52 /12 = 21.67)

- les indemnités compensatrices de repas au nombre de 24 par mois (pour une personne travaillant qu'à un service par jour) soumises à cotisation (montant de 3.31 ¤ minimum garanti)

Il est normal de doubler les repas au MG (avantage nature) avec des indemnités compensatrices (non déduit en bas de fiches de paies) pour une personne travaillant plus de 5 heures par jour et ne mangeant pas son 2 eme repas.

Le standard est : 22 MG et 22 indemnités.


- pour les apprentis, les avantages en nature ou les indemnités compensatrices repas (je ne sais plus lequel des 2) avaient un montant réduit à 75% du minimum garanti.


Le MG est réduit à 75% car on n'as pas le droit de déduire en bas de fiche de paies pour les apprentis plus de 75% d'un avantage en nature.

- Je ne sais pas comment faire quand au décompte du nombre de repas, c'était le même chaque mois, et je pense que ca serait difficile pour le client de me donner réellement le nombre de repas réellement pris et du coup le nombre d'indemnités compensatrices à payer.

La méthode la plus simple est d'employer le nombre de repas moyen (22).
En cas d'absence d'une journée, on déduit 1 MG et 1 indemnité.
En cas de CP 1 jours, on déduit 1 MG et on le rajoute en indemnité (pour maintenir le brut.

Merci
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
WELYB