Bonjour,

étant donné que l'amortissement a un impact fiscal j'imagine qu'il peut y avoir des abus et que donc le fisc veille au grain.

Par conséquent j'en déduis qu'il faut sans doute respecter un certains formalisme qui permettra de tracer chaque dotation.

Par exemple en EURL chaque plan d'amortissement doit-il faire l'objet d'une décision de l'associé unique consignée dans le registre des décisions ?

Et dans les plus grosses sociétés ?

Merci par avance pour toute information.

Cordialement.