Expert-comptable : acquérir les compétences pour les dossiers RSE

Article écrit par (1611 articles)
Modifié le
1 174 lectures

La mission d'accompagnement RSE semble intéresser de plus en plus de professionnels de l'expertise comptable, qu'ils soient jeunes diplômés ou professionnels déjà installés. Car contrairement à une idée reçue, ce n'est pas une problématique réservée aux grandes entreprises même si ces dernières sont les seules à avoir des obligations de reporting en la matière.

La responsabilité sociale des entreprises peut potentiellement toucher toutes les entreprises qui répondent à des appels d'offres. Leur impact sur l'environnement peut alors peser sur la décision d'achat d'une grande entreprise ou d'une collectivité publique.

C'est pour toutes ces raisons que la mise en place d'une démarche RSE devient stratégique pour un nombre toujours plus grand d'entreprises.

Retour sur la nouvelle formation certifiante destinée aux experts-comptables avec Thierry Carlier, directeur de l'ENOES.

En 77 heures sur 11 jours entre le 8 octobre et le 23 janvier 2021, elle doit permettre aux experts-comptables de proposer la mission d'accompagnement RSE.

Pourquoi avoir choisi de proposer cette certification sur la mission d'accompagnement RSE ? Comment est-elle prise en charge ?

L'objectif est de répondre à un besoin, une attente des professionnels que nous avons eu l'occasion de constater. Il y a une vraie demande en matière de spécialisation.

Le sujet de la RSE est assez porteur dans le contexte du développement durable. Nous avons donc conçu cette certification de responsabilité sociale des entreprises avec des professionnels, tous experts-comptables.

Le projet a été déposé auprès de France Compétences pour obtenir la reconnaissance de la certification. C'est ce qui fait qu'aujourd'hui le financement de la formation peut se faire par les voies habituelles et notamment par le CPF, ou compte personnel de formation.

La prise en charge peut donc se faire par un OPCO.

À qui s'adresse la formation ? Aux experts-comptables ?

La certification s'adresse à des professionnels experts-comptables qui ont déjà ou envisagent d'avoir ce type de dossiers au sein de leurs cabinets. Le module est coordonné par Jean-Baptiste Cottenceau qui est spécialiste de la RSE dans son cabinet.

La certification vise plutôt des confrères qui peuvent être aussi des jeunes confrères, en partie grâce à l'offre attractive destinée aux membres de l'ANECS et du CJEC. Ils bénéficient d'une réduction de 10% sur le prix de la formation.

Ces problématiques peuvent concerner toutes les entreprises et donc aussi les jeunes experts-comptables qui s'installent et les cabinets déjà bien implantés qui souhaitent se diversifier.

La taille du cabinet n'a pas d'importance même si la formation s'adresse plutôt à des petits et moyens cabinets. 

Quels sont les principaux apports de la formation à la mission d'accompagnement RSE ?

Le principal objectif de la formation est de leur transmettre des outils et des méthodes qui ont fait leurs preuves. Il s'agit de faire en sorte qu'ils soient opérationnels rapidement au sein de leurs cabinets.

La formation leur apportera une véritable boîte à outils. Sans être purement théorique, la pédagogie fait appel à des applications, des mises en situation, des exercices et des cas pratiques. La logique est celle de l'acquisition de compétences (d'où la reconnaissance par France Compétences).

Tout ceci passe par des échanges et transmissions de bonnes pratiques d'experts-comptables à experts-comptables.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.