CEGID

Formalites de mise au rebut de stock deprecie

4 réponses
15 429 lectures
Ecrit le : 23/10/2008 14:25 par Conie
Message édité le 23/10/2008 14:26 par Conie
Bonjour,
Mon entreprise possède un stock de pièces détachées totalement déprécié car invendable d'une valeur d'acquisition de 23K¤.
Je voudrais me débarrasser de ce stock mais je n'ai rien trouvé concernant les formalités à accomplir. Quelqu'un pourrait-il me dire si je dois faire constater la mise au rebut par un huissier comme pour les immobilisations ou bien uniquement faire mon opération de destockage liée à leur absence lors de l'inventaire ?
Merci de votre aide

--------------------
Stéphanie

Re: Formalites de mise au rebut de stock deprecie

Ecrit le : 23/10/2008 14:43 par Francoisecnd
Bonjour,

Il est vrai qu'il est préférable, voire même indispensable de conserver une preuve de ce déstockage...

L'huissier, oui, mais onéreux ...

Mais tout dépend, en fait, de la nature des pièces à détruire... A titre d'exemple, dans une ancienne société, pour apurer un compte de stock de robinets et accessoires annexes, nous nous étions adressé à un ferrailleur :
1 ) au prix des matières premières, cette opération a engendré un "gain" pour l'entreprise.
2 ) il nous a délivré une attestation d'achat de X tonnes de ferraille, correspondant à l'équivalant de X robinets et accessoires divers : nous étions donc couverts ...

Reste donc à savoir de quelle nature sont ces pièces détachées ....

--------------------
<p>Merci de ne pas me contacter par mail, car je ne donnerai aucune suite !<br></p><p>Désolée pour les accents : impossibles à utiliser correctement depuis ma tablette !</p><p></p>

Re: Formalites de mise au rebut de stock deprecie

Ecrit le : 23/10/2008 15:09 par Conie
Citation : Francoisecnd @ 23.10.2008 à 14:43
Bonjour,

Il est vrai qu'il est préférable, voire même indispensable de conserver une preuve de ce déstockage...

L'huissier, oui, mais onéreux ...

Mais tout dépend, en fait, de la nature des pièces à détruire... A titre d'exemple, dans une ancienne société, pour apurer un compte de stock de robinets et accessoires annexes, nous nous étions adressé à un ferrailleur :
1 ) au prix des matières premières, cette opération a engendré un "gain" pour l'entreprise.
2 ) il nous a délivré une attestation d'achat de X tonnes de ferraille, correspondant à l'équivalant de X robinets et accessoires divers : nous étions donc couverts ...

Reste donc à savoir de quelle nature sont ces pièces détachées ....

Merci, je n'y avais pas pensé, il s'agit de pièces détachées pour la fabrication de brûleurs, physiquement c'est "métallique" donc je pense que c'est possible.

Merci

--------------------
Stéphanie

Re: Formalites de mise au rebut de stock deprecie

Ecrit le : 07/10/2013 12:00 par Xpe74

Bonjour, j'ai une question a double tiroir sur un sujet qui s'approche un peu de ce sujet. Mon entreprise, un magasin de vente au détail de produits musicaux ( consommation courante) vend deux types de produits. Des produits d'occasions, soumis a taux de tva réduit, et des produits neufs, soumis a taux de tva classique. Pour cette dernière catégorie produits neufs scellés , certains produits sont déscellés pour les faire écouter aux clients. Ces produits neufs deviennent donc usagés ( comme les produits d'expositions de n'importe quel magasin) et le restent jusqu'à l'achat

Au regard de la documentation actuelle, nous avons un doute sur le taux de tva a appliquer dans la mesure ou le produit a été acheté neuf mais n'est pas vendu neuf. second point comment enregistrer comptablement ces produits usagés au niveau stock .

merci pour votre aide sur le sujet



--------------------
XPE74

Re: Formalites de mise au rebut de stock deprecie

Ecrit le : 07/10/2013 21:55 par Maradhino
Message édité le 07/10/2013 21:57 par Maradhino
Bonjour,

Pour votre première question, si le produit en question est vendu au client qui l'a testé alors il est considéré comme neuf. Le taux de TVA en question est donc de 19,6%.

Si le produit est vendu à un autre client, il est considéré comme un produit d'occasion avec la TVA qui s'y rattache.

Pour la comptabilisation en stock de ces produits il faut les dépréciés.

Moi je recommande à mes clients de calculer un taux de dépréciation par catégorie de produits.

Sur une feuille excel vous mettez dans une première colonne Les prix d'achat des produits d'occasion. Sur une autre colonne le prix d'achat de ces mêmes produits mais neufs. Vous faites la rapport de la moyenne de la colonne 1 sur la moyenne de la colonne 2. Le résultat moins 1 vous donne votre taux de dépréciation.

Pou être crédible il faut élargir au maximum l'échantillon.

Cordialement .

--------------------
BTS 2008
DCG 2009
DSCG 2011
DIPLOME DEC SESSION NOVEMBRE 2015Student of ACCA on UK since 2016
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
IGEFI